FIBROMYALGIE : L'asthme aussi devient très difficile à contrôler

Publié le 1 Août 2017

 

Des niveaux accrus d’anxiété et de dépression généralement rencontrés chez les patients à la fois fibromyalgiques et asthmatiques peuvent expliquer un moindre contrôle de l'asthme
 

 

https://www.santelog.com/sites/santelog.com/www.santelog.com/files/styles/large/public/images/accroche/visuel_asthme_2_3.jpg?itok=8CH9xcEe

 

oOo

 

Pourquoi l’asthme est-il plus difficile à contrôler chez les patients fibromyalgiques ?

 

Cette équipe multicentrique de recherche avait déjà noté en pratique clinique cette plus grande difficulté à parvenir à un contrôle de l’asthme chez les patients fibromyalgiques.

 

Leur recherche confirme non seulement cette difficulté mais l’explique par les niveaux accrus d’anxiété et de dépression généralement rencontrés chez ces patients à la fois fibromyalgiques et asthmatiques.

 

Des données présentées dans la revue Current Medical Research and Opinion qui suggèrent l’intérêt d’interventions d’aide et de contrôle respiratoire dans le cadre de thérapies multidisciplinaires pour ce sous-groupe de patients.

L’asthme moins bien contrôlée en cas de fibromyalgie : 
 
L'étude multicentrique a été menée sur 56 patients atteints à la fois de fibromyalgie et d'asthme et 36 patients asthmatiques exempts de fibromyalgie formant le groupe témoin.
La fibromyalgie est une maladie qui touche une forte proportion de femmes, ici tous les participants étaient des femmes.
Les 2 groupes d'étude, cas et témoin, étaient appariés pour l'âge, le poids et le taux de tabagisme. La plupart des participants fibromyalgiques asthmatiques avaient reçu un diagnostic d'asthme avant de recevoir un diagnostic de fibromyalgie.
Enfin, le degré de sévérité de l'asthme était similaire dans les deux groupes, tout comme les traitements médicamenteux prescrits.
L’analyse des données montre,
 
  • que les patients atteints de fibromyalgie déclarent en moyenne une exacerbation plus importante de leur asthme au cours de l’année précédente (43% dans le groupe fibromyalgie vs 34% dans le groupe témoin), cependant cette différence n’est pas statistiquement significative.
  • une incidence accrue de conditions dont le RGO (reflux gastro-oesophagien), l'anxiété et la dépression, chez les patients participants à la fois fibromyalgiques et asthmatiques ;
  • des taux d'hospitalisation plus élevés chez les fibromyalgiques : chez les patients fibromyalgiques,  38% déclarent des visites aux Urgences en raison de crises d'asthme vs 34% dans le groupe témoin et 14% des patients fibromyalgiques déclarent une hospitalisation liée à une exacerbation de l'asthme vs 9% des patients sans fibromyalgie.
  • Un score plus faible des patients fibromyalgiques au test de contrôle de l'asthme ;
  • un score plus faible de qualité de vie, un recours plus fréquent à l’hyperventilation, ainsi que… des niveaux plus élevés d'anxiété et de dépression.
  • Si les résultats sont globalement similaires entre les 2 groupes, aux tests de fonction pulmonaire, les patients atteints à la fois de fibromyalgie et d'asthme déclarent plus d’essoufflement (dyspnée) que les non-fibromyalgiques.

 

Une plus faible qualité de vie perçue, plus d’anxiété et de symptômes dépressifs chez les patients fibromyalgiques pourraient contribuer à expliquer la plus grande difficulté à contrôler, chez ces patients, les crises d’asthme. Un appel à développer donc un protocole de prise en charge multidisciplinaire visant à réduire ces différents symptômes chez ce groupe plus vulnérable de patients.

 

Current Medical Research and Opinion

 

Source : https://www.santelog.com/actualites/fibromyalgie-lasthme-aussi-devient-tres-difficile-controler?

 

 A T T E N T I O N !

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.Ne prenez jamais un produit connu ou nouveau, quel qu'il soit, sans l'accord express d'une personne compétente en la matière. Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu. Merci de votre compréhension. 

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest - Evy, la blogueuse

Publié dans #Asthme

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article