Des petits appareils pour réduire la douleur

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Tens.jpgUne nouvelle génération de T.E.N.S. lancée par ÉlectroMédic de Sainte-Thérèse

Après avoir travaillé dix années pour Électro-Thérapie, Véronique Lamy spécialisée en réadaptation, a acheté la compagnie…et surtout développé une nouvelle génération d’appareils de neurostimulation transcutanée, accessibles à tous et partout.

Les T.E.N.S. (Transcutaneous Electrical Nerve Stimulation) existent depuis très longtemps, et sont utilisés par les physiothérapeuthes et autres professionnels, pour réduire la douleur par un influx électrique qui bloque le signal de la douleur. . Véronique Lamy ouvre maintenant au public l’accès direct à des traitements contre la douleur. «Plusieurs personnes ont déjà bénéficié des effets des T.E.N.S. mais chez des professionnels, maintenant elles peuvent avoir accès à ces traitements en tout temps et n’importe où, avec leur propre appareil, aussi peu encombrant qu’un téléphone. L’objectif est d’éliminer la douleur en réduisant et en évitant le plus possible les médicaments et leurs effets secondaires», explique brièvement Véronique Lamy.

Les personnes atteintes de maladies chroniques, celles qui subissent les douleurs à la suite d’une blessure ou d’une chirurgie, peuvent avoir recours à ces appareils. «La douleur nous empêche de bien dormir, notre état se détériore, on a de plus en plus mal, et on va vers la médication et ses effets secondaires, c’est un cercle vicieux dans certains cas. Les appareils analgésiques sont utilisés pour les rhumatismes, l’arthrite, l’arthrose, la migraine, les maux de dos, les problèmes post-traumatiques ou post-opératoires, musculo-squelettiques (tendinite, épicondylite, bursite), la fibromyalgie ou toutes autres douleur diagnostiquées. Nous en sommes à apporter un soulagement naturel et sécuritaire pendant l’accouchement… », soutient la passionnée.

Elle rêve d’ailleurs que toutes les familles disposent un jour d’un appareil. «C’est certain qu’un jour, l’une ou l’autre personne de la famille se blesse, soit malade, etc. Nous devrions tous avoir accès à un soulagement sans effet secondaire», espère-t-elle.

Les appareils sont préréglés selon les besoins de la personne. Le traitement devrait réduire d’au moins 50% la douleur, et pour certains totalement. La stimulation en haute fréquence agit durant deux à trois heures et en basse fréquence, ce qui amène la sécrétion d’endorphines, durant 6 à 8 heures.

Les professionnelles de l’équipe d’ÉlectroMédic recommandent de louer d’abord l’appareil et offrent la formation et le service pour bien répondre aux besoins de la personne. Une location coûte environ 80 $ par mois et l’achat si désiré de 375 $ à 590 $. Des compagnies d’assurance remboursent en partie les coûts de l’appareil comme pour d’autres appareils médicaux prescrits par un médecin.

Véronique Lamy a bénéficié du soutien du Centre d’aide aux entreprises Rive-Nord (CAE Rive-Nord) pour la fabrication des nouveaux appareils, qui seront bientôt disponibles. Les services d’Électro-Thérapie sont toutefois déjà accessibles par les membres de l’équipe. ÉlectroMédic est situé au 388 rue Blainville Est à Sainte-Thérèse, www.electromedic.ca, 450-951-4251.

 

Article collecté sur le site :

http://www.journallecourrier.com/Actualites/2012-03-13/article-2926335/Des-petits-appareils-pour-reduire-la-douleur/1

 

Edité le 15 mars 2012 par :

signature 2

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

fleur14 15/03/2012 13:16


Coucou,


Après réflexion, il me semble que c'est la même chose que nous avons en France et dont j'ai pratiqué quelques mois sans beaucoup d'effet !


Pour une fois, serions nous en avance par rapport au Québec ?


Bonne journée.


BISES