Évolution et conséquences sociales de la fibromyalgie

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

L’évolution de la fibromyalgie est chronique, et peu sensible aux mesures mises en œuvre pour la combattre. La patiente consulte généralement alors que les troubles sont installés depuis des mois ou années, et son état n’est souvent guère modifié après plusieurs années d’observation. Les points douloureux restent notamment assez constants alors que les autres symptômes peuvent se modifier.

La douleur chronique, la raideur et la fatigue limitent les capacités fonctionnelles des patients qu’il s’agisse des activités quotidiennes ou professionnelles. Les tâches impliquant des efforts musculaires répétés ou en élévation des bras sont difficilement supportées. Le maintien au travail est souhaitable, surtout si l’on a pu adapter le poste aux capacités physiques de la patiente. Une étude suédoise a montré que parmi 176 femmes souffrant de fibromyalgie, 15 % travaillaient à temps complet et 35 % à mi-temps. Pour 99 % de celles qui travaillaient la capacité de travail était réduite mais maintenue grâce à la compréhension de l’employeur et l’aménagement du poste, en fonction de l’état individuel. S’agissant des patientes qui ne travaillaient pas, la fibromyalgie était en cause selon les intéressées dans 23 % des cas.

Il importe de remarquer que les études sur le retentissement social et professionnel de la fibromyalgie ont été généralement faites sur des formes sévères du syndrome, chez des patients qui consultent dans des centres de prise en charge de la douleur. Elles ne concernent pas toutes les personnes qui répondent aux critères de classification, lesquelles peuvent à l’extrême n’exprimer aucune plainte spontanée.

La présentation clinique et la capacité fonctionnelle sont en fait très variables d’un patient à l’autre et d’un jour à l’autre, en fonction des facteurs d’environnement, de l’état psychologique, des problèmes sociaux. On n’observe pas d’aggravation avec les années mais une stabilisation, voir même une légère amélioration à long terme.

(extrait du rapport de l’Académie Nationale de Médecine du 16 janvier 2007)

Article collecté le 26 mars 2010 sur le site :

http://ecoutefibro.over-blog.com/article-7338970.html

 

 

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article