ESPOIR MALADIES DEGENERATIVES

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

DJO1010
ESPOIR MALADIES DEGENERATIVES
ET TROUBLES DE L'ATTENTION ET DU COMPORTEMENT
ENFANTS ET ADULTES
PAR DES METHODES NATURELLES CLINIQUEMENT VALIDEES

PREAMBULE:

"Quelles que soient les raisons pour lesquelles vous êtes ici, s'il vous plait, ne «zappez» rien, lisez ce témoignage jusqu'au bout, il peut changer positivement votre vie.

-  Si vous êtes atteints de maladies dégénératives, auto-immunes ou autres galères que vous traînez depuis des années: Lupus; Sclérodermie; Polyarthrite; Fibromalgie; Thyroïdite auto-immune, et autres maladies dites "incurables".

-  Si vous êtes maman d'un enfant T.D.A.H (troubles de l'attention et du comportement, autisme, etc...) qui cumule plusieurs troubles suivants (avec plus ou moins de sévérité), et dont le tableau ci-dessous vous parle:

a) A la naissance:

Naissance à problèmes (prématurée, etc...) ou, Troubles digestifs; Intolérances au lait; Diarrhée ou constipation opiniâtre; Vomissements et pleurs fréquents; Fesses rouges, quasi en permanence; Enfant donnant l'impression de n'être (presque) jamais bien, qui dort tout le temps, plus que la normale (ou pas assez); Infections à répétition: otites, rhino-pharyngites, bronchiolites, etc...

b) Dans la petite enfance:

Troubles digestifs ; Toujours sensibles aux infections; Signes d'hyperactivité, tendance à se cogner partout; Grande nervosité et émotivité, à des degrés plus ou moins sévères ; Agressivité, violence, crises de colère fréquentes; Ne supporte pas les contraintes; Difficulté d'apprentissage de lecture ou d'écriture, de concentration, de mémorisation; Troubles de la vision et déjà obligé de porter des lunettes; Autisme, etc... (Il peut s'agir aussi d'un enfant «anormalement sage et fragile», qui semble plus ou moins déconnecté de la réalité).

c) A l'adolescence et (ou) à l'âge adulte:

Plus ou moins les mêmes troubles, mais amplifiés si: alcool, et (ou) tabac, et (ou) drogue, et (ou) pilule contraceptive, alimentation déséquilibrée, polluée, industrialisée, etc... Autres troubles aussi observés: Spasmophilie; Syndrome anxio-dépressif; Problèmes avec la nourriture: boulimie, anorexie, compulsion particulière pour les sucres et (ou) les farineux et (ou) les laitages ; Intolérances ou allergies alimentaires, etc... Troubles anormaux du comportement: T.O.C. (troubles obsessionnels compulsifs); Troubles bi-polaires, etc...

J'ai vécu plusieurs de ces «galères» tant dans mon enfance qu'à l'âge adulte, et j'espère grâce à mon témoignage (extrait et résumé d'un livre auto-biographique en cours), pouvoir redonner un peu d'espoir à ceux qui l'ont perdu.

Je l'adresse tout spécialement à: ceux qui, «épuisés chroniques», intolérants à tout (ou presque)  vivent des «pannes organiques généralisées» ; Ceux  qui souffrent de graves problèmes digestifs, et (ou) de déglutition; Ceux qui ne savent plus comment s'alimenter (ou qui ne peuvent plus le faire normalement).

- Ceux qui n'entrent plus dans le cadre d'une médecine conventionnelle (qu'ils ne supportent plus),  ni même des médecines naturelles: Naturopathie, Méthodes: KOUSMINE; SEIGNALET; etc... Régimes hypotoxiques; Cures de jus de légumes, d'herbes de blé, d'orge, de graines germées, etc... qui ne leur apportent pas ou plus d'amélioration.

- A ces sujets hyper-fragilisés devenus au fil des années «intraitables», «inclassables», et qui, abandonnés à eux-mêmes, assistent impuissants à la lente et inéxorable dégradation de leur état de santé physique et mental.

Durant 25 ans, j'ai fait partie de ces malades, jusqu'à ce que je découvre, en 2008 sur le Net, de nouvelles pistes très sérieuses de scientifiques anglophones, dont les travaux sont quasiment inconnus en France, malheureusement.

N'ayant plus rien à perdre, j'étudie (lorsque mes neurones me le permettent), les travaux de ces Chercheurs et leurs protocoles, que je décide d'expérimenter. La tenue quotidienne d'un journal dans lequel je note précisément toutes mes observations et les réactions de mon organisme, sera un outil extrêmement précieux et instructif pour découvrir le lien de cause à effet entre certains aliments (ou leur quantité ingérée), et l'apparition de mes symptômes (ou de leur aggravation).

Et l'impensable, l'inimaginable, va se produire!..

Malgré un état de santé très préoccupant, des épisodes infectieux morbides et récurrents (durant lesquels je tombe chaque fois à 35 kg), je réussirai, progressivement, mois après mois, à récupérer une amélioration inespérée de mon état de santé, associée à la disparition d'un grand nombre de troubles, qui avaient rendu toute vie sociale impossible, et ce, ... durant ces 10 dernières années!

Je dédie également mon témoignage aux parents, et surtout aux mamans ayant un ou plusieurs enfants (ou ados), souffrant des maux pré-cités.

N'est t-il pas curieux, me direz vous, de dédier aussi ce témoignage à des parents dont les enfants souffrent de troubles, n'ayant à première vue, aucun rapport avec les pathologies dégénératives évoquées ci-dessus?

Et bien non, justement, car il y a un lien entre toutes ces pathologies!

En effet, dans le cadre de mes recherches, de mes observations, de mon anamnèse personnelle et familiale, je fais une découverte incroyable:

Toutes ces pathologies, ces troubles, observés chez ces sujets hyper-fragilisés (adultes et enfants), font partie en réalité d'un même syndrome qui, s'il se manifeste différemment avec l'âge, réunit cependant les mêmes causes sous-jacentes, à savoir:
Pour lire la suite :
http://www.lasantenaturelle.net/183/la-sante-naturelle.html
Edité le 190212 par,
Evy - signature animée Titi

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article