Comment la faim peut la couper la douleur chronique

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Image associée  

https://iservat.ir/wp-content/uploads/2017/04/brain.man_.jpg

oOo

La douleur peut être utile, rappellent les chercheurs dans leur communiqué. Car c’est un signal d’alerte.

 

Cependant, une douleur prolongée, comme la douleur inflammatoire qui peut survenir après une blessure, peut être handicapante et impacter la qualité de vie jusqu’au fonctionnement quotidien.

 

En milieu naturel, la léthargie déclenchée par une telle douleur pourrait même entraver la survie. Ces neuroscientifiques de l'Université de Pennsylvanie révèlent que le cerveau a un moyen de supprimer la douleur chronique chez l’animal, quand il a faim, ce qui lui permet d'aller chercher sa nourriture en dépit de la réponse à la douleur aiguë.

 

Leurs travaux, présentés dans la revue Cell, identifient ainsi un petit groupe de 300 cellules du cerveau capables de donner la priorité à la faim sur la douleur chronique.

 

Inutile de préciser qu’il ne s’agit pas d’atténuer la douleur par le jeûne mais de cibler ce groupe de neurones pour de nouvelles thérapies analgésiques.

« En neurosciences, nous sommes très doués pour n’étudier qu’un comportement à la fois », ironise J. Nicholas Betley, professeur de biologie à la Penn.

 

Cependant, dans la vraie vie, cela ne se passe pas comme en laboratoire, nous ne sommes pas dans une situation isolée et isolable.

 

Nous avons donc regardé comment un animal intègre et fait face à des besoins multiples afin d’optimiser son comportement …et sa survie.

 

Source : Cell 

Pour lire la suite, cliquez sur le lien ci-dessous : 

Lien https://www.santelog.com/actualites/douleur-chronique-comment-la-faim-peut-la-couper?

 

Evy

 

oOo

 

A T T E N T I O N !

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.Ne prenez jamais un produit connu ou nouveau, quel qu'il soit, sans l'accord express d'une personne compétente en la matière. Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu. Merci de votre compréhension. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article