Hausse de l'AAH

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Sarkozy maintient le rythme de hausse de l'AAH

Le président Nicolas Sarkozy a annoncé lundi que le rythme de hausse de l'allocation adulte handicapé (AAH) serait maintenu pour atteindre 25% sur la durée de son quinquennat.

Le ministre du Budget, François Baroin, avait évoqué au début de l'été un projet d'étalement de cette hausse sur six ans, ce qui aurait eu pour effet de la ramener à 3% en 2011.

"Nous sommes vraiment très heureux de l'issue de son arbitrage", a déclaré Christèle Prado, présidente de l'Unapei (Union nationale des associations de parents de personnes handicapées mentales).

"C'est pour nous je dois le dire une grande joie et ça montre bien qu'il respecte la dignité des personnes et qu'il a pris toute la mesure de la vulnérabilité des personnes en situation de handicap", a-t-elle ajouté.

Elle s'exprimait à la sortie de l'Elysée où Nicolas Sarkozy a reçu les représentants d'associations de handicapés.

La secrétaire d'Etat à la Famille, Nadine Morano, a rappelé que le président de la République s'était engagé à augmenter de 25% l'AAH d'ici 2012.

" cet engagement sera tenu, nous sommes aujourd'hui déjà à une hausse de près de 15% de l'AAH, ce rythme sera maintenu d'ici 2012", a-t-elle souligné. "C'est un effort supplémentaire de la solidarité nationale de près de 1,4 milliard d'euros, cet effort sera poursuivi", a-t-elle ajouté.

Près de 900.000 personnes bénéficient de l'allocation adulte handicapé en France, pour un budget global de l'ordre de 6,5 milliards d'euros.

Nicolas Sarkozy, qui s'est engagé à recevoir les représentants des associations chaque année, a fait le point sur la création de places d'accueil dans des institutions spécialisées, qui se fait à un "rythme qui avance bien", et de la scolarisation des enfants handicapés.

Toutes ces questions étaient au coeur de la loi sur le handicap de 2005 dont le gros point noir reste l'accessibilité, un chantier que le chef de l'Etat a qualifié de "titanesque".

"Il a reconnu les choses telles qu'elles sont en France, c'est-à-dire catastrophiques", a dit Christèle Prado.

 

Article récolté ce jour sur le site : http://www.unelouvecombat.canalblog.com

 

 

Source : http://revuehand.canalblog.com/

Publié dans Législation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article