La fibromyalgie : une maladie invalidante peu considérée.

Publié le 2 Septembre 2017

 

Résultat de recherche d'images pour "images fibromyalgie"

http://www.lafabriquecrepue.com/wp-content/uploads/2016/10/CAMBOUCHARD_16OCT_image2.jpg

 

oOo

 

Plus de 600 000 personnes et en grande majorité des femmes (94 %), se plaignent de douleurs chroniques handicapantes associées à une fatigue profonde et des douleurs musculaires invalidantes.

Ces douleurs touchent les régions de la colonne vertébrale : nuques, épaules, omoplates, hanches.

Elles peuvent être assimilées à des courbatures grippales, l’impression d’avoir mal partout, d’avoir été battu.

A cela s’ajoute une fatigue chronique et une asthénie persistante qui débute dès le réveil et aggravée par l’effort.

L’insomnie est fréquente et les migraines accompagnent souvent cette maladie.

La tendance dépressive liée à cette maladie, plus qu’à des symptômes paraît plutôt être une réaction aux nombreux échecs de traitement.

 

DES EXAMENS SANS RÉSULTATS ET DES TRAITEMENTS PEU ACTIFS

L’énorme difficulté à laquelle se heurte à l’heure actuelle les malades est que cette maladie, reconnue et prise en charge aux Etats Unis, en Allemagne et en Suisse n’est pas reconnue en France.

Ces symptômes ne sont pas confirmés par des examens complémentaires et elle survient sans cause apparente bien qu’un traumatisme important (accident), un état de stress peuvent être un facteur déclenchant de cet état.

Quant aux traitements, à l’heure actuelle, ils sont peu actifs et mal supportés.

La très grande complexité et la difficulté de faire un diagnostic précis entraîne pour les patients, souvent incompris, un parcours médical long et douloureux.

La fibromyalgie a été reconnue par l’Organisation Mondiale de la santé en 1992.

Les antidépresseurs sont inefficaces dans 77 % des cas, un traitement vitaminique B associé à des acides aminés et des agents anti-oxydants procure une amélioration.

L’antalgique de référence reste le paracétamol.

Tous les traitements médicamenteux doivent être de courte durée.

La pratique régulière d’exercices physiques et notamment en piscine, (balnéothérapie tiède notamment) est essentielle et les séances de relaxation apprennent à maîtriser l’anxiété et la douleur.

Face à l’incompréhension de l’entourage, et aux échecs de différents traitements, les malades se sentent très isolés d’où l’importance des associations qui se sont créées pour d’une part, les soutenir et d’autre part essayer d’informer le public des réalités de cette pathologie, tout en ayant une action auprès des Pouvoirs Publics.

Des congrès se tiennent régulièrement dans les différentes régions de France.

 

CONTACTS

Les malades peuvent trouver articles et autres informations sur le site Internet :

www.rssfrance.com/infomyalgia


et dans les différentes associations de leur département par exemple :


E.F.O.35 (Entraide Fibromyalgie Ouest) à Rennes (35 - Bretagne)

Le Bignon - route de Baulon - 35580 Goven
 
 

81% des français souffrent du mal de dos..

Le dos, qui soutient tout notre squelette est de plus en plus mis à mal par les postures pénibles au sein du travail, par le manque d’exercice physique pour muscler ce dernier, par le stress et même le tabagisme (dégénérescence des disques de la colonne vertébrale chez les gros fumeurs), l’obésité, ce qui fait que 2 français sur 3 se plaignent de leur dos.

C’est parce que ce mal touche aussi toute la population (enfants aux cartables trop lourds, femmes stressées, portant de lourdes charges, ménopausées, jardiniers du dimanche, sportifs en équitation ou golf et personnes âgées) qu’une campagne d’information est actuellement lancée par les Laboratoires Thuasne sur le thème suivant :  » la vie bouge, bougez en Thuasne « , pour conseiller le port ponctuel de ceintures lombaires aux personnes fragilisées sur conseil de leur médecin.

Elle permet de corriger les mauvaises positions, diminuer l’amplitude des mouvements et ainsi diminuer la douleur et épargner le disque vertébral lors d’un effort.

En parallèle, un apprentissage des bonnes ou mauvaises positions est conseillé.

 

Auteure : Josette Prim

Source : 

http://pharmelia.com/la-fibromyalgie-une-maladie-invalidante-peu-consideree/

 

 A T T E N T I O N !

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.Ne prenez jamais un produit connu ou nouveau, quel qu'il soit, sans l'accord express d'une personne compétente en la matière. Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu. Merci de votre compréhension. 

 

 

oOo

 

 

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest - Evy, la blogueuse

Publié dans #Maladie invalidante, #Pharmélia, #Josette Prim

Repost 0
Commenter cet article

Bretey 02/09/2017 13:00

Très intéressant !