DOULEUR NEUROPATHIQUE : L’espoir d’un nouvel analgésique puissant mais non-opioïde

Publié le 18 Août 2017

Résultat de recherche d'images pour "images douleurs"

http://www.centredeladepression.org/wp-content/uploads/2016/05/Corbis-42-58016050.jpg

 oOo

Dans un contexte de prévalence croissante des douleurs chroniques, de dépendance croissante aussi aux analgésiques les plus efficaces, les opioïdes, et donc de besoin d’alternatives efficaces pour la prise en charge des douleurs neuropathiques, ce nouvel analgésique qui agit sur une voie de la douleur précédemment inconnue, proposé et documenté dans la revue ACS Chemical Neuroscience, pourrait contribuer à répondre à l’un des grands défis et besoins de santé publique.

Une douleur neuropathique ou une douleur chronique se développe lorsque les nerfs du système nerveux central sont endommagés.

 

Elle fait donc suite à de multiples facteurs comme une chimiothérapie, un diabète, une fibromyalgie ou des lésions cérébrales ou de la moelle épinière…

 

https://www.santelog.com/sites/santelog.com/www.santelog.com/files/styles/large/public/images/article/visuel_gabapentine.jpg?itok=-fONq1dD

 

L’équipe de scientifiques de l’Université du Texas à Austin dirigée par les chimistes Stephen Martin et James Sahn nous présente un analgésique puissant qui agit sur une voie de la douleur précédemment inconnue.

 

Ce composé synthétique, nommé UKH-1114 (en bleu), se montre ici aussi efficace pour soulager la douleur neuropathique chez des souris blessées que la gabapentine (en vert), un médicament largement utilisé pour soulager la douleur.

 

Cependant le candidat fonctionne à une dose beaucoup plus faible, avec une durée d'action plus longue et donc avec un risque considérablement réduit d’effets secondaires.

 

Le médicament se lie à un récepteur des cellules du système nerveux central, le récepteur sigma 2 (déjà décrit dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine- PNAS (2)). UKH-1114, testé chez des souris modèles de lésions nerveuses soulage la douleur avec autant d’efficacité que la gabapentine.

 

Enfin, la recherche est la première à démontrer que le récepteur sigma 2 peut être une cible prometteuse pour la prise en charge de la douleur neuropathique.

 

L’espoir d’un nouvel analgésique puissant mais non-opioïde 

 

Les chercheurs ont déjà déposé une demande de brevet pour leur nouveau composé.

 

D'autres études sont en cours pour démontrer la sécurité, l'efficacité et la biodisponibilité orale. Il faudra aussi des années pour démontrer, dans les règles, que le candidat est non additif chez les humains.

 

Cependant la découverte pourrait contribuer à relever l'un des plus grands défis de santé publique, l'épidémie d'abus d'opioïdes.

 

 

ACS Chemical Neuroscience

 

Sourceshttps://www.santelog.com/actualites/douleur-neuropathique-lespoir-dun-nouvel-analgesique-puissant-mais-non-opioide

 

 

 A T T E N T I O N !

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.Ne prenez jamais un produit connu ou nouveau, quel qu'il soit, sans l'accord express d'une personne compétente en la matière. Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu. Merci de votre compréhension. 

 

oOo

 

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest - Evy, la blogueuse

Publié dans #Douleurs neuropathiques, #Nouvel analgésique, #Non-opioïde

Repost 0
Commenter cet article