Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Info du nombre de visites du blog!

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Bonjour à tous,


Nous vous donnons un aperçu du nombre de personnes venant visiter ce blog depuis l'installation d'un compteur.


Ce compteur a été déposé le dimanche 15 janvier vers 20h. Nous sommes heureux de vous informer depuis cette date, 709 personnes sont venues visitées E.F.O.


Cependant vous pouvez consulter ce compteur chaque jours sur la page d'accueil.

 


Bien Cordialement.


Publié dans Témoignages

Partager cet article

Repost0

On reste motivés, mais c'est vrai qu'on aimerait passer le relais

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

• LES VISAGES DE L'ACTUALITÉ MARYSE ET PHILI |

Nous avions rencontré Maryse Labbé en 2009. Elle dirigeait, à Haubourdin, l'antenne locale de l'association « Vivre avec la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique » dont le siège était basé à Dunkerque. L'antennehaubourdinoise est devenue, il y a deux ans, le siège régional.Maryse Labbé, épaulée par son époux, trésorier de l'association, commence à penser à la relève.

 

PAR M.-C. NICODEME

lambersart@lavoixdunord.fr

> Comment la simple antenne locale est-elle devenue, il y a maintenant deux ans, le siège régional de l'association ?

Maryse : « La présidente de l'association régionale qui était à Dunkerque souhaitait passer le relais. Elle avait dirigé l'association pendant huit ans. Et montrait, comme certains membres du bureau, des signes d'essoufflement. Nous, nous étions une jeune antenne, la première journée d'information et de sensibilisation avait été un succès, elle avait réuni à Haubourdin environ 120 personnes. La présidente Annick Pichon m'a alors demandé de prendre la relève. J'ai accepté. Le siège de Dunkerque est devenu antenne, et l'antenne d'Haubourdin, le siège. » > Quelles en ont été les conséquences ?

Maryse : « L'effectif a rapidement augmenté. De quelques personnes à l'origine en 2007, on s'est retrouvés à 155 adhérents dont 99 de la métropole lilloise. On a proposé de nouvelles actions, on a noué de nouveaux partenariats. » Philippe : « Et on s'est lancés dans la recherche de subventions et on s'est aperçus de la difficulté d'en obtenir. Comme notre association draine des adhérents de toute la région, il n'est pas facile de décrocher des aides locales. On a également mobilisé le Département, la Région, en vain.

Mais on ne se relâche pas, on travaille également au lancement d'un site Internet, cela nous permettra d'être davantage connus, on reste déterminés. » > Comment arrivez-vous à boucler le budget de l'association ?

Philippe :« Grâce aux cotisations, mais cela ne suffit pas. Nous organisons depuis deux ans un loto annuel qui est un succès et nous rapporte 2 000 E par édition. Cela nous permet de faire fonctionner l'association, sinon nous n'avons pas de moyens. Ça commence à peser au niveau des finances. » > Et sur votre moral également...

Philippe : « On reste motivés. On s'est engagés pour un mandat de trois ans mais c'est vrai qu'on aimerait passer la main l'année prochaine. » Maryse : « On l'a d'ailleurs annoncé lors de l'assemblée générale qui s'est tenue samedi. En même temps, je le concède. C'est difficile de s'engager. Les personnes souffrant de la fibromyalgie ont déjà à assumer leur quotidien et la maladie... » Philippe : « Et je pense, que c'est important, pour une association de voir régulièrement son bureau renouvelé. Cela permet de renouveler les idées, de proposer de nouvelles choses. » > Qu'avez-vous, au siège haubourdinois, proposé comme actions ?

Maryse : « On propose de la sophrologie, financée en partie par l'association, de la balnéothérapie, également de l'hypnose...

Toutes ces techniques peuvent aider à contrôler les douleurs liées à la fibromyalgie. On propose également une cure thermale en Alsace qui prend en charge spécifiquement la problématique de la fibromyalgie. On a également mis en place une médiathèque qui permet aux adhérents d'obtenir les dernières informations concernant cette maladie. » > Quelles ont été les dernières avancées ?

Maryse : « On a observé une évolution du diagnostic. Il est possible, aujourd'hui, de déceler le dysfonctionnement du système nerveux cérébral central qui entraîne l'hypersensibilité à la douleur par l'IRM cérébral. Mais cela s'inscrit dans le cadre de la recherche. Ce n'est pas encore systématisé. » •

Vivre avec la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique, 5, clos du Pont de l'Abbaye, 59 320 Haubourdin, Tél : 06 59 79 94 89.

fibrolillemetropole@hotmail.fr   


Publié le mardi 31/01/12


Source:http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Loos/actualite/Loos/2012/01/31/article_on-reste-motives-mais-c-est-vrai-qu-on.shtml

Publié dans Activités

Partager cet article

Repost0

Thérapie à médiation corporelle pour la fibromyalgie

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Depuis plusieurs mois je suis resté silencieux sur ma fibromyalgie, pourtant beaucoup de choses ont changé depuis mon dernier article, je ne prends plus de médicaments qui me rendaient dépendant, je fais plus attention à ce que je fais.
J'écoute enfin mon corps, ce que je ne peux pas faire aujourd'hui je le remets au lendemain ou au surlendemain.
J'avais diminuées mes cures aux nouvelles cliniques Nantaises, malheureusement ce ne fut pas un bon choix car depuis plusieurs semaines j'ai des crises de plus en plus importantes.
Je suis aussi suivi chaque lundi au centre Hospitalier de la Roche sur Yon par le service de thérapie à médiation corporelle.
Si la psychothérapie soigne les maux de l'esprit, elle peut le faire par l’intermédiaire du corps,  une séance dure environ une heure, elle est individuelle.
J'y fais de la sophrologie et de la réflexologie. comme vous pouvez le constater il existe de nombreuses méthodes pour apprendre à modifier la relation que l'on peut avoir avec son corps.
Quand la séance se termine je ne demande qu'une chose c'est d'aller me reposer car je sors de là complètement épuisé.
Bien sur je continue toujours la kiné deux fois par semaine, et je dispose d'un TENS (Electro-stimulateur).
Ce sont de petites électrodes que je colle là ou j'ai mal, pendant une bonne demi heure, et cela environ 6 fois par jour.
Comme vous pouvez le remarquer je fais le maximum pour que la fibromyalgie me laisse en paix.
J'espère que ce que je viens de vous écrire pourra vous aidez dans votre combat contre la douleur due à la fibromyalgie

 

Source:http://www.come4news.com/therapie-a,mediation-corporelle-pour-la-fibromyalgie-39156

Publié: 28-01-2012

Publié dans Articles collectés

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>