Pétition : Pour un tiers payant généralisé à guichet unique de l’Assurance maladie

Publié le 6 Avril 2015

Non à la loi de santé Marisol Touraine

Pour un tiers payant (1) généralisé à guichet unique de l’Assurance maladie

Le gouvernement se targue d’une loi relative à la santé publique ?
Il parle de mesures « sociales » ? Chiche !

QU’IL PLANIFIE ALORS LA SUPPRESSION DU TICKET MODERATEUR (2) ET LA PRISE EN CHARGE DES ACTES DE SOIN A 100 % PAR L’ASSURANCE MALADIE, SEUL SYSTEME SOLIDAIRE !

DANS CETTE OPTIQUE, QU’IL INSTAURE LE GUICHET UNIQUE DE GESTION DU TIERS PAYANT AU SEIN DE LA SECURITE SOCIALE AVEC DES REGIMES DE BASE UNIFIES !

Soignants, associations, militants du mouvement social, citoyens : nous devons nous prononcer sur les prochaines mesures contenues dans le projet de loi de santé, qui nous concernent tous.

Mettons un coup d’arrêt à la progression rampante des systèmes assurantiels privés préparée de longue date par les pouvoirs publics et la direction de l’Assurance maladie elle-même !

La crispation concernant le Tiers Payant Généralisé n’est que révélatrice de :
- 1) la part grandissante des organismes complémentaires qui ont imposé un ticket modérateur à 33 %,
- 2) la rémunération bancale que représente le paiement à l’acte face aux enjeux actuels de la santé des populations.

Ainsi les médecins qui ne peuvent décemment pas abandonner la récupération de la partie complémentaire de leurs revenus (33 % du prix des actes) doivent comprendre que cette même partie complémentaire est un douloureux reste à charge pour une partie de nos concitoyens. Notre problème à tous réside bien là : il y en a donc assez de garantir 1/3 du prix des biens et des actes de soins aux complémentaires santé. Que la solidarité citoyenne reprenne au sein de la Sécurité sociale ce qui lui a été amputé !

Ne laissons pas le flou autour du tiers payant généralisé profiter aux appétits des complémentaires santé privées !

Notre tiers payant n’est pas celui de Marisol Touraine. Ne risquons pas de donner à ces complémentaires santé l’occasion de proposer un remède pire que le mal sous la forme d’un guichet unique de paiement en leur sein ou sous la forme de contractualisations individuelles séduisantes pour garantir le paiement de soignants, excédés par des tracasseries administratives.

Ensemble, nous devons exiger des mesures de justice sociale pérennes et tout faire pour maintenir l’Assurance maladie comme caisse solidaire publique et universelle. C’est au travers de ces deux exigences que nous devons interpréter chaque proposition du gouvernement.

Exigeons une loi de santé qui prenne en compte les besoins de la population et la place des professionnels de premier recours dans un vrai esprit de service public !

Ne nous laissons pas piéger dans le discours : « Vous soutenez la partie, vous soutenez le tout. »

Non à la loi (3) , Oui à un Tiers Payant Généralisé à guichet unique de l’Assurance maladie évoluant vers la suppression du ticket modérateur et la prise en charge à 100 % des actes de soin par l’Assurance maladie, en attendant d’autres modes de paiement des professionnels de santé.

Source : http://www.smg-pratiques.info/Petition-Pour-un-tiers-payant.html

 

NB : pour signer la pétition, allez sur le site dont lien ci-dessus et remplir le formulaire en fin d'article. Merci par avance de votre participation à cette pétition.


 

(1) Tiers payant = dispense d’avance de frais

(2) Ticket modérateur (TM) = partie du soin non remboursée par l’Assurance maladie, plus ou moins remboursée par les complémentaires santé ; Exonération du TM = le patient ne paie pas le TM = patients en Affection longue durée (ALD), bénéficiaires de l’aide médicale d’Etat (AME), de la Couverture maladie universelle (CMU), ou patients en Accident de travail ou Maladie Professionnelle (AT/MP).
(3) Des leçons politiques de la grève des médecins généralistes

http://www.smg-pratiques.info/Des-lecons-politiques-de-la-greve.html

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #pétition, #tiers payant, #Assurance maladie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article