La fibromyalgie et l’entourage

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

 

DP1874770Une longue quête de reconnaissance

Lors d’un premier contact avec un médecin, le malade souffrant de Fibromyalgie apparaît souvent au bout du rouleau, comme vidé par la fatigue et les douleurs mais aussi par l’incompréhension de son entourage.

En effet, on ne mesure pas la débauche d’énergie du malade atteint de Fibromyalgie pour convaincre de la réalité de cette souffrance invisible qui dure depuis de si long mois, voire de nombreuses années pour certains.
Cette interminable quête de la reconnaissance de sa pathologie va s’avérer fatigante, elle aussi, et va contribuer à la lassitude du malade ainsi qu’à son repli.

Votre famille face à la Fibromyalgie

Votre partenaire, vos enfants, vos frères et sœurs : Savent-ils pourquoi vous souffrez ? Est-ce qu’ils vous comprennent ? Connaissent-ils la fibromyalgie ? Non !
Quand vous vous plaignez, ils changent de conversation ou ne vous répondent pas ! Non pas parce qu’ils ne vous aiment pas, mais ils ne savent pas quoi faire.
Ils se sentent impuissants parce qu’ils ne comprennent pas votre souffrance, mais à contrario ne comprennent pas pourquoi vous ne faites plus les choses comme avant.
Alors, vous vous sentez seul et même abandonnés.

Vos amis face à la Fibromyalgie

Eux aussi ne vous comprennent pas ! Alors ils ne vous invitent plus à sortir avec eux et vous aussi vous ne les invitez plus, car vous vous sentez tellement fatigué !
La fibromyalgie vous fait entrer dans un cercle vicieux, vous avez besoin d’eux mais vous vous isolez.
Vous sentez que vous êtes devenu un poids pour eux.

Votre travail face à la Fibromyalgie
Votre travail devient de plus en plus difficile en raison de votre fibromyalgie. Cette vie moderne rend les choses plus difficiles pour ceux qui ne peuvent plus en faire partie !
Vous êtes de plus en plus désespérés et vous risquez de perdre votre travail ! Comme c’est le cas pour la plupart d’entre nous.
Il est important pour le malade de comprendre et de parler de sa fibromyalgie. Il est également important que le malade soit soutenu par son entourage pour l’aider à mieux vivre sa maladie. Souvent les proches des personnes atteintes de fibromyalgie ne comprennent pas les plaintes formulées par les malades et ceux-ci le vivent très mal, ce qui peut mener à une dépression profonde, à des idées suicidaires et en même temps amplifier les symptômes de la fibromyalgie.

Par ses réactions, votre entourage peut vous aider ou, au contraire, vous fragiliser face à votre douleur.
La solution consiste souvent à consulter un psychologue qui permettra au malade de s’exprimer librement sur sa fibromyalgie et d’ainsi d’échapper au stress, ce qui peut le soulager vivement.
Des réunions entre fibromyalgiques peuvent aussi aider, car en voyant qu’ils ne sont pas seuls, ils se sentent réconfortés et acceptent mieux leur état.

Sources : http://handicap-travail.com/

Article édité par Evy

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Françoise Putod-Russeil 13/08/2011 18:43



Un seul mot quirésume ma pensée : MERCI !


Amitiés à tous et toutes


Françoise