Ces plantes qui soulagent vos douleurs

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

crier 

 

 

Bleus, rhumatismes, migraines…pour chacun de ces bobos du quotidien, de ces douleurs récalcitrantes, il existe une plante adaptée. Grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, elles n’ont pas d'équivalent pour venir à bout des sensations désagréables.

 

 

 


Sommaire

Le circuit de la douleur

 

Pour ressentir une douleur, il faut un détecteur, un transmetteur et un centre d'analyse des informations. Les détecteurs spécialisés dans la douleur sont appelés les nocicepteurs. Ils sont répartis dans le corps, que ce soit dans la peau, les muscles, les articulations ou encore les viscères. Ce sont en réalité des terminaisons nerveuses spécialisées qui vont générer un message chimique et l'envoyer par l'intermédiaire d'un transmetteur : les nerfs.

Le message peut emprunter la voie réflexe. Il passe par la moelle épinière pour déclencher par exemple, le retrait d'une main qui se brûle sans même y réfléchir. Le message peut aussi continuer jusqu'au cerveau pour l'alerter, et plus particulièrement au niveau du fameux cortex somato-sensoriel. Ce dernier analyse le message et perçoit la sensation douloureuse.

Ce centre est proche du système limbique qui correspond au centre des émotions. Il est aussi proche du centre de la mémoire qui fera en sorte de se rappeler que le fait de toucher une flamme peut s'avérer douloureux. Ce centre est également proche du cortex moteur chargé d'exécuter les ordres afin de soulager cette douleur.

rédigé le 30 septembre 2011 par La rédaction de Bonjour-docteur, mis à jour le 19 mars 2012.

 

Article collecté sur le site :

http://www.allodocteurs.fr/article.asp?idarticle=4834

 

Edité le 24 mars 2012 par :

signature 1

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article