Céphalées de tension : recommandations européennes

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Par Geneviève Demarquay (CHU de Lyon) 
Article commenté :
EFNS guideline on the treatment of tension-type headache. Report of an EFNS task force
Bendtsen L, Evers S, Linde M et al.
Eur J Neurol. 2010;17:1318-25.


Les céphalées de tension (CT) représentent les céphalées primaires les plus fréquemment observées dans la population générale. Malgré leur fréquence, le traitement de ce type de céphalée est encore mal codifié et en pratique parfois difficile. Des recommandations européennes sont proposées. 

Concernant les traitements des crises, les molécules suivantes : aspirine, ibuprofène, kétoprofène, naproxène sodique, diclofénac et paracétamol (posologie de 1000 mg) sont classées en grade A. Les associations médicamenteuses comprenant l’adjonction de la caféine à l’aspirine ou au paracétamol sont efficaces dans le traitement des CT, mais exposent au risque d’abus médicamenteux. Elles ne sont pas recommandées en première intention et sont classées en grade B. Les traitements myorelaxants, les opioïdes et les triptans n’ont pas démontré d’efficacité dans le traitement des crises des CT et ne sont pas recommandés. 
Les médicaments prophylactiques médicamenteux des CT reposent essentiellement sur les antidépresseurs tricycliques et plus particulièrement l’amitriptyline. D’autres traitements anti-dépresseurs tricycliques comme la mirtazapine, clomipramine et miansérine pourraient être intéressants, de même que certains antidépresseurs inhibiteurs de recapture de la sérotonine et noradrénaline comme la venlafaxine. 
Les traitements non-médicamenteux sont recommandés chez les patients souffrant de CT bien que l’efficacité de ces techniques soit plus difficile à attester. La prise en charge repose essentiellement sur le biofeedback, la relaxation et les thérapies cognitivo-comportementales. Dans tous les cas, une information au patient sur sa maladie et le risque de CCQ, une prise en charge des comorbidités associées notamment thymiques sont indispensables.

 

Article communiqué par M.C.Malgorn que nous remercions infiniment.

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article