Codéine : de l'usage récréatif à l'overdose

Publié le 9 Juin 2017

 

Résultat de recherche d'images pour "images codeine"

http://media.istockphoto.com/photos/blackboard-with-the-chemical-formula-of-codeine-picture-id500807662?k=6&m=500807662&s=612x612&w=0&h=wQm6bT59yaXZyXdwBi60sebCbXXAud_chkn6c9sh7w8=

oOo

Ils sont vendus sans ordonnance en pharmacie, sont utiles pour calmer la douleur, mais peuvent conduire à la mort lorsque ces médicaments à base de codéine sont utilisés à mauvais escient ou détournés de leur usage principal. 

C’est ce qui est arrivé à Pauline, raconte aujourd’hui Le Parisien. Cette jeune fille de 16 ans est la dernière victime de cette mode de la purple drank. Le mélange de sirop contre la toux, d’antiallergiques et de Sprite donne un cocktail aux effets ravageurs. Un ralentissement du rythme cardiaque puis un coma qui peut s’avérer mortel. 

Cinq cas d’intoxication grave dont deux décès ont été signalés depuis le début de l’année à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), souligne le quotidien.

Ce bilan, qui inquiète les autorités, est loin de calmer les ardeurs d’une population de plus en plus jeune et à la recherche de nouvelles sensations. D’autres substances psychoactives plus dangereuses à base de comprimés de codéine débarquent sur ce marché du « récréatif ». Si on le sniffe ou on l'injecte, les effets sont démultipliés, confie au journaliste Florence Vorspan, addictologue à l'hôpital Fernand-Widal, à Paris (AP-HP). Avec, à la clé, une dépendance qui s'installe.

Pour l’instant, les acteurs de santé sont désarmés. « Les professionnels ont le droit de refuser s'ils ont des doutes », rappelle Alain Delgutte, membre de l'Ordre national des pharmaciens. Et les autorités ne cachent pas leur embarras. « On doit trouver un équilibre entre, d’un côté, restreindre leur accès aux jeunes, résume Nathalie Richard, membre de l’ANSM et, de l’autre, ne pas se priver de traitements efficaces contre la douleur ».

par Philippe Berrebi

Source https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Vu-dans-la-presse/21686-Codeine-l-usage-recreatif-l-overdose

oOo

A T T E N T I O N !

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.Ne prenez jamais un produit connu ou nouveau, quel qu'il soit, sans l'accord express d'une personne compétente en la matière. Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu. Merci de votre compréhension.

                                                              oOo

 

 

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest - Evy, la blogueuse

Publié dans #Codéine, #Drogue

Repost 0
Commenter cet article