Fatigue, douleurs chroniques : et si c'était une fibromyalgie ?

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

EFO - ruban bleu 280811

• Vers une reconnaissance de la fibromyalgie comme pathologie ?

Pendant longtemps, les autorités médicales sont restées un peu embarrassées face à ces patientes évoquant des symptômes jugés subjectifs. "Si l’accord paraît aujourd’hui général sur la réalité de ce syndrome douloureux chronique et même sur sa fréquence, des doutes persistent sur la légitimité d’en faire une maladie", soulignait un rapport de 2007 de l’Académie de médecine, en constatant "l’absence de toute anomalie biologique ou anatomopathologique susceptible de rendre compte des symptômes déclarés et d’en garantir l’objectivité".

De son côté, la HAS reconnaît qu’un "débat professionnel persiste" sur l’existence de ce syndrome, qui n’a pas de cause connue. "Il n’existe pas à ce jour de traitement spécifique, ni de prise en charge bien établie du syndrome fibromyalgique. Les différents traitements visent à contrôler les symptômes", reconnaît la Haute Autorité, en soulignant que le rôle du médecin est d’abord de reconnaître et d’évaluer la souffrance morale et psychique des patients et le retentissement des symptômes sur sa vie quotidienne. "Une fois les autres affections possibles écartées, il convient de reconnaître la réalité du syndrome, d’informer sur les incertitudes actuelles entourant son origine et sur le fait que les symptômes, même s’ils persistent, ne conduisent pas à l’invalidité", indique la HAS, en ajoutant que le traitement doit avoir pour objectif d’aider le patient à maintenir des activités professionnelles et sociales quotidiennes et à entretenir une bonne qualité de vie.

"Pour nous, ce rapport de la HAS est très important. Cela va nous permettre de poursuivre notre combat pour obtenir une reconnaissance de la fibromyalgie comme une pathologie à part entière, indique Carole Robert. Cela va aussi nous permettre de montrer que les personnes qui souffrent de cette pathologie ne sont pas des hypocondriaques qui racontent n’importe quoi."

 

Par Pierre Bienvault (La Croix) le 10/11/10


Source : Article paru dans La Croix le 9/11/2010

 

Article édité par Evy la blogueuse

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article