J’en parle à mon médecin

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest


Si vous pensez peut être souffrir d'une douleur neuropathique, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Décrivez-lui le plus clairement possible de quelle manière votre douleur se manifeste, les symptômes qui lui sont associés ainsi que les parties de votre corps affectées. Remplir le questionnaire d'auto-dépistage peut vous aider dans cette démarche. Il sera peut-être utile de signaler à votre médecin les points suivants:

  • Quand la douleur est-elle apparue?
  • La douleur est-elle ciblée ou diffuse?
  • Quelle est l'intensité de la douleur?
  • A quelle fréquence cette douleur apparaît-elle?

Indiquez à votre médecin si cette douleur affecte votre travail, vos sorties et votre vie privée. Une description complète et précise de vos symptômes et de leurs conséquences sur votre vie au quotidien permettra à votre médecin d'établir un diagnostic et de vous prescrire un traitement adapté.

 N’essayez pas de « garder la douleur pour vous »
Parlez ouvertement de votre douleur autour de vous si vous en éprouvez le besoin. Des associations de patients peuvent aussi vous venir en aide. N’hésitez pas à les solliciter en leur posant des questions afin d’en savoir plus sur les douleurs neuropathiques et la façon d'y faire face.

Renseignez-vous sur les différents moyens qui peuvent vous aider
D’autres moyens peuvent être envisagés en complément du traitement médicamenteux prescrit par votre médecin, notamment : 

  •  Les traitements physiques (10)
  •  La physiothérapie (exercices d'étirement et de renforcement) (10)
  •  La stimulation nerveuse électrique transcutanée (TENS) (11)
  •  L’acupuncture (10)
  •  Les méthodes psychologiques (techniques de détentes, méthodes psychothérapeutiques) (12)

La douleur neuropathique peut varier d'un patient à l'autre. Par conséquent les traitements precrits par les médecins sont susceptibles de différer selon les cas.

Une douleur neuropathique nécessite une prise en charge au long cours
Une douleur neuropathique est la conséquence d'une lésion au niveau d'un nerf ou d'un dysfonctionnement du système nerveux (3). Ce type de lésion est rarement réversible, la douleur que vous ressentez peut durer longtemps (12). Pour soulager cette souffrance, vous devrez suivre la prise en charge définie par votre médecin le temps que cela s’avérera nécessaire.

 (3) Ro LS, Chang KH. Neuropathic Pain: Mechanisms and Treatments. Chang Gung Med J. 2005;28(9):597-605

(10) Albazaz R, Wong YT et al. Complex regional pain syndrom:  a review. Ann Vasc Surg. 2008 Mar; 22(2): 297-306. Review.

(11) Cheing GL, Luk ML. Transcutaneous electrical nerve stimulation for neuropathic pain. J Hand Surg (Br). 2005 Feb; 30(1): 50-5.

(12) Turk DC, Swanson KS, Tunks ER. Psychological approachs in the treatment of chronic pain patients - when pills, scalpels, and needles aren't enough. Can J Psychiatry. 2008 Apr; 53(4): 213-23.

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article