L'OSTEOPATHIE VISCERALE

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Définition

osteopathie visceraleCette branche de l'ostéopathie concerne les organes internes ou viscères (foie, estomac, intestins, poumons..) et les membranes (fascias) qui enveloppent tous les muscles et viscères du corps humain. On l'appelle "ostéopathie fonctionnelle" par opposition à l'ostéopathie structurelle qui s'intéresse au squelette et aux muscles.

 

Origine

L'ostéopathie viscérale a complété l'ostéopathie structurelle durant la deuxième moitié du XXe siècle grâce au travail de praticiens anglo-saxons et français comme Jean-Pierre BARRAL. Le travail des fascias fut inauguré par SUTHERLAND (cf. fiche ostéopathie crânienne) et développé par certains de ses élèves comme Rollin BECKER (du Texas).


Philosophie 

Les principes de base sont les mêmes que pour l'ostéopathie structurelle : la recherche d'une restriction de mobilité et sa correction manuelle. Mais ce travail est appliqué directement aux viscères et aux fascias. Ceux-ci présentent également, à l'état normal, une mobilité minime (appelée "motilité") qui peut être perturbée dans certaines situations pathologiques.


Technique  

Les manipulations fonctionnelles sont très douces. Par des tests manuels, l'ostéopathe recherche les tensions anormales des fascias et des ligaments qui "accrochent" les viscères à l'appareil squeletto-musculaire. Par de très fins mouvements indolores et non agressifs, il libère ces tissus de leurs surtensions afin de restaurer leur souplesse, ce qui amène généralement un soulagement.


Intérêts, Indications

Les troubles auxquels s'adresse l'ostéopathie fonctionnelle sont très divers, mais ne concernent pas les maladies graves ou les affections chirurgicales. On peut citer : les troubles digestifs, les gênes respiratoires, les troubles de la circulation, certains troubles gynécologiques et urinaires, les douleurs musculaires et abdominales.


Précautions et effets secondaires

Dans ce domaine, l'ostéopathe doit être très prudent pour ne pas méconnaître une affection plus grave. Il doit donc, soit effectuer un diagnostic médical précis, soit travailler en collaboration avec le médecin traitant, afin de s'assurer que les symptômes présentés par le patient ne sont pas en rapport avec une maladie relevant d'un traitement médicamenteux ou chirurgical. Les traitements ostéopathiques fonctionnels sont très doux, mais paradoxalement, il peut arriver que le patient ressente pendant quelques jours des courbatures sans gravité après un traitement. 

 

Source: http://www.osteos.net/osteo_2.php

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Evy 27/10/2011 17:26



Bonjour Fleur,


Mon ami Philippe a la gentillesse de me remplacer pendant ma cure à Lamalou.


Mais je te remercie de tes nombreuses visites sur notre site ; c'est toujours un plaisir.
Je t'embrasse et à bientôt !


Evy



fleur14 26/10/2011 07:38



Coucou


Il est bien de savoir qu'un ostéopathe a plusieurs cordes à son arc.


Personnellement, je n'ai jamais consulté sachant que l'aspect financier est malheureusement à prendre en compte.


Néanmoins, récemment une copinette "fibro" m'a informée qu'avec un mot de son médecin, il est possible après d'être remboursé, pour partie, par la sécu.


Bonne journée Evy.


BISES



Entraide Fibromyalgie Ouest 26/10/2011 23:59



Bonjour Fleur,


Pour information, il existe des kinés qui pratiquent ce genre d'exercice. Lors d'une réeducation au mois d'Aout, ma kiné référente me faisait ce genre de soins.
D'une part, ce n'était pas un luxe puis je vous assure, un grand soulagement.... 


Après avoir pris des renseignements auprès de cette kiné, celle-ci m'a annoncé que certains kinés libéraux faisient ce genre de pratique. Renseignez vous dans votre
ville.


Je voulais vous faire partager ce genre de soins pour l'avoir reçu et connu...


Amicalement.