Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACR 2013 - Fibromyalgie

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

 

L'American College of Rheumatology

 

se déroule cette année à SAN DIEGO (Californie)

 

du 25 au 30 octobre 2013

 

---------------

 

 

Le 27 octobre 2013, ont eu lieu des conférences relatives à la fibromyalgie dont le Dr Françoise LAROCHE, Rhumatologue au Centre de la Douleur de l'Hôpital St Antoine à PARIS, a rédigé les comptes-rendus.

 

 

Recommandations thérapeutiques de la FM
Trois recommandations thérapeutiques ont été comparées par les auteurs de ce poster. Il s’agit des recommandations canadienne, allemande et israélienne, choisies en fonction de leur organisation scientifique, de leur interdisciplinarité, de la recherche bibliographique et du processus de classification de l’évidence et des recommandations produites.

Résultats :
Les 3 recommandations mettent en premier choix thérapeutique les approches non médicamenteuses avec un accent sur l’activité physique aérobie, les thérapies cognitives et comportementales et les approches associant plusieurs composantes (physiques et psychologiques).
 
Cela correspond en partie à certains items des recommandations de l’EULAR (présentées en 2006 pour la première fois et publiées en 2008).
Les 3 recommandations ici diffèrent en ce qui concerne l’acupuncture, le yoga, le taïchi et l’hypnose. Elles ne concluent pas dans le même sens à juste titre car les études sont difficiles à analyser et les résultats contradictoires dans la littérature.
Les traitements médicamenteux sont présentés et recommandés (de façon consensuelle pour les 3 recommandations) avec très peu d’enthousiasme considérant leur efficacité modeste.

Les recommandations canadienne et israélienne proposent les antiépileptiques (gabapentine et prégabaline) et les IRSNa (antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline) alors que les allemands les conseillent très peu. Toutes les 3 ont considérés que les effets secondaires des médicaments, fréquents au cours de la FM, correspondent à une exacerbation des symptômes eux-mêmes (effet nocebo bien connu).

De plus, les 3 recommandations insistent sur les molécules à ne pas utiliser telles que les opioïdes forts et la recommandation allemande va même jusqu’à proposer des recommandations négatives pour les AINS, la corticothérapie et les benzodiazépines.

Commentaires :
On connaît bien les difficultés à prendre en charge les patients souffrant de FM notamment les plus sévères. Le mérite de cette étude est de montrer les limites des médicaments dans le traitement d’une pathologie comme la FM où les symptômes physiques peuvent être au premier plan. Pourtant, c’est bien ce qui se déroule en pratique.
Les patients sont soit multitraités sans résultats (mais au prix d’effets secondaires importants) ou soit refusent toute thérapeutique médicamenteuse.

Ce résultat dichotomique est en partie du à l’attente médicamenteuse « en tout ou rien », des patients et de leurs médecins. Les médicaments sont alors définitivement abandonnés alors qu’ils apportent parfois 20 à 30% d’efficacité. Pourquoi s’en priver ? Il est important d’ouvrir dès les premières consultations le patient vers d’autres possibilités thérapeutiques que lui même peut s’approprier.
Présenter d’emblée le traitement comme multimodal est un gage d’efficacité.

Cette étude nous montre aussi qu’il devient plus que nécessaire pour les rhumatologues, qui souhaitent traiter activement et efficacement ces patients, de se former aux approches non médicamenteuses. Compte tenu des restrictions toujours plus grandes des médicaments mis à disposition par les autorités de santé, c’est peut être une option à bien considérer.

Bien sûr, il est impératif de s’orienter vers des stratégies non médicamenteuses ayant le meilleur niveau de preuves scientifiques et le moins de risque de iatrogénie (effets indésirables).
Date de publication : 27-10-2013
 
Source :
rhumato.net - article du 27 octobre 2013   
 
---------------------
 
Article récolté sur le site de notre amie Fleur que nous remercions infiniment (même problème pour activer le lient) :
 
Edité le 31 octobre 2013 par,  
   
 
-----------------------  

!!! ATTENTION !!!

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.

Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.

Ne prenez jamais un produit, quel qu'il soit,  sans l'accord express d'une personne compétente en la matière.  Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu.

Merci de votre compréhension.    

Publié dans Articles collectés

Partager cet article

Repost0

Fibromyalgie: le yoga peut vous aider

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Fibromyalgie: le yoga peut vous aider

 

Une étude canadienne, éditée dans le Journal of Pain Research, montre que la pratique du yoga, deux fois par semaine pendant deux mois, pouvait réduire les symptômes de douleur chronique et de stress psychologique chez les femmes atteintes de fibromyalgie.

 

C'est la première étude à s'intéresser aux effets du yoga sur les taux de l'hormone cortisol chez les femmes souffrant de fibromyalgie. Cette maladie, qui touche principalement les femmes, est associée à des douleurs chroniques, de la fatigue, ainsi qu'à des symptômes tels que la raideur musculaire, les troubles du sommeil et la dépression.


 Une étude précédente avait montré que les femmes atteintes de fibromyalgie disposaient de taux de cortisol inférieurs à la moyenne, ce qui causerait douleur, fatigue et sensibilité au stress, selon les chercheurs.


Dans cette nouvelle étude, la salive des participantes révélait de meilleurs taux de cortisol après une séance de 75 minutes de hatha yoga, deux fois par semaine pendant deux mois.

 

Les patientes rapportaient aussi une importante baisse de leurs douleurs, ainsi qu'un coup de fouet psychologique provenant de la pratique physique.
 

"Idéalement, les taux de cortisol sont au plus haut 30-40 minutes après le lever puis baissent tout au long de la journée jusqu'au coucher", explique l'auteur de l'étude Kathryn Curtis, de l'Université de York au Canada. "La sécrétion de l'hormone, cortisol, est dérégulée chez les femmes atteintes de fibromyalgie."


Une autre étude, publiée plus tôt dans l'année dans le Journal of Neuroscience, a démontré que la méditation permettait de réduire également les effets de la douleur, grâce à quatre sessions de vingt minutes pendant lesquelles les personnes apprenaient à contrôler leur respiration et ainsi à mettre de côté leurs émotions et leurs pensées.

 

Agathe Mayer

 

-------------------

 

Article collecté sur le site :

http://www.topsante.com/medecine/fatigue/fibromyalgie/soigner/fibromyalgie-le-yoga-peut-vous-aider-23048

 

Edité le 31 octobre 2013 par,

 

-----------------------  

!!! ATTENTION !!!

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.

Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.

Ne prenez jamais un produit, quel qu'il soit,  sans l'accord express d'une personne compétente en la matière.  Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu.

Merci de votre compréhension.    

 

 

Publié dans Articles collectés

Partager cet article

Repost0

Fibromyalgie : un test sanguin pour la détecter ?

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

  

 

EpicGenetics une société de Santa Monica  en Californie a développé un  test (le FM-test) de détection de la fibromyalgie et l’a présenté à la réunion annuelle de de l'American College of rhumatologie de San Diego aux Etats-Unis.

 

Le test mesure les protéines dans le corps qui réduisent la douleur. «Des protéines que les patients atteints de fibromyalgie ne peuvent pas produire en  quantité normale», explique Bruce Gilles, PDG de l’entreprise et professeur adjoint de médecine à l'Université de l'Illinois College of Medicine. Les concepteurs du FM-test ont comparé les résultats de 100 patients atteints de lupus, de 98 patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, de 160 patients de fibromyalgie et 119 personnes en bonne santé


« Quatre-vingt- trois pour cent des personnes atteints de fibromyalgie et 89% de ceux qui ne souffraient pas de cette maladie ont été identifiés correctement avec le test »,  explique Bruce Gillis.


« Mais si ce test est objectif, très précis et définitif, il coûte quand même 541 euros et son  usage est pour l’instant assez limité. De plus, ces résultats doivent être considérés comme préliminaires. Ce test doit être éprouvé sur une plus grande échelle et validé par des experts médicaux extérieurs » rappelle Scott Zashin, professeur de médecine clinique à l'Université du Texas (Etats-Unis).

 

La fibromyalgie, une maladie difficile à diagnostiquer

«Le plus gros problème avec la fibromyalgie, c'est le scepticisme des médecins sur son diagnostic. Ils ont trop souvent tendance à considérer le patient comme déprimé ou hypocondriaque. Notre test s’il est validé, permettra de légitimer le diagnostic et d’aider les malades à se soigner plus rapidement », conclue Bruce Gillis.
En effet,  le diagnostic de la fibromyalgie est actuellement difficile à poser, ses principaux symptômes étant aussi présents dans d'autres maladies. Françoise Bécavin présidente de l'Association française du syndrome de fatigue chronique et de fibromyalgie rappelle que « les malades souffrants de fibromyalgie connaissent la cause de leurs symptômes au bout d'un processus médical très long qui dure souvent un an. »

 

La fibromyalgie, une maladie douloureuse
Douleurs chroniques, fatigue persistante, troubles du sommeil, la fibromyalgie se manifeste aussi par des ballonnements, des troubles du transit (constipation, diarrhée), des douleurs abdominales et des spasmes, des digestions lentes, des aigreurs… et parfois aussi une forte anxiété et des symptômes de dépression.
Sa définition est la suivante : "Etat douloureux musculo-squelettique spontané diffus bilatéral évoluant depuis plus de 3 mois associé à la présence d'un minimum de 11 points tendino-musculaires sur 18 répertoriés". Fibromyalgie veut dire "fibro" pour tissus fibreux, tendons ; "myo" pour muscle ; "algie" pour douleur.


La fibromyalgie est une maladie qui concernerait entre 2 et 5% de la population française.

 

 

-------------------  

 

 

Article collecté sur le site :

http://fr.news.yahoo.com/fibromyalgie-test-sanguin-d%C3%A9tecter-070000187.html  

 

Edité le 31 octobre 2013 par, 

 

     

 

 

----------------  

!!! ATTENTION !!!

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.

Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.

Ne prenez jamais un produit, quel qu'il soit,  sans l'accord express d'une personne compétente en la matière.  Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu.

Merci de votre compréhension.    

 

Publié dans Articles collectés

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>