Publié le 31 Mai 2013

DP1874770

Le syndrome de fatigue chronique (SFC) est une maladie caractérisée par un épuisement profond qui dure depuis au moins six mois. Un bon nombre des personnes atteintes du SFC ont des douleurs partout et les mêmes points sensibles que les personnes atteintes de fibromyalgie.

D'autres symptômes ressemblent à ceux de la fibromyalgie, et le SFC est souvent considéré comme le jumeau du SFM. Il est probable que ces deux maladies aient les mêmes origines et pourraient bien être des variations de la même maladie.

Le syndrome de fatigue chronique est également appelé EM (encéphalomyélite myalgique) ou SFCDI (syndrome de fatigue chronique et de dysfonction immunitaire).

La plupart des cas de fatigue prolongée ne sont pas des cas de SFC. La fatigue prolongée est aussi associée à bon nombre d'autres troubles médicaux.

Le diagnostic officiel du syndrome de fatigue chronique inclut des symptômes semblables à ceux de la grippe comme la fièvre, le mal de gorge, le mal de tête, les ganglions lymphatiques sensibles dans le cou ou dans les aisselles. Les personnes atteintes du SFC ou du SFM peuvent parfois avoir la vue trouble ou souffrir d'autres anomalies de la vision. Une «déficience cognitive» peut se produire comme la difficulté à se concentrer ou à trouver les mots pour s'exprimer.

Le succès du traitement de ces deux syndromes varie d'un cas à l'autre, et plusieurs types de médicament devront être essayés avant de trouver un remède pour chaque cas. La physiothérapie, l'exercice physique ou le counselling peuvent aussi faire partie d'un programme thérapeutique. Cependant, bien que l'exercice physique réduise souvent les symptômes du SFM, il peut exacerber les symptômes du SFC.

La recherche combinée sur le SFC et le SFM se poursuit dans des institutions importantes aux États Unis, comme le Centers for Disease Control et le National Institutes of Health, ainsi qu'en Amérique du Nord et en Europe. Les résultats de ces recherches sont publiés régulièrement dans des chroniques et des bulletins destinés aux malades ainsi que dans la presse médicale.

 

-------------

 

Article collecté sur le site :

http://www.info-fibro.com/la-maladie/46-fatigue-chronique/92-le-syndrome-de-fatigue-chronique-le-ljumeaur-du-sfm

 

Edité le 31 mai 2013 par,

 

Signature - Evy bleugif

Voir les commentaires

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0

Publié le 31 Mai 2013

 

Les aliments déconseillés aux intestins irritables

 

 

Le syndrome de l'intestin irritable est un trouble digestif fonctionnel.

 

Constipation, douleurs abdominales et diarrhées sont ses composantes. Fréquent, il est incommodant mais ne serait pas dangereux. Il impose cependant un régime alimentaire restrictif envers tous les aliments susceptibles d'irriter le côlon.

Quels sont les symptômes du syndrome de l'intestin irritable ?

  • Maux de ventre ou douleurs abdominales après les repas, mais aussi durant les périodes de stress.
  • Ballonnements, crampes, flatulences.
  • Diarrhée ou constipation ou alternance des deux.

Quels sont les aliments qui irritent le côlon ?

Pour retrouver un certain confort intestinal, un régime alimentaire s'impose, excluant tous les aliments irritant le côlon.


Fruits et légumes à éviter en cas de syndrome de l'intestin irritable

  • Les légumineux : fèves, haricots secs, lentilles, pois...
  • Les fibres riches en lignine : les crudités, certains légumes verts (blette, céleri, chou, oignon, salsifis).
  • Les piments.
  • Les fruits non pelés.
  • Les fruits oléagineux : amandes, noix, noix du Brésil, noix de cajou, noisettes, noix de macadamias, noix de pécans, pignons, pistaches.

Certaines viandes peuvent aussi renforcer l'irritation de l'intestin

  • Les viandes faisandées ou marinées
  • Les viandes à fibres longues avec tendon et collagène.
  • Certains abats.
  • Les charcuteries.

Laitages, gras et fritures...

  • Les préparations grasses et les sauces grasses, les fritures.
  • Le lait et les laitages en général et aussi les fromages fermentés : fromages à pâte molle et croûte moisie type Brie et Camembert, fromages à pâte molle et croûte lavée type Livarot et Munster, fromages avec moisissures à l'intérieur type bleus et persillés...

Les excitants, ennemis de l'intestin irritable

  • L'alcool.
  • Le café fort.

Fructose, aliments glacés

  • Les abus d'aliments riches en fructose : miel, fruits secs, raisin, figue, cerise...
  • Certains aliments glacés.

Lorsque les troubles ont disparu, il est possible de réintroduire certains de ces aliments, mais toujours de façon très prudente et progressive.

 

Mis à jour par le 21/05/2013

 

-------------

 

Article collecté sur le site :

http://www.e-sante.be/aliments-deconseilles-intestins-irritables/actualite/1023?from_nl=ok

 

Edité le 31 mai 2013 par,

 

signature 1

Voir les commentaires

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0

Publié le 31 Mai 2013

 

 Le mercredi 5 JUIN 2013 à 14 H 20


Sur FRANCE INFO


La fibromyalgie ou la souffrance invisible

 


oOo

 

Vous êtes fatigué, épuisé parfois même et cela ralenti votre quotidien... Votre sommeil est perturbé, non réparateur... Vous avez mal partout... Pourtant les examens sont normaux et aucun traitement ne vous soulage pas vraiment.


Peut-être est-ce une fibromyalgie... Interview du Docteur Charley Cohen, Rhumatologue (ancien chef de clinique à la Faculté de Médecine de Paris), auteur de " La fibromyalgie : un état douloureux enfin reconnu et pris au sérieux " / Éditions Josette Lyon.

 


oOo


 

 Le lien de France Info


ICI


Bonne Ecoute

 

------

 

Merci à Fleur14 pour cette info !

 

Ci-après, lien pour visiter son blog :


http://fleur14.canalblog.com/archives/2013/05/31/27296119.html

 

Mis en ligne le 31 mai 2013 par,

 

signature 2

Voir les commentaires

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0

Publié le 30 Mai 2013

 

 image6437

 

La prescription de benzodiazépines, des médicaments utilisés contre l'anxiété et l'insomnie, doit être "la plus courte possible", a rappelé lundi l'agence du médicament ANSM.


La nouvelle mis en garde survient à la suite de deux études, dont l'une de l'Inserm faisant état d'un risque accru de démence chez les personnes âgées de plus de 65 ans qui prennent ces médicaments.


Selon l'étude réalisée par Bernard Bégaud (Inserm/Université de Bordeaux) et Tobias Kurth, le risque serait augmenté de 50% par rapport aux personnes n'ayant jamais consommé de benzodiazépines.


"Cette association (entre benzodiazépines et démence), bien que de faible intensité, vient s'ajouter aux autres risques déjà identifiés", relève dans un point d'information l'ANSM qui reconnaît que les données disponibles à ce stade "ne permettent pas d'établir une relation entre la dose, la durée et l'effet".


La France est l'un des pays qui consomme le plus de benzodiazépines, avec une utilisation record chez les plus de 65 ans qui sont 30% à prendre ces médicaments, contre 20% en Espagne ou au Canada et 15% en Australie.


Pour réduire cette consommation, l'ANSM rappelle que la prescription ne doit être envisagée qu'après l'échec des approches médicamenteuses et qu'elle doit "être la plus courte possible", 4 semaines au maximum pour les hypnotiques (somnifères) et 12 semaines pour les anxiolytiques.


La durée moyenne de prescription des somnifères est de 7 mois dans la population générale, mais nettement plus importante chez les plus de 65 ans, comme le rappelait récemment la Haute Autorité de santé (HAS).


Ces médicaments ont des effets indésirables importants, notamment chez les patients les plus âgés, avec des chutes, des troubles de la mémoire et une dépendance au médicament.


L'agence du médicament rappelle également que la prescription de benzodiazépines doit être réévaluée régulièrement par les médecins "quant à son efficacité et ses effets indésirables" et que le patient doit être informé des risques liées à cette consommation, notamment du risque de dépendance.


L'ANSM envisage par ailleurs d'étendre la prescription sur ordonnances sécurisées - qui ont remplacé les carnets à souche pour les médicaments classés comme stupéfiants - à l'ensemble des benzodiazépines. Toutefois, l'agence sanitaire précise qu'elle attend les résultats d'une enquête auprès des professionnels, qui seront disponibles début 2013, pour évaluer la pertinence de cette mesure.

 


--------------


Article collecté sur le site :

http://www.passeportsante.net/

 

Edité le 30 mai 2013 par,

signature 2


Voir les commentaires

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Repost 0

Publié le 30 Mai 2013

x17386711

 

 

La Fibromyalgie est comparable à une guerre qui se déclare tout à coup dans notre corps et le prend par surprise. Tout est calme et paisible, le corps se sent bien, il est actif et du jour au lendemain, il se retrouve bombardé et affaibli, sans que l’on ai le temps de dire ouf et de comprendre ce qui se passe… La maladie nous rend alors vulnérable et un combat commence… Ce combat est perçu par la personne atteinte de fibromyalgie seulement comme une épreuve et une faiblesse. Tout change et devient plus difficile, le quotidien devient gris et fragile… Pour surmonter ce combat, limiter les dégâts et continuer à vivre le mieux possible malgré l’handicap, le mental est une arme indispensable dont il faut se servir… Sans lui, le combat sera perdu d’avance et notre ennemie la Fibromyalgie remportera la bataille!


Bien-sur cela ne sera pas de tout repos, il faudra travailler sur nous même, avant tout et apprendre à comprendre la maladie et à l’accepter… Mais cela peut être bénéfique, alors pourquoi ne pas commencer à faire du mental votre allié?… 

La Fibromyalgie change notre vision du monde

La Fibromyalgie, comme toutes les autres maladies, entraîne des changements négatifs pour la personne… Mais elle va nous permettre de grandir et d’avoir une autre vision du monde qui nous entoure. En effet, elle nous apprend que l’on ne peut pas toujours tous contrôler dans la vie et qu’il faut parfois savoir lâcher prise et connaître nos priorités. On voit la vie autrement et un simple moment de bonheur qui serait passé inaperçu et banal auparavant, prend alors toute son importance aujourd’hui… On apprécie plus les bons moments et l’on comprend qu’il faut prendre le temps de vivre car on ne sait pas de quoi demain sera fait… Cela est un point qui va se révéler très important tout au long de ce combat et de notre vie.

Le mental une arme contre la maladie

La Fibromyalgie s’avère être un combat sur le plan physique mais aussi mental. Elle affecte notre moral et peut devenir un danger, si on se laisse affaiblir par la maladie et que l’on devient trop vulnérable…


Pour la combattre la première chose à faire, est de l’accepter… Même si cela est très dur, c’est indispensable! Admettre que notre vie change et que l’on ne pourra peut être plus tout faire et tout gérer, est la première étape pour espérer remporter la bataille et prendre le chemin de la guérison! Personne n’est parfait alors ce n’est pas grave si vous ne pouvez pas tout faire, il y ‘a plus grave que ça non?


Une fois la Fibromyalgie acceptée, le mental va faire plus de la moitié du travail… Se battre chaque jour, ne jamais baisser les bras et agir plutôt que de se plaindre sont les clefs, pour que notre vie reste belle malgré le handicap.


Il y a des jours difficiles et la maladie nous rappelle qu’elle est là, mais il faut garder le sourire le plus possible et garder en mémoire les petits moments de la vie qui nous aident à continuer d’avancer malgré les difficultés!


J’essaye moi même d’apprendre à accepter mes faiblesses, de ne plus pouvoir tout gérer et que ma vie sera désormais différente… J’apprécie les bons moments quand ils sont là et j’essaye de garder espoir d’un avenir meilleur… Cela me donne la force, les jours où le combat est difficile… A chaque fois que mon mental remportera la bataille; contre la fibromyalgie; ce sera pour moi une victoire!


Audrey

 

---------------

 

Article collecté sur le site :

http://la-forme-au-naturel.com/fibromyalgie-le-mental-une-arme-pour-combattre

 

Edité le 30 mai 2013 par,

 

signature 1

Voir les commentaires

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0

Publié le 30 Mai 2013


 

La fibromyalgie est reconnue par l'Organisation mondiale de la santé depuis 1992.


L'objectif de cette journée est de sensibiliser les gouvernements, les institutions et les médias sur la situation des personnes qui souffrent de ces maladies orphelines (c’est à dire, sans traitement ni prise en charge, et incurables dans l'état actuel des connaissances et des moyens).


Cet évènement est mené dans 28 pays.


Chacun sur son lieu de résidence, petite commune ou grande ville, peut se mobiliser de n'importe quelle manière, soit à titre personnel, soit en se rapprochant des associations.

 

Rappelons ce qu’est la fibromyalgie


C’est une maladie chronique, caractérisée par une sensation de douleur générale diffuse ou de brûlure de la tête aux pieds, avec un sentiment de fatigue profonde, sans lésion. Une condition douloureuse pouvant devenir invalidante.


Aujourd’hui, cette maladie affecte 3% de la population mondiale.


2 millions de personnes en France sont concernées directement ou indirectement par cette pathologie.

 

------------

 

Article collecté sur le site :

http://www.boutique-labrha.com/fr/content/117-journee-mondiale-de-la-fibromyalgie

 

Edité le 30 mai 2013 par,

 

Signature - Evy bleugif

Voir les commentaires

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0

Publié le 29 Mai 2013

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Mots de la blogueuse

Repost 0

Publié le 29 Mai 2013

National

CENAF : Centre National des Associations de Fibromyalgiques
E-mail : info@cenaf.org

 

Fibromyalgie France (ex-UFAF)
Site : http://www.fibromyalgie-france.org/
E-mail : fibromyalgie.france@wanadoo.fr

 

FNAFF : Fédération Nationale des Associations Françaises de fibromyalgie
Site : http://fnaff.free.fr/
E-mail : fnaff@free.fr

 

Fibromyalgie SOS
Forum :www.forum.fibromyalgiesos.fr
Site : www.fibromyalgiesos.fr
E-mail : contact@fibromyalgiesos.fr

 

Bourgogne Franche-Comté

AFBFC Association des fibromyalgiques Bourgogne Franche-Comté – [Réseau]
Président(e) : Mme MARTIN-PAVLOV
17, le Vigneux
71480 JOUDES
Tel : 03 85 72 72 43
Email : martin_pavlov2003@yahoo.fr

 

Association des fibromyalgiques Bourgogne Franche-Comté
Mme Florence MUSSOT
12 bis, Grand rue
21160 PERRIGNY LES DIJON
Tél : 03 80 63 88 76
E-mail:  florencemussot@free.fr

 

Association des fibromyalgiques Bourgogne Franche-Comté
Activité : perm lu 15-18h 3 r Rodin
6 E, rue Denis Papin
25000 BESANÇON
Tél : 03 81 51 84 31

 

Association des fibromyalgiques Bourgogne Franche-Comté
Mme Marie-Lise POURPRIX
13, rue des Arvoiges
25460 ÉTUPES
Tél : 03 81 94 44 90
E-mail : ypourprix@aol.com

 

Association des fibromyalgiques Bourgogne Franche-Comté
Mme Betty CART
1, impasse de Brillart
39270 ORGELET
Tél : 03 84 35 53 42
E-mail : a.cart@wanadoo.fr

 

Association des fibromyalgiques Bourgogne Franche-Comté
Mme Geneviève OMNÈS
Chassagne
58230 MOUX EN MORVAN
Tél : 03 86 76 01 70

 

Association des fibromyalgiques Bourgogne Franche-Comté
Mme Denise DEVAUD
59, ave de la Libération
70100 GRAY
Tél : 03 84 64 80 05

 

Association des fibromyalgiques Bourgogne Franche-Comté
Correspondante Mme Sabine FORIN
1, rue Robert Desnos
71000 CHALON SUR SAÔNE
Tél : 03 85 22 18 31

 

Association des fibromyalgiques Bourgogne Franche-Comté
M. Jean-Pierre NUGUES
20, rue des Gaudriolles
71000 SANCE
Tél : 03 85 22 18 31

 

Association des fibromyalgiques Bourgogne Franche-Comté
Mme Yvette DESMOTTES
11, ave Yver
89000 AUXERRE
Tél : 03 86 52 24 99
desyver@wanadoo.fr

 

Association des fibromyalgiques Bourgogne Franche-Comté
Mme Isabelle BAILLY GRANDVAUX
10, rue des Capucins
39800 POLIGNY
Tél : 03 84 37 11 20

 

Région Centre

AFC Association des Fibromyalgiques région Centre
Site : www.fibromyalgie-regioncentre.com/
Email : ass.fibromyalgiques.centre@sfr.fr

 

AFDS  : Association des Fibromyalgiques des Deux Savoies
E-mail : patricia.coos@noos.fr

 

Association des Fibromyalgiques d’Auvergne 03 – 15 – 43 – 63
Allier + Cantal + Haute-Loire + Puy-de-Dôme
Site : http://www.afau.fr/
E-mail : info@afau.fr

 

AFEA : Association des Fibromyalgiques Espoir et Avenir – ile de france
Site : http://www.fibromyalgiesos.fr/
E-mail: afea.idf@free.fr

 

AFF : Association Française des Fibromyalgiques
Site : http://aff.monsite-orange.fr/
E-mail : grancher.claudine@wanadoo.fr

 

L’association Fibromyalgie association du centre est (FACE),
présidée par Martine Picinelli, a été créée le 17 novembre 2012 à Mâcon.
06.82.28.39.91 ou au 03.80.21.42.96.
E-mail : fibroface2012@gmail.com

 

Région Nord

AFSFCF : Association Française du Syndrôme de Fatigue Chronique et de Fibromyalgie
Site : http://asso.nordnet.fr/cfs-spid
E-mail : asso-cfs-spid@wanadoo.fr

 

EFO: Entraide Fibromyalgie Ouest
Site : http://www.entraide-fibromyalgie-ouest.com/
E-mail : efo35000@gmail.com

 

LBFPF: Ligue belge francophone des patients fibromyalgiques
E-mail : info@focusfibromyalgie.be

 

UFP : Union Fibromyalgique de Picardie
E-mail : unionfibromyalgiquespicardie@yahoo.fr

 

VAFSFC : Vivre avec la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique
http://www.fibromyalgienord.fr
fibrolillemetropole@hotmail.fr

 

Région Est

AFLCA : Association des Fibromyalgiques de Lorraine, Champagne, Ardennes
Site : http://www.aflca.net/
E-mail : aflca@sfr.fr

 

UFLA : Union des Fibro et FC de Lorraines et Ardennes
E-mail : asso.ufla@bbox.fr

 

ALLO-FIBRO (Haute Marne)
Site : http://allo-fibro.over-blog.com/
E-mail : huguin.nadia@orange.fr

 

AFA : Association des Fibromyalgiques d’Alsace
Site : http://a.f.a.chez-alice.fr/
E-mail : afalsace@cegetel.net

 

Région Sud

AFLR : Association des Fibromyalgiques de Languedoc Roussillon
E-mail : marysepibre@hotmail.fr

 

AFMPLR : Association des Fibromyalgiques de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon
2, rue Malbec – 31000 – TOULOUSE
Site/
E-mail : secretaire@afmplr.fr

 

AFPACA et Corse : Association des Fibromyalgiques de la région PACA et Corse
Site : fibromyalgie-et-douleurs.e-monsite.com
E-mail : fibro.pacacorse@hotmail.frfibro.04-05@hotmail.fr 

 

AFPIC : Association des Fibromyalgiques de Picardie
Site : http://www.cenaf.org/blogs/AFPic/
E-mail : lysiane.fibro@voila.fr

 

AFPL : Association des Fibromyalgiques des Pays de Loire
E-mail :  afplfibro@orange.fr

 

AFRRA : Association des Fibromyalgiques de la Région Rhône-Alpes
E-mail: affra2004@yahoo.fr

 

AFSA : Association des Fibromyalgiques de Sud Aquitaine
E-mail :  afsa64et40@hotmail.fr

 

AFVDA : Association des Fibromyalgiques du Vaucluse, Drôme, Ardèche
E-mail: fnaf.france@laposte.net

AFVD : Association Francophone pour Vaincre les Douleurs

E-mail : association-afvd@neuf.fr

 

Région Ouest

EFO35 - Entraide Fibromyalgie Ouest

36 bd Albert 1er

35700 Rennes

E.mail : efo35000@gmail.com

Site : www.entraide-fibromyalgie-ouest.com


 

Cette liste est non exhaustive

 

----------

 

Article collecté sur le site :

http://www.fibromyalgie-temoignages.eu/fibromyalgie-associations-francaises/

 

Edité le 29 mai 2013 par,

 

signature 1

Voir les commentaires

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0

Publié le 29 Mai 2013

La Recherche 462 - Vaincre la douleur © Carol & Mike Werner / Visuals Unlimited / BSIP

 

 

Pour lire l'intégralité des articles sur la douleur mis en ligne par la revue "La Recherche",

 

cliquer sur le lien en dessous de cet article.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Le nouveau numéro de février « La Recherche » est arrivé dans les kiosques. Ce mois-ci, un articles sur  les mécanismes de la douleur, et sur les nouveaux traitements en cours de test.

La douleur fait partie de notre quotidien. Bien qu’on comprenne son origine, nous disposons pourtant de bien peu de médicaments pour la soulager efficacement et sans effets secondaires.
Courant janvier, l’Afssaps annonçait ainsi la mise sous surveillance du Tramadol, un antidouleur soupçonné de provoquer accoutumance et overdoses. Inquiétude des patients.
Après le retrait du Di-Antalvic en 2011, allait-on leur enlever un autre antidouleur ?
Il faut dire que l’arsenal médicamenteux pour lutter contre les souffrances aiguës ou chroniques est peu étendu. Et qu’aucune nouvelle classe d’antalgique n’est apparue ces vingt dernières années.
Une situation qui pourrait changer.
De nombreux antalgiques sont en cours d’essais reposant, pour certains, sur des mécanismes d’action totalement nouveaux. De quoi mieux prendre en charge les douleurs chroniques dont souffrent 32 % des Français.
Source : Magazine « La recherche »
------------
Article récolté sur le site :
Edité le 29 mai 2013 par,
signature 1

Voir les commentaires

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0

Publié le 29 Mai 2013

 

photo2.imgx

 

 

14ème législature

Question N° : 27799 de Mme Sophie Errante ( Socialiste, républicain et citoyen - Loire-Atlantique ) Question écrite
Ministère interrogé > Affaires sociales et santé Ministère attributaire > Affaires sociales et santé
Rubrique > santé Tête d'analyse > maladies rares Analyse > prise en charge. fibromyalgie

Question publiée au JO le : 28/05/2013 page : 5366

 

Texte de la question

Mme Sophie Errante attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la fibromyalgie, maladie orpheline peu reconnue par les spécialistes. Cette maladie est caractérisée par un état douloureux musculaire chronique (myalgies diffuses) étendu ou localisé à des régions du corps diverses, qui se manifeste notamment par une allodynie tactile et une asthénie (fatigue) persistante et pouvant devenir invalidante. Les personnes atteintes de fibromyalgie doivent endurer des souffrances quotidiennes qui s'amplifient avec l'âge. Or il n'existe pas de traitement de guérison à long terme mais uniquement des solutions permettant de soulager les patients de manière ponctuelle (cure thermale spécifique, par exemple). Elle lui demande donc quelles sont les intentions du Gouvernement afin de reconnaître cette malade à hauteur des souffrances qu'elle inflige ainsi que pour développer la recherche.

-------------------

Article collecté sur le site :

Edité le 29 mai 2013 par,
signature 1

Voir les commentaires

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0