Ayez du cœur, mangez du chocolat

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Le chocolat a la réputation d’être bon pour le cœur. Pour le vérifier, une équipe anglaise a effectué un vaste travail de revue de la littérature publié dans le British Medical Journal. La grande majorité des études retenues montre qu’une consommation élevée de chocolat protège des maladies cardiovasculaires, du diabète et des accidents vasculaires cérébraux. 
 
Afin d’évaluer l’association entre la consommation de chocolat et le risque de développer une maladie cardiovasculaire, une équipe anglaise a effectué une revue systématique de la littérature. Elle a sélectionné sept études informant sur ces données, incluant 114.009 participants. 
Le critère principal retenu était la survenue d’un problème cardiovasculaire incluant les maladies cardiovasculaires (maladie coronarienne et accident vasculaire cérébral), un diabète et un syndrome métabolique. Parmi ces études, six étaient des suivis de cohortes. 
Les auteurs ont observé une grande disparité entre les niveaux de consommation de chocolat ou encore les méthodes utilisées et les résultats. Cependant, les résultats de cinq d’entre elles concordent sur le fait qu’il existerait un lien positif entre le niveau de consommation de chocolat et la santé cardiovasculaire. 
La compilation des résultats donne une réduction de 37% du risque relatif de maladie cardiovasculaire chez les gros consommateurs par rapport aux petits, de 31% du risque de diabète et de 29% du risque d’accident vasculaire cérébral. 
 
Marie Lestelle (Paris)
 
Référence :
Adriana Buitrago-Lopez, Jean Sanderson, Laura Johnson, Samantha Warnakula, Angela Wood, Emanuele Di Angelantonio, Oscar H Franco
Chocolate consumption and cardiometabolic disorders: systematic review and meta-analysis
BMJ 2011; 343:d4488 doi: 10.1136/bmj.d4488 
 

 

Source :

article communiqué par notre amie Marie-Claire que nous remercions infiniment.

 

Edité par Evy, la blogueuse :

Evy - signature animée Titi

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article