ACUPUNCTURE : Bénéfique contre le risque vasculaire chez les patients fibromyalgiques

Publié le 3 Avril 2017

https://www.santelog.com/news/rhumatologie/acupuncture-elle-reduit-le-risque-de-maladie-coronarienne-chez-les-patients-fibromyalgiques_17128_lirelasuite.htm#lirelasuite

oOo

L'acupuncture peut contribuer à réduire, et jusqu'à 60%, le risque de maladie coronarienne chez les patients atteints de fibromyalgie, suggère cette étude chinoise, présentée dans la revue Arthritis Research & Therapy. Des données favorables au recours de l’acupuncture en cas de fibromyalgie pour sa capacité préventive contre la maladie vasculaire, en plus de son efficacité contre la douleur.

Les chercheurs de l'Université médicale de Chine, à Taiwan, ont évalué les données de la base de données de l'Assurance maladie de Taiwan afin d'évaluer si l'acupuncture diminue le risque de maladie coronarienne chez les patients atteints de fibromyalgie. 189.512 patients diagnostiqués de fibromyalgie entre 2000 et 2010 ont été sélectionnés pour l’étude, dont 81.843 ayant reçu des soins d’acupuncture à la suite de leur diagnostic initial de fibromyalgie et 76.582, n’ayant jamais reçu ces soins.

 

Fibro, acupuncture et risque réduit de maladie coronarienne :

 

L'analyse finale qui comprenait 58.899 patients dans chaque groupe conclut que l’incidence de la maladie coronarienne est significativement plus faible dans la cohorte avec acupuncture :

  • Au cours de la période de suivi, 4.389 patients ayant reçu des soins d'acupuncture et 8.133 sans acupuncture ont en effet développé une maladie coronarienne.
  • Cela suggère que l’acupuncture pourrait réduire s’environ 60% le risque de maladie coronarienne.
  • Cet effet bénéfique de l'acupuncture sur l'incidence de la maladie coronarienne s’avère, de plus, indépendant de l'âge, du sexe, des comorbidités et des statines utilisées.
  • Enfin, alors que le risque de maladie coronarienne augmente progressivement avec l'âge, l'acupuncture permet de réduire « considérablement » l’incidence de la maladie dans tous les groupes d'âge,
  • Idem chez les patients fibromyalgiques, avec ou sans comorbidités,
  • Idem chez les patients avec ou sans traitements (stéroïdes oraux, AINS ou statines).

Quel mécanisme ?

 

Les chercheurs font l’hypothèse que l'acupuncture pourrait réduire, en cas de fibromyalgie, le risque de maladie coronarienne, en inhibant le récepteur du N-méthyl-D-aspartate (NMDA) en cause dans certaines maladies vasculaires, le récepteur 5-HT3 (Idem) ou via ses effets sur la qualité du sommeil.

 

De premiers résultats donc favorables au recours à l’acupuncture dans la prise en charge de la fibromyalgie, à la fois pour son efficacité à réduire la douleur, mais aussi pour sa capacité à prévenir la maladie coronarienne.

 

Arthritis Research & Therapy

 

Source: Arthritis Research & Therapy March, 2017 DOI: 10.1186/s13075-017-1239-7

Acupuncture Decreased the Risk of Coronary Heart Disease in Patients With Fibromyalgia in Taiwan: A Nationwide Matched Cohort Study

 

oOo

 

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest - Evy

Publié dans #Acuponture, #Risque vasculaire

Repost 0
Commenter cet article