LA FIBROMYALGIE PRIMITIVE

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

LA FIBROMYALGIE PRIMITIVE

(Fibrosite, poIyentésopathie, SPID)

UNE MALADIE ENFIN RECONNUE

La fibromyalgie primitive est aussi appelée fibrosite, Polyentésopathie ou syndrome polyalgique diffus (SPID). Elle est très répandue, touchant environ 5 % de la population, essentiellement des femmes entre 20 et 40 ans. Vous souffrez beaucoup de cette maladie alors que vous avez l'air en bonne santé, les examens biologiques sont désespérément normaux, ce qui fait que pendant longtemps on vous a taxé de " psy", d'hypocondriaque. Heureusement, cette maladie est maintenant reconnue. Si votre entourage ne vous croit pas, faites-leur lire cette partie du livre et, afin que vos proches reconnaissent le portrait robot de cette maladie, citons quelques signes fréquemment présents douleurs vives touchant de nombreux muscles (de jour comme de nuit), fatigue, troubles du sommeil, signes fonctionnels de type céphalées, nervosité, vessie irritable, colite, jambes sans repos,... On ne connaît pas les causes de la fibromyalgie. Par contre, le Dr. Seignalet a une théorie à vous proposer.

THÉORIE DU DR. SEIGNALET SUR LA FIBROMYALGIE

Certains aliments (céréales et produits laitiers) sont des facteurs d'intolérance pour votre intestin grêle. Autrement dit, vous ne supportez pas ces aliments qui vont dérégler de fond en comble votre intestin grêle. Celui-ci contient en temps normal 1000 bactéries, toutes "amies" ; en période d'intolérance il y a une inflation bactérienne, vous passez à 10 millions de bactéries dont certaines " très ennemies ".

Votre intestin grêle a comme fonction principale en temps normal, d'assurer l'assimilation des micronutriments. Des micro" sas" sont réservés à ce passage. En période " d'intolérance", les facteurs d'intolérance attaquent la paroi du tube digestif et créent de véritables brèches dans la paroi. Des éléments assez gros vont pouvoir s'engouffrer dans les brèches. Celles-ci ne passent jamais, en temps habituel, au niveau de l'intestin grêle, elles sont destinées à être transformées ou recyclées dans le côlon ou à être éliminées dans les selles. Ces éléments assez gros vont, selon votre terrain, avoir diverses destinations. Dans le cas de la fibromyalgie elles vont s'accumuler dans les muscles, tendons, cellules nerveuses. Rendez-vous compte, inlassablement, tous les jours, des fragments d'aliments et de bactéries d'origine intestinale (intestin grêle) vont "encrasser", "asphyxier" vos muscles, tendons et neurones. De quoi les rendre douloureux, " excités ",... ils ne fonctionnent plus normalement, ils sont "parasités".

RÔLE DES MICRONUTRIMENTS DANS LA FIBROMYALGIE

Le magnésium est probablement le minéral clé dont vous ne pouvezpas vous passer. Il intervient dans toutes les réactions de l'organisme produisant ou consommant de l'énergie. C'est dire toute son importance pour retrouver votre énergie. Le magnésium a également la charge de réglementer la circulation des minéraux qui entrent et sortent de vos muscles, vos neurones, cellules qui sont éminemment "excitables". Il va faire en sorte de limiter l'entrée des minéraux " excitateurs ", il se conduit comme un minéral aux effets relaxants et apaisants. L'intervention du magnésium pour réglementer cette circulation est d'autant plus importante que les débris bactériens et alimentaires " encrassent" cette circulation et rendent donc "hyperexcîtables " vos muscles et neurones.

La taurine est l'alliée du magnésium et elle abaisse le seuil d'excitation des muscles. Taurine et magnésium se complètent mutuellement et s'épargnent l'un, l'autre.

Toujours présentes à l'appel, les vitamines B sauront vous rendre service. Les vitamines BI et B2 sont celles qui font monter le sucre au cerveau, ce qui va le rendre énergique. La B3 met en veilleuse les velléités d'excitation tous azimuts. La BS élève vos capacités d'adaptation face à toutes ces situations douloureuses. Les B6 et B8 sont largement utilisées comme antifatigue. La B9 évite irritabilité, fatigue et entretient un bon sommeil. N'oubliez pas la vitamine C pour le tonus et pour le fonctionnement harmonieux musculaire et cérébral. Usez de la vitamine C (à des doses normales), n'en abusez pas car elle pourrait avoir des effets contraires (perte de calcium et de magnésium,...), ce qui aggraverait la situation.

CONSEILS POUR COMBLER LES DÉFICITS EN MICRONUTRIMENTS POUVANT ACCOMPAGNER LA FIBRONIYALGIE 
L'ALIMENTATION

L'alimentation devra être diversifiée et équilibrée. Vous êtes souvent dans le rouge concernant vos apports en magnésium, 20 à 30 % defemmes ont un déficit. De plus, ce sont elles qui souffrent de fibromyalgie. C'est ce qu'on appelle donner du grain à moudre à la fibromyalgie.

Le régime crétois devra faire partie intégrante de votre vie alimentaire il sera votre allié, vous fournissant le magnésium et les vitamines B sur un plateau.

Si, malgré cela, les résultats ne sont pas entièrement satisfaisants, n'hésitez pas à vous reporter pages 240 à 242, car vous pouvez être victime d'une intolérance à un aliment ou à un groupe d'aliments. Dans son livre, le Dr. Seignalet reprend une dizaine d'observations de femmes souffrant de fibromyalgie qui étaient intolérantes aux céréales et aux produits laitiers et qui, en excluant ces aliments, ont obtenu d'excellents résultats. Après un délai de 2 à 8 semaines, les douleurs spontanées ont progressivement régressé. Au bout de 8 mois elles avaient disparu chez 8/lO éme et étaient très atténuées chez les deux derniers.

Sophie, 30 ans, secrétaire de direction, a de plus en plus fréquemment des hauts et des bas. De jour en jour sa fatigue s'accentue, elle dort très mal et une colite récente n'est pas faite pour arranger ses problèmes.

Elle vient nous voir avec un diagnostic de fibromyalgie, les traitements utilisés jusqu'à présent n'ont donné aucun résultat. Persuadés de l'intérêt des travaux du Dr. Seignalet, nous lui avons expliqué qu'une partie ou l'ensemble de ses problèmes pouvait être en relation avec une intolérance à certains aliments, ce qui n 'a, au début du moins, pas rencontré d'écho chez elle. Mais comme elle souffrait beaucoup et qu'elle avait un poste à responsabilités elle était prête à tout.

Nous l'avons aidée à mettre en place le régime crétois avec deux modifications. La seule céréale autorisée était le riz complet et, au lieu du pain complet, elle prenait des galettes de riz soufflé. Les fromages qui sont autorisés habituellement dans le régime crétois étaientégalement exclus. Dans ce cas il faut un peu forcer sur les fruits, légumes verts et secs, les fruits secs. Il est bon de compléter par la prise de magnésium, de calcium et un complexe multivitamines-multioligoéléments et des lactobactéries.

Au bout de 6 semaines la colite avait disparu, le sommeil était plus réparateur et 6 mois après tous les autres signes s 'étaient amendés.

LA SUPPLÉMENTATION

Elle est incontournable car vos apports en magnésium, malgré une alimentation diversifiée, ne sont pas suffisants.

Point capital, il faut rétablir l'équilibre des bactéries de l'intestin grêle. Les " nouveaux " probiotiques conviennent parfaitement pour assurer cette tâche délicate : aider à rétablir l'équilibre au sein des bactéries digestives. Ils ont l'avantage de contenir plusieurs sortes de lactobactéries aux rôles synergiques, qui ont une chance sérieuse de vous apporter une aide précieuse. Etre à plusieurs pour entreprendre cette tâche est beaucoup plus motivant que d'être seul.

  • Magnésium.
  • Complexe antioxydant.
  • Mélange de probiotiques (lactobactéries).

Supplémentation selon besoins.

Concernant la taurine qui optimise l'action du magnésium, celle-ci n'est pas en vente libre en France. Il faudra donc la puiser dans les poissons, les fruits de mer et les algues.

 


Extrait de "Régime Crétois & vitamines. La santé avant tout." De André BURKEL paru aux éditions Laurens (1997)

 

Article collecté le 26 mai 2010 sur le site :

http://membres.multimania.fr/thraffin/framefibro.htm

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article