Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les vendeurs de maladies

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Emission de Elise Lucet diffusée hier soir (vendredi 27 avril 2012)

smiley peurCes laboratoires qui inventent de toutes pièces une pathologie pouvant correspondre à la nouvelle molécule qu’ils viennent de mettre au point, parfois malgré des effets secondaires avérés, pour lesquels ils ont déjà prévu de nouveaux médicaments.
Oui, vous avez bien lu !

Ce vendredi en deuxième partie de soirée, le nouveau magazine d’information d’Elise Lucet se penche sur un sujet qui dérange et ce, dans le but d’alerter l’opinion publique. Il est temps que les gens sachent ! Il est en revanche dommage de constater qu'une fois de plus, ce documentaire est diffuser en 2eme partie de soirée.

Le but :

"Nous montrons ce que cachent le marketing et la communication bien lissés de ces géants. Il est notoire que journalistes et attachés de presse travaillent ensemble alors que, parfois, leurs intérêts divergent. Je voulais casser ce ronronnement"

Casser ces interviews entendues et faire dériver le sujet vers des questions plus sensibles et carrément dérangeantes. Montrer comment ces professionnels des relations avec la presse et le public cherchent parfois à nous piéger, journalistes et citoyens. Après notre enquête, nous terminons le magazine par le portrait d’une personne ayant réussi par sa force de conviction et son obstination à faire plier un de ces grands groupes. On les appelle aux États-Unis : les “lanceurs d’alerte"


Sujet traité cette semaine : Les vendeurs de maladies

Il s’agit, commente Elise Lucet, de certains laboratoires qui inventent de toutes pièces et avec une force de frappe étonnante une pathologie pouvant correspondre à la nouvelle molécule qu’ils viennent de mettre au point. Les laboratoires Merck et Sanofi seront mis en cause dans cette enquête inédite.
Pour ce premier numéro, elle s’intéresse aux « vendeurs de maladies », ces laboratoires qui inventent de toutes pièces une pathologie pouvant correspondre à la nouvelle molécule qu’ils viennent de mettre au point, parfois malgré des effets secondaires avérés, pour lesquels ils ont déjà prévu de nouveaux médicaments
Elle évoque également Shanti Senthikuma, une Indienne de 34 ans vivant dans le Kerala, un État du sud ouest de l’Inde qui s’est battue pendant des années contre la compagnie Coca Cola qui, pour les besoins de production de son soda, privait la population d’accès à l’eau potable !

 

Article collecté sur Facebook.

 

Edité le 28 avril 2012 par :

signature 1


Publié dans Articles collectés

Partager cet article

Repost0

Les antidépresseurs font plus de mal que de bien, estiment des chercheurs

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

image6600Les antidépresseurs semblent faire plus de mal que de bien, selon les auteurs d'une étude canadienne publiée dans la revue Frontiers in Psychology qui examine l'impact de ces médicaments sur l'organisme dans son ensemble.

"Nous devrions être beaucoup plus prudents en ce qui concerne l'utilisation répandue de ces médicaments", dit le biologiste évolutionniste Paul Andrews de l'Université McMaster (Hamilton, Ontario).

Les antidépresseurs visent à soulager les symptômes de la dépression en augmentant les niveaux du neurotransmetteur sérotonine dans le cerveau où il régule l'humeur. Mais, soulignent les chercheurs, la plus grande proportion de sérotonine produite par l'organisme est utilisée à d'autres fins, dont la digestion, la formation de caillots sanguins dans les sites des plaies, la reproduction et le développement.

Les antidépresseurs, ont constaté le Pr Andrews et ses collègues, ont des effets négatifs pour la santé sur presque tous les processus régulés normalement par la sérotonine, incluant ces risques:

- problèmes de développement chez les nourrissons
- problèmes de la fonction sexuelle et du développement des spermatozoïdes chez les adultes
- problèmes digestifs comme la diarrhée, la constipation, l'indigestion et les ballonnements
- saignements anormaux et accidents vasculaires cérébraux (AVC) chez les personnes âgées.

Les auteurs ont analysé trois récentes études qui montrent que les personnes âgées qui prennent des antidépresseurs sont plus susceptibles de décéder que celles qui n'en prennent pas, même en tenant compte dans l'analyse d'autres variables importantes. Ce taux plus élevé de décès montre que l'effet global de ces médicaments sur l'organisme est plus dommageable que bénéfique, concluent-ils.

"La sérotonine est une ancienne substance (du point de vue de l'évolution, ndlr). Elle régule intimement plusieurs processus différents, et quand vous interférez avec ceux-ci vous pouvez vous attendre, dans une perspective évolutionniste, que cela cause du tort", dit Andrews.

"Ce qui a manqué dans les débats sur les antidépresseurs est une évaluation globale de tous ces effets négatifs par rapport aux bénéfices potentiels", dit-il. "La plupart des éléments sont disponibles depuis des années mais personne ne s'est penché sur cette question fondamentale", ajoute-t-il.

Dans une étude précédente, Andrews et ses collègues ont montré que même en ce qui concerne la fonction pour laquelle ils sont indiqués, les antidépresseurs augmentent le risque de récidive de dépression.

Alors que même la fonction prévue des antidépresseurs est en question, il est important de porter un regard critique sur leur utilisation continue, estime le chercheur.

 

Article collecté sur le site :

http://batizen.blogspot.fr/2012/04/les-antidepresseurs-font-plus-de-mal.html#.T5uordm_nAI

 

Edité le 28 avril 2012 par :

signature 2

Publié dans Articles collectés

Partager cet article

Repost0

La lutte contre l'insomnie par la sophrologie

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

fatigue 0

L'insomnie est un trouble caractérisé par la difficulté à s'endormir. Son origine peut être d'ordre physique ou psychologique, et connaît une variation selon les individus. Ses conséquences peuvent être néfastes, et entraver certaines activités du quotidien. C'est pourquoi, la sophrologie propose certaines méthodes douces, à travers des techniques de respiration et de visualisation, afin de retrouver un sommeil apaisé.

Qu'appelle-t-on insomnie ? C'est la privation totale ou partielle de sommeil. Elle est définie comme aigüe lorsqu'elle dure quelques semaines, et devient chronique au-delà d'un mois. Les causes sont multiples et différentes selon les cas. Ce trouble peut être lié à un facteur corporel, mais il est souvent associé à un désordre psychique. En effet, les aléas de l'existence pèsent fréquemment sur la qualité du sommeil, et peuvent entraîner des désagréments dans la journée.

Certains procédés de la sophrologie, basés sur des techniques de respiration et de visualisation, visent à rétablir de façon naturelle, un cycle d'endormissement plus régulier. Cette méthode permet d'accéder à une détente corporelle et mentale directement liée au sommeil. Voici quelques indications pour s'y initier.

Commencez par prendre une position la plus confortable possible, dans une ambiance paisible et reposante. Inspirez en gonflant la paroi abdominale, puis retenez l'air quelques instants. Appliquez ensuite la technique de visualisation, en formant des mots positifs (calme, bien-être...), sur le temps d'expiration. Ce procédé doit être appliqué pendant cinq minutes avant le coucher. Il peut être renouvelé aussi souvent que nécessaire. Cette méthode aspire à retrouver un cycle de sommeil plus régulier.

Pour conclure, l'insomnie est une pathologie entraînant un manque de sommeil, dont l'intensité évolue selon les personnes. Cette altération peut être d'origine multifactorielle, et avoir des répercussions nuisibles sur nos capacités et notre humeur dans la journée. Les méthodes de respiration et visualisation procurées par la sophrologie permettent de lutter contre ce trouble, par des exercices respiratoires et l'imagination. Elles cherchent de manière naturelle à restaurer un équilibre dans l'endormissement, qui est à la base d'une nuit sereine.

Carole Gabay

 

Article collecté sur le site :

http://sante.journaldesfemmes.com/expert/51093/la-lutte-contre-l-insomnie-par-la-sophrologie.shtml?utm_source=benchmail&utm_medium=mail&utm_campaign=ML328_E10221667&f_u=3040920

 

Edité le 28 avril 2012 par :

signature 1

Publié dans Fatigue

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>