5 types de médicaments dangereux pour la conduite.

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

http://cdn-doctissimo.ladmedia.fr/var/doctissimo/storage/images/fr/

oOo

1. LES MÉDICAMENTS IMPACTANT LE SYSTÈME NERVEUX CENTRAL 

Certains antalgiques contenant de la morphine sont déconseillés pour la conduite car ils peuvent être à l'origine d'une somnolence et provoquer des vomissements et nausées.

Les médicaments ayant des effets sur le système nerveux central sont, de manière générale, susceptibles de provoquer une baisse de la vigilance et une somnolence.

Figurent dans cette liste :

 

2. CERTAINS MÉDICAMENTS CONTRE LA TOUX ET LE RHUME

Les médicaments contre la toux contiennent de l'alcool et des dérivés de l'opium tels que la codéine, le dextrométhorphane et la pholcodine qui peuvent causer des vertiges.

De plus, il n'est pas recommandé de conduire en étant enrhumé(e) car les éternuements peuvent perturber l'attention du conducteur et le rhume peut entraîner des somnolences.

Les médicaments pour lutter contre le rhume peuvent amplifier les somnolences et causer des troubles de la vue.

3. LES SOMNIFÈRES OU LES HYPNOTIQUES SÉDATIFS

Ces médicaments peuvent bien évidemment provoquer une somnolence et des troubles de la mémoire, mais ces derniers disparaissent à la fin du traitement.

Les personnes âgées doivent se montrer plus vigilantes car la prise de somnifères peut provoquer :

  • - des chutes de tensions

  • - des troubles de l'équilibre

  • - des périodes de désorientation

4. LES ANESTHÉSIQUES GÉNÉRAUX

Les anesthésiques généraux sont destinés aux patients qui doivent subir un examen douloureux, tel qu'une chirurgie.

Mais ces derniers peuvent provoquer une perte de conscience et peuvent plonger dans un très profond sommeil le patient.

Après toute anesthésie générale, même légère, il ne faut pas conduire avant 24 heures.

Si même après 24 heures vous vous sentez toujours fatigués, ne prenez aucun risque.

5. LES COLLYRES

Figurent dans la liste :

  • - les collyres anti-infectieux et anti-inflammatoires

  • - les collyres antiallergiques

  • - les collyres contre les yeux rouges

  • - les collyres pour soigner le glaucome

  • - les collyres administrés avant un examen ophtalmologique

 

 

Source : https://www.vulgaris-medical.com/actualite-sante/5-types-de-medicaments-dangereux-pour-la-conduite?

 

!   A T T E N T I O N   !

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer. Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité. Ne prenez jamais un produit connu ou nouveau, quel qu'il soit, sans l'accord express d'une personne compétente en la matière. Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu. Merci de votre compréhension. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article