« Déclarez facilement les effets secondaires de médicaments »

Publié le 9 Novembre 2013

 
Daniel Rosenweg remarque dans Le Parisien que « depuis 2011, les patients sont autorisés à signaler des «événements indésirables». Mais c’était compliqué : il leur fallait aller sur le site Internet de l’ANSM, trouver puis télécharger et imprimer un formulaire, le remplir, l’envoyer par la Poste à son centre régional de pharmacovigilance… Et puis plus rien ».
Le journaliste indique qu’« à partir de demain, le site Internet de l’ANSM prend un coup de jeune et surtout de simplification puisqu’on pourra désormais tout faire en ligne très facilement et envoyer l’alerte d’un simple clic, avec l’assurance de recevoir un accusé de réception dans la foulée ».
Daniel Rosenweg relève qu’« en 2012, entre les professionnels de santé et les particuliers, l’ANSM a enregistré 38.296 déclarations provenant des centres régionaux de pharmacovigilance, soit une hausse de 60% en 5 ans ».
Evelyne Falip, directrice de la surveillance à l’ANSM, remarque que « c’est bien, mais les déclarations de particuliers n’en représentaient que 4%, alors qu’aux Etats-Unis ce taux atteint 33% ».
Daniel Rosenweg note que « les professionnels de santé déclarent surtout les effets graves », tandis qu’Evelyne Falip précise que « les particuliers, eux, peuvent signaler des incidents différents, ou des conséquences sur la qualité de vie, telles que des diarrhées ou des maux de tête constants, qui poussent à cesser le traitement ».
Le journaliste ajoute que « pour l’instant, les signalements concernent des médicaments mais l’ANSM prévoit d’élargir prochainement son système d’alerte aux dispositifs médicaux tels que les prothèses ».
 
Le Parisien  
 
 
------------------   
 
Article collecté sur le site :
 
Edité le 09 novembre 2013 par,
 
 
    
 
 
 
--------------------  

!!! ATTENTION !!!

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.

Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.

Ne prenez jamais un produit, quel qu'il soit,  sans l'accord express d'une personne compétente en la matière.  Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu.

Merci de votre compréhension.    

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0
Commenter cet article