Ce qu’il faut savoir sur la fasciathérapie

Publié le 7 Août 2013

Ce qu'il faut savoir sur la fasciathérapie           

Stress, douleurs, chocs physiques et psychiques, la fasciathérapie soulage les maux de la vie quotidienne. Comment agit-elle réellement ?
Fasciathérapie, décodons d’abord ce mot. Contrairement aux idées reçues, ce terme ne renvoie pas à la face (visage), mais aux fascias. Ce sont de fines membranes qui entourent, soutiennent et relient tous les organes du corps, telle une gaine élastique protégeant les organes internes. Ils interviennent par ailleurs dans les phénomènes de contraction musculaire, au niveau de la circulation sanguine et de l’énergie globale du corps.
 
En tant que soutien, les fascias absorbent les chocs auxquels nos organes peuvent être confrontés. Malheureusement, ils sont hypersensibles au stress physique et psychologique. En effet, ils sont témoins des moindres agressions que peut subir notre corps au quotidien. Ils absorbent ces agressions et cela se traduit par des crispations dans certaines zones.
 
Il est donc important de libérer les tensions et de stimuler les fascias, pour qu’ils retrouvent leur mobilité et leur malléabilité. La manipulation des fascias permet également d’atténuer les douleurs musculaires ou les tendinites, de traiter les troubles de la digestion et les problèmes psychosomatiques, d’apaiser les tourments psychologiques et de rétablir la bonne circulation de l’énergie.
 
En pratique, la fasciathérapie est une méthode de massage doux et profond visant à détecter et à éliminer tout stress. Elle est essentiellement pratiquée par un kinésithérapeute. Celui-ci repère alors les zones de tension et à l’aide des différentes manipulations et les temps d’arrêt en des points d’appui bien précis, il rend aux fascias toute leur mobilité. Ce qui à terme, permet à l’organisme de s’autoréguler et au corps de retrouver toute son énergie. Mais aussi de développer chez le patient la perception qu’il a de son propre corps, en lui faisant prendre conscience peu à peu de l’importance de son ressenti. Une étape importante vers la guérison.
 
La fasciathérapie, pour qui ? Tout le monde est concerné, du bébé à l’adulte et plus particulièrement les sportifs dont le corps est soumis quotidiennement à des agressions physiques multiples. Mais les femmes enceintes sont également concernées. En effet, de part les nombreux bienfaits sur les tensions musculaires et sur le corps en général, la fasciathérapie est une excellente méthode pour pallier les maux liés à la grossesse : mal de dos, nausées, fatigue, problèmes circulatoires et douleurs lombaires.
 
Pour être efficace, une séance de 45 minutes par semaine doit être respectée. Les séances peuvent s’étaler durant quelques semaines ou mois selon les perceptions du patient et du thérapeute. Sachez en outre qu’elle n’est remboursée par la Sécurité sociale que dans le cadre d’une prescription médicale. 
-----------
Article collecté sur le site :
Edité le 07 août 2013 par,

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0
Commenter cet article