Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vivre avec la fibromyalgie : une journée pour en parler

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

62883 118453648212300 100001429958073 130691 5712540 n

La fibromyalgie n'est pas reconnue par la Sécurité sociale comme étant une maladie.

 

Ce syndrome, qui se révèle notamment par un état de fatigue et l'apparition chronique de douleurs musculaires à plusieurs endroits du corps, en arrive parfois à devenir invalidant. Ces symptômes sont autant de signaux d'alarme, l'information qu'un danger futur se prépare...

 

Repérer la cause originelle, comme y remédier, n'est pas chose facile dans la mesure où les causes et les effets sont multiples et où chaque patient est un cas particulier, possède sa propre histoire.

 

Trouver des réponses


Cette journée d'information permettait aux personnes atteintes de fibromyalgie et à leur entourage familial, d'assister à des conférences données par des spécialistes, pour présenter les différentes réponses qui peuvent mener, sinon à la guérison, à un mieux-être personnel au quotidien.

 

Parmi les techniques développés, le public a pu découvrir les bienfaits des soins thermaux spécialisés dans cette approche mais aussi de la sophrologie, la posturologie, de l'approche naturopathique, kinésiologie, microkinésithérapie.

 

Sans oublier les actions sur les soins dentaires, l'électro-hypersensibilité ainsi que l'attention à porter à la qualité de l'eau... Après les conférences, les différents spécialistes animaient des ateliers où chacun pouvait approfondir les sujets en relation avec son cas personnel.

 

Danièle Nugue, médecin à la retraite, pointait, par exemple, du doigt l'interaction entre les métaux présents dans les amalgames dentaires et les ondes - téléphone portable, box Internet, micro-ondes... - qui envahissent désormais notre quotidien : deux facteurs dont la conjugaison entraînerait un empoisonnement journalier, minime mais cumulatif, favorisant l'émergence de maladies chroniques...

 

Article récolté sur le site :

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Loos/actualite/Loos/2009/05/14/article_vivre-avec-la-fibromyalgie-une-journee-p.shtml

 

Edité le 30 novembre 2012 par :

signature 1

Publié dans Articles collectés

Partager cet article

Repost0

Réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

droit 157x104Publiée dans le JO Sénat du 29/11/2012 - page 2732

Le syndrome fibromyalgique est constitué d'un ensemble de symptômes dont le principal est une douleur chronique. Ces symptômes sont très variables d'une personne à l'autre, dans leur intensité et leur retentissement dans les activités de la vie quotidienne. Ce syndrome n'a pas de cause connue, le diagnostic est posé devant la persistance des symptômes et l'absence d'autre maladie identifiée. Il n'existe à ce jour ni de traitement spécifique, en particulier médicamenteux, ni de prise en charge bien établie du syndrome fibromyalgique. Les différents traitements visent à contrôler les symptômes et doivent être adaptés à chaque patient. Les options thérapeutiques comprennent notamment des activités physiques, éducatives et, si besoin, une prise en charge psychologique. Elles nécessitent une prise en charge adaptée à chaque personne, souvent pluridisciplinaire. La Haute Autorité de santé (HAS), autorité publique indépendante, a réalisé un état des lieux des données disponibles sur le syndrome fibromyalgique de l'adulte et proposé des orientations aux professionnels de santé pour prendre en charge les personnes adultes qui en souffrent. Ces travaux ont été publiés en juillet 2010. La HAS propose une prise en charge graduée et individualisée des personnes adultes souffrant de ce syndrome complexe. Il est du ressort de cette structure de se prononcer sur une éventuelle actualisation des recommandations de prise en charge, au besoin en organisant une concertation formalisée avec les professionnels de santé et les représentants des patients.

 

Réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé

 

Edité le 30 novembre 2012 par :

signature 2

Publié dans Législation

Partager cet article

Repost0

Le bio-alignement, vaincre la douleur autrement

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

«La méthode considère les vertèbres comme intervenant dans la distorsion et leur permet de reprendre leur position de façon toute naturelle. Elle amène le corps à rétablir son équilibre, sans qu'il soit nécessaire de le forcer, ni de faire quoique ce soit.


» Extrait de l’ouvrage Vaincre la douleur avec le bio-alignement. (Photos.com)

Le bio-alignement, en anglais Aquarian-Age Healing, est une méthode mise au point par John Hurley, docteur en chiropractie et ingénieur dans les chemins de fer dans les années 20. Elle est basée sur l’équilibre de la proprioception du corps. On peut comparer les muscles du corps aux câbles d’un mât. Quand les muscles sont soumis à des stress, il y a déséquilibre, si bien qu'ils se fatiguent pour retrouver et maintenir l’équilibre. Le but de la méthode est d’aider le corps à rétablir l’équilibre, lorsqu’il a du mal à y parvenir seul, en agissant sur le point central de gravité afin de décontracter la chaîne musculaire dans sa globalité, sans aucune manipulation.

 

 

 

 

 

 

 

 

Des accidents, des chocs physiques ou émotionnels, des positions déviées répétées, comme un étudiant qui porte son sac toujours du même côté, provoquent des tensions. Quand celles-ci sont trop fortes, soudaines

ou chroniques, qu’elles entraînent les muscles au-delà de leur limite d’élasticité, une distorsion se crée. Elle est compensée par la mobilisation d’autres muscles. Au fil du temps, le corps se déforme de plus en plus.

La déformation est subtile mais assez puissante pour créer des douleurs aiguës ou chroniques, une usure prématurée de certaines parties du corps, tels que les cartilages, et une compression sur les organes, ce qui peut nuire à leur bon fonctionnement. Ce stress douloureux empêche le corps de se reposer et provoque une auto-intoxication. Les acides lactiques sécrétés par les muscles déséquilibrent le pH du corps. Il semblerait que l’acidose dont souffrent bon nombre de gens provienne de ce phénomène bien plus que d’une mauvaise alimentation.

Seuls les muscles ressentent la douleur. Les nerfs et les vaisseaux sanguins sont dépourvus de récepteurs signalant la douleur. Pour John Hurley, les maladies nerveuses sont la conséquence d’un excès de fa

tigue dû à l’hypersensibilité des muscles qui transmettent au cerveau, via des récepteurs sensoriels, un signal de douleur, indiquant qu’il y a un dysfonctionnement. La contraction perpétuelle des muscles, qui ont passé le seuil de leur limite d’élasticité, rigidifie le corps, limitant certains mouvements.

Le corps est composé d’eau. Des expériences faites par le docteur Masaru Emoto(1) ont démontré que l’eau réagit à la pensée, aux actes et à l’environnement. John Hurley pense que l’énergie vitale se trouve dans chaque molécule qui est composée majoritairement d’eau. Elle garde en mémoire les chocs qu’elle a subis, tant physiques qu’émotionnels. Les tissus corporels sont comme une gélatine au repos. Un léger contact adéquatement placé sur le muscle fessier, en relation avec le centre de gravité du corps et le sacrum, va décontracter les muscles et engendrer une réaction en chaîne de tous les muscles du corps qui vont retrouver leur position initiale assez rapidement. Ce travail doit être précis et ciblé.

Le thérapeute va observer la personne et repérer les distorsions. Puis il va agir sur un point très précis pour provoquer cette réaction en chaîne. Par la suite, il est préférable que la personne puisse se reposer pour permettre à son corps de retrouver le meilleur équilibre. Lorsqu’il n’y a pas ou plus de douleurs, les séances ne sont plus nécessaires. Si elle veut conserver cet équilibre, elle devra faire attention aux stress excessifs, et veiller à ce que ses mouvements répétitifs soient faits correctement, à ce qu’elle ait une bonne activité physique mais aussi un repos suffisant et une alimentation équilibrée.

 

 Source : Vaincre la douleur avec le bio-alignement de John Hurley et Helen Sanders, aux éditions Cabétia, collection Regard et Connaissance.

 

Publié le 08/11/2012


Source:http://www.epochtimes.fr/front/12/11/8/n3507393.htm

 


 

 

Philippe

 

Publié dans Articles collectés

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>