Cures thermales à Allevard

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

  • 110 F 10443486 X2tl2BHXv9J0u168EhlKacMKmlTMiJT6
     
  •  
  • Une nouvelle approche dans le traitement de la fibromyalgie
    En 2006 les experts de la ligue européenne contre le rhumatisme (EULAR) ont considéré que le thermalisme avait toute sa place dans la prise en charge de la fibromyalgie.

    Un protocole totalement innovant sera lancé aux Thermes d’Allevard en Avril 2009. Il intègre aux soins thermaux les techniques de la nutrithérapie, des thérapies comportementales et cognitives de gestion du stress des soins spécifiques de relaxation.

    Ce protocole d’accompagnement de la fibromyalgie impose le curiste à effectuer sa cure en soirée et sur session (Tarif : 250 €, non pris en charge par les organismes sociaux)


  • Les soins prodigués pendant la cure Fibromyalgie

    Semaine 1 : Deux séances de groupe sophrologie de 90’ + une séance de cohérence cardiaque de 60’.

    Semaines 2 & 3 : Un atelier (nutrithérapie, alimentation) animés par le Dr Sarah Merran + quatre séances de groupe de sophrologie intégrative de 90’. Deux séances de cohérence cardiaque de 60’. Quatre séances de musicothérapie.

    Les soins thermaux sont ceux de la cure thermale de rhumatologie de 18 jours qui vous seront prescrits à votre arrivée par votre médecin thermal (en général quatre soins quotidiens).

    Trois soins complémentaires quotidiens de relaxation (Hammam, Bol d’Air Jacquier, magnétothérapie corporelle, sauna à infrarouges lointains).

    Une séance d’Idogo (Qi Gong avec bâton), en lieu et place d’une séance de sophrologie pour les curistes ayant déjà participé aux cures 2009 et/ou 2010.

    ATTENTION, les dates de début de cure sont imposées : 11 avril, 2 mai , 23 mai, 13 juin, 4 juillet, 25 juillet, 15 août, 5 septembre, 26 septembre 2011.

    Les soins thermaux et de relaxation se déroulent en soirée de 16h30 à 20h, du lundi au samedi.

    GROS PLAN

    La nutrithérapie La nutrithérapie est née aux Etats-Unis il y a maintenant plus de 40 ans. Elle représente une véritable révolution dans l’approche de la maladie et dans la conception même de la santé. Elle vise à optimiser la santé, les performances physiques et intellectuelles, retarder les effets du vieillissement, prévenir et traiter les maladies par des conseils alimentaires, des « aliments plus » (assez riches en principes actifs pour avoir des effets-médicaments à court terme) et des compléments alimentaires.

    La sophrologie intégrative La sophrologie est l’école du positif. Elle propose divers outils qui permettent de développer son bien être personnel en utilisant des mouvements physiques simples, des exercices de respiration et de visualisation. La sophrologue, par son discours, invite chaque participant à vivre son expérience. A la fin de chaque séance, chacun exprime les sensations qui se sont offertes à lui. La pratique ne nécessite aucun matériel ni tenue particulière. Il n’y a pas de contact physique, la séance étant dirigée par la voie du thérapeute.

    La cohérence cardiaque C’est David Servan Schreiber, dans son livre « Guérir » qui a sensibilisé les Français à l’importance de la mise en cohérence du rythme cardiaque avec le cerveau émotionnel pour retrouver un état de bien-être naturel et ainsi lutter contre le stress, les états dépressifs et réduire les effets de la douleur. Les techniques HeartMath sont des méthodes très pures, simples et abouties basées sur 30 ans d¹expérimentation terrain. A partir de notre respiration et du feedback de l’outil Freeze Framer, la démarche va consister à se positionner en zone de performance et de bien être la majeur partie du temps. Pour cela, il faut rééduquer notre biologie. Ce sera le travail que nous allons faire ensemble.

  • Les explications du Dr Jean-Paul Curtay
    A l’heure actuelle, comment peut-on comprendre la fibromyalgie ?

    Dr Jean-Paul Curtay : La fibromyalgie a longtemps été considérée comme un trouble mystérieux, à visages multiples, associant une grande fatigue, des douleurs,une dépression immunitaire et des perturbations psychologiques plus ou moins bien définies. Le manque de compréhension des mécanismes basiquesa mené à l’utilisation de traitements médicaux symptomatiques ne traitant pas les causes.
    De plus en plus d’études conduisent à une vision nouvelle de cette pathologie. Le stress, chez des personnes particulièrement sensibles, entraîne des tensions chroniques des muscles et des tendons. Ceux-ci finissent par subir des processus destructeurs inflammatoires et oxydatifs qui mènent à des douleurs, en particulier à la racine des membres.
    La fatigabilité, la vulnérabilité aux infections, la tendance dépressive s’expliquent tout simplement par un épuisement de l’énergie.

    Comment peut-on en arriver à un tel épuisement et à un tel mal-être physique et psychologique ?

    JPC : Habituellement, lorsqu’un individu se sent fatigué, il s’arrête pour récupérer. Les personnes qui en arrivent à la fibromyalgie ont été hyper-exigeantes vis à vis d’elles mêmes. Elles n’ont pas obéit aux clignotants de la fatigue ou de la douleur et ne se sont pas autorisées à répondre à leurs besoins de récupération.
    Elles atteignent alors à un épuisement progressif, une baisse des capacités de réponse aux agressions diverses et à une altération de leurs muscles et tendons. Les fibromyalgiques entrent aussi dans un cercle vicieux.
    L’intensité de leur investissement, que ce soit dans le travail ou dans toute autre activité, devient une véritable « drogue » anxiolytique. Tout ralentissement est redouté car il crée un vide et déclenche la peur de ne pas faire assez. C’est pourquoi le corps continue à enregistrer les dépenses et les usures jusqu’au moment où la limite est atteinte et où il refuse de continuer.

    Comment s’effectue la prise en charge du patient fibromyalgique aux Thermes d’Allevard ?

    JPC : En premier lieu, le choix de la destination thermale et la durée de la cure provoquent une rupture salutaire avec l’environnement habituel du patient. La station bénéficie, en effet, d’un climat tempéré, sédatif, propice à la détente et à la relaxation. Les traitements quotidiens à l’eau soufrée apportent un soulagement rapide aux douleurs rhumatologiques. Ils ont un effet antalgique reconnu sur les souffrances d’origine inflammatoire et le contact avec l’eau et les massages ont un effet « neurotransmetteur » positif sur la sérotonine.
    La reconstruction énergétique passe aussi par l’apprentissage de techniques de respiration complète, et par l’appropriation des sources caloriques optimales, comme les glucides lents et les acides gras oméga 3. Il est également primordial de corriger le profond déficit en magnésium systématiquement retrouvé chez les fibromyalgiques. En effet, ce minéral est indispensable à chaque stade de la production d’énergie. Il contrôle l’intensité des contractions musculaires, des organes internes, et module l’anxiété. Dans certains cas on pourra proposer des compléments à visée cérébrale pour remonter la combativité, les capacités de concentration et l’humeur.
    Le processus de réparation est, au-delà du repos, du contact avec l’eau, des massages et des techniques d’auto-traitement, relancé par les conseils alimentaires, des aliments-plus et des compléments nutritionnels. Le traitement des causes et la prévention de la rechute reposent sur l’apprentissage de nouveaux outils de gestion du stress, des pulsions et du perfectionnisme.

    A ce titre la sophrologie intégrative permet de disposer d’outils quotidiens pour gérer mieux les tensions et recharger régulièrement les « batteries ». Elle oriente vers une meilleure prise en charge de ses besoins et valeurs à plus long terme.

Article collecté le 27 janvier 2011 sur le site :

http://www.thermes-allevard.com/-Fibromyalgie-nouveaute-

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article