Equilibre et paix intérieure

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

 

 Yoga: équilibre et paix intérieure

A la fois philosophie, art de vivre et gym douce, le yoga aide à trouver équilibre et paix intérieure. Un merveilleux outil de santé, à la disposition de tous. Et à pratiquer sans modération!

• A qui s'adresse-t-il?

Cette activité, qui a fait ses preuves depuis des milliers d’années, est bénéfique à tous les âges et plus encore, lorsque les problèmes d’équilibre augmentent avec les années. Grâce à un travail de respiration, de concentration et de détente, le yogaaméliore l’oxygénation du système sanguin et stimule les organes. Chaque posture agit sur la colonne vertébrale, un organe, le nerf optique… Bref, sa pratique régulière permet de se maintenir en bonne santé au fil des années: "A partir de 50 ans, la pratique du yoga est un bon moyen de lutter en douceur et dans un environnement serein contre la sédentarité qui nous guette", explique Dominique Bagol, professeur diplômé de l’Ecole du Soleil-d’or à Paris.
 
Loin d’être une religion - même s’il s’inscrit dans une pratique spirituelle - le yoga est un simple outil de santé et de guérison qui convient à tous. Selon certaines études, le yoga ferait mincir certaines personnes en surpoids, et aurait des incidences bénéfiques sur l’hormone du stress: le cortisol.

De même, il agirait comme un antidépresseur chez les personnes âgées. "Contrairement aux idées reçues, inutile d’être souple pour faire du yoga. On s'assouplit en le pratiquant, c'est là son intérêt. Autre avantage, il peut se pratiquer tous les jours. Par ailleurs, le yoga permet de faire circuler les énergies. Il faut savoir que le yoga ne s'arrête pas à des enchaînements de postures et de contorsions. C'est surtout un art de vivre et une conception de la vie", explique Dr Joëlle Despradels, médecin homéopathe, acupunctrice et professeure de hatha-yoga. 
 

• Ses bienfaits

> côté physique: sans remplacer les soins médicaux, le yoga entretient l’équilibre, la souplesse des articulations et renforce le souffle. Il apportetonus et détente profonde. 

> côté mental: sans remplacer les soins médicaux, le yoga aide à contrôler le stress, générateur d'anxiété, de troubles du sommeil et de fatigue nerveuse. Comment? En exploitant ses propres ressources intérieures, il contribue à développer les qualités de l’esprit et la mémoire, laconcentration et le calme intérieur.
Autre intérêt: ces exercices peuvent se pratiquer seul chaque jour. 

Témoignage de Thierry Bonner (61 ans), pratiquant régulier:
"Je suis chef d’entreprise, donc stressé et parfois sédentaire. Je cherchais une activité physique qui travaille aussi le souffle et me calme l’esprit. Lorsque j’ai découvert le yoga, j’ai constaté que tout circulait mieux dans mon corps. Ça m’a aussi permis de renforcer le mental. De plus, j’ai gagné indéniablement et visiblement en souplesse et, lorsque j’arrête de pratiquer, je perds tout de suite en bien-être général."

• Une discipline associée à une discipline indienne millénaire

Le yoga (du nom "yug" en sanscrit, qui signifie "union") est né en Inde il y a des milliers d'années. Il comprend une multitude de styles, certains très physiques.

Le hatha-yoga est le plus courant en Europe. Il n’exige aucune capacité physique particulière et permet d’apprendre à respirer et à maîtriser son corps. La pratique des exercices respiratoires du hatha-yoga est appelée le "pranayama". Objectif: développer le "prana" (la force vitale en Inde), essentielle à l'évolution mentale, physique et émotionnelle. Comme disent les yogis: "La santé, c'est la richesse. La paix mentale, c'est le bonheur. Le yoga montre le chemin."

En revanche, aucune réglementation ne contrôle cet enseignement qui compte quelque 350 millions d’adeptes dans le monde. Certains enseignants sont de véritables maîtres spirituels, d’autres simplement des professeurs de yoga, qui proposent une discipline de détente adaptée à la vie actuelle. Un professeur de yoga compétent devra se prévaloir d’une excellente maîtrise de la discipline et d’une pratique de plus de 5 ans, tout en ayant suivi une formation dans une école. 

• Comment se déroule une séance?

Chaque séance, qu’elle soit collective (par groupe de 10 à 20 élèves) ou en cours particulier (pour travailler sur des objectifs précis), dure au moins une heure. Après un travail de respiration profonde, allongé en position du lotus, et après une période d’échauffement, on enchaîne des postures, des exercices respiratoires, debout ou allongé, en restant attentif à sa respiration.

Selon les postures, on sollicite des points précis du corps qui vont stimuler certains organes ou interférer sur le mental pour améliorer des problèmes de sommeil, de stress...

Le travail de l'élève consiste à suivre les directives du professeur en contrôlant sa respiration et en se concentrant sur ses sensations corporelles, dans un esprit de détente, sans compétition et selon son rythme.

• Le yoga en images

Voici les trois postures de base du yoga:

Le demi-pont
Dans cet exercice, la cage thoracique, la poitrine, le ventre et la région claviculaire sont ouverts. L’appui des mains sous les fessiers permet de soutenir le bassin et de le placer correctement. Les muscles du dos, des fessiers et des abdominaux sont alors soutenus et détendus.

 
Efficace pour:
 
- apporter une bonne vascularisation du petit bassin et des abdos;
- étirer les muscles antérieurs des cuisses;
- acquérir un meilleur contrôle de soi. 

Le fœtus
Cette posture (montrée ici en position finale) se pratique les poumons vides. A partir de la position allongée, genoux pliés, on expire en levant la tête et en tirant les cuisses vers la poitrine.
Efficace pour:

- libérer les tensions et décompresser les disques vertébraux depuis la colonne cervicale jusqu’à la région lombaire;
- agir sur le système nerveux, respiratoire et circulatoire;
- équilibrer le métabolisme tout en harmonisant le système glandulaire;
- effectuer un massage des viscères. 

L’arbre, la posture de l’équilibre
Debout, bien droit, on place la plante du pied droit au-dessus du genou sur la cuisse gauche. Une fois l’équilibre trouvé, les deux mains se placent devant la poitrine en salutation, paume contre paume. Puis on lève les mains collées vers le haut en s’efforçant de baisser les omoplates pour ne pas avoir les épaules trop hautes. En cas de difficulté à garder l’équilibre, le talon peut rester au niveau de la malléole et les orteils en contact avec le sol (au lieu de la cuisse).
Efficace pour:

- améliorer la tonicité de la sangle abdominale, des fessiers, des jambes;
- favoriser l’équilibre mental et physique.

• A lire

- Yoga et Symbolisme, par Shri Mahesh, réédité par le CRCFI (Paris 7ème), disponible sur commande à crcfi@club-internet.fr  45€ (+5€ de frais de port). 

- La Bible du yoga, par Christina Brown, éd. Guy Trédaniel, 22€ (simple et complet).

- Yoga , Equilibre et sérénité au quotidien, par Stella Weller, éd. Le courrier du livre, 14,40€. (présentation du yoga avec une sélection de postures et des conseils sur la pratique).



Article collecté sur le site :

http://www.notretemps.com/

 

Edité le 29 aôut 2012 par :

signature 1

 


Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

fleur14 29/08/2012 16:22


J'en ai fait pendant quelques années.


A l'époque je travaillais, les séances en fin de journée me faisaient beaucoup de bien.


En septembre, je vais essayer de faire du Qi-gong.


J'espère que tout le petit monde de l'asso va bien.


Mon blog en pause car souffrante, mais je passe un peu quand même pour un coucou.


A +


BIZ