Anti-douleurs : quelle dose pouvez-vous prendre en automédication ?

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

 

Anti-douleurs : quelle dose pouvez-vous prendre en automédication ?Seuls quelques anti-douleurs sont en vente libre (sans prescription médicale) en pharmacie.

 

Quelle dose maximum de paracétamol, d'aspirine ou d’anti-inflammatoires (ibuprofène), pouvez-vous prendre en cas de douleur et de fièvre sans devoir à nouveau consulter votre médecin ?

Quelle est la bonne dose d’anti-douleurs ?

Quand la dose d’anti-douleurs prise n’agit pas suffisamment, on va d’abord augmenter le dosage jusqu’au maximum.

 

La personne qui prend systématiquement une dose trop faible va continuer à avoir mal et être encline à prendre toujours plus d’anti-douleurs. Ce qui peut constituer le début d’une dépendance aux anti-douleurs.

 

Une dose trop forte d’anti-douleurs peut être nocive pour le foie et les reins.

 

Le paracétamol : premier choix en cas de fièvre accompagnée de douleur

Le paracétamol est le premier choix en cas de fièvre et de douleur, par exemple lors d’un refroidissement. Il n’a pas de propriétés anti-inflammatoires et sera donc moins indiqué en cas de rhumatisme articulaire ou de foulure de la cheville.

 

L’atout majeur du paracétamol est qu’il est bien supporté tant par les enfants que par les personnes âgées.

  • La dose de paracétamol chez les enfants est de 10 à 15 mg par kg de poids corporel par prise, et ce maximum quatre fois par jour.
  • Chez les adultes, la dose maximum est de 4 g par jour. En cas de maladie du foie, il est conseillé d'en consommer moins que cette dose.

Rôle limité de l’aspirine en tant qu’antidouleur

Bien que l’aspirine ait une action anti-douleur et antipyrétique, elle est généralement remplacée en cas de douleur et de fièvre par le paracétamol. Seulement, à forte dose, ce dernier a un effet anti-inflammatoire, mais aussi davantage d’effets secondaires.

 

Ce qui explique qu’en cas d’inflammation, on préfère un anti-inflammatoire.

 

De plus, l’aspirine joue un rôle important dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

 

La dose d’aspirine diffère selon son utilisation :

  • 4 g par jour pour les adultes avec douleur et/ou fièvre,
  • 2 à 6 g par jour pour les adultes souffrant d’une inflammation,
  • et 75 à 100 mg par jour pour lutter contre la formation de caillots sanguins.

Chez les enfants de moins de 12 ans atteints d’une infection virale, l’aspirine n’est plus recommandée à cause du risque accru de syndrome de Reye, pouvant engager le pronostic vital.

 

Anti-inflammatoires - ibuprofène : des anti-douleurs efficaces mais…

L’ibuprofène est un anti-inflammatoire en vente libre en dose orale faible.

 

Les anti-inflammatoires ont des propriétés anti-douleurs, anti-pyrétiques et anti-inflammatoires.

 

Ils s’accompagnent toutefois souvent aussi d’effets indésirables, plus nombreux et plus graves chez les personnes âgées. Parmi ces effets secondaires, l’atteinte de la muqueuse gastrique, s’accompagnant parfois de saignements, est l’un des plus redoutés.

 

Les anti-inflammatoires sont dès lors parfois associés à des protecteurs gastriques ou sont enrobés d’une pellicule spéciale de façon à n’être actifs que dans l’intestin. De plus, les anti-inflammatoires affaiblissent souvent l’action des autres médicaments, comme les anti-hypertenseurs.

 

Quelle dose maximum d’anti-inflammatoires en cas de douleur ?

- Chez les enfants, la dose maximum contre la fièvre et la douleur est de 1,2 g par jour ; chez les adultes de 2,4 g par jour.
- Chez les enfants de moins de 6 mois, on calcule la dose comme suit : 10 mg par kg de poids corporel par 8 heures ou 7,5 mg par kg de poids corporel par 6 heures.

 

En raison de la nature des effets secondaires, l’utilisation prolongée d’un anti-inflammatoire est déconseillée.

 

----------- 

 

Article collecté sur le site :

http://www.e-sante.fr/anti-douleurs-quelle-dose-pouvez-vous-prendre-en-automedication/3/actualite/1513 

 

Edité le 06 août 2013 par, 

 

 

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fleur14 07/08/2013 13:33


Coucou,


Merci pour cet article, car en cas de douleurs on a tendance à prendre tel ou tel comprimé ou autres, c'est bien d'en connaître les limites.


Déjà rentrée de congés ou petite échappée sur le site ?


Bonne continuation en cette période estivale.


Gros bisous.


Je me permets de partager cet article.

Entraide Fibromyalgie Ouest 08/08/2013 17:37



Comme tu le dis très joliment : "petite échappée" !
Gros bisous et très bel été ma Belle


Evy