La fibromyalgie, une maladie encore méconnue

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

 Caroline Bomy, vice-présidente de Fibromyalgie, osez en parler.
Caroline Bomy, vice-présidente de Fibromyalgie, osez en parler.
| GRAND-FORT-PHILIPPE |

L'association Fibromyalgie, osez en parler a tenu son assemblée générale ...

 

à la Maison des associations, jeudi.

 

« Personne n'a encore trouvé de traitement adéquat. Les seuls remèdes qui nous soulagent toutes sont la chaleur et les cures. Au départ, tout le monde allie les antidouleurs aux antidépresseurs afin d'oublier les maux, mais ça ne marche qu'un temps. La relaxation nous aide un peu aussi puisqu'elle permet d'éviter l'atrophie des muscles », explique Caroline Bomy, vice-présidente de l'association.

Outre le fait de n'être pas toujours compris par les médecins, les malades ont à subir les frais de cure, rarement remboursés en totalité. Et pourtant, ces traitements sont indispensables...

« Fatigue, perte de poids, douleurs... »

« Je souffre de différents symptômes tels que la fatigue, la perte de poids, des douleurs dans les jambes, les bras et le ventre, mais aussi des sensations de brûlure au point de ne plus pouvoir supporter le contact d'un pantalon sur ma peau. Tout ça a commencé après un accident de voiture », raconte Myriam, une jeune femme récemment diagnostiquée.

Dans ce combat quotidien, les malades ne sont pas seuls. Jean-Pierre Decool, député, apporte son soutien à l'association depuis sa création : « Quand j'ai commencé à m'intéresser à cette maladie, les médecins m'ont dit de me mêler de ce qui me regardait. Mais un jour, j'ai rencontré le professeur Étienne qui m'a dit : "Lorsque deux millions de personnes dans un pays ont les mêmes symptômes, on ne peut pas dire qu'il ne se passe rien." À l'école des médecins, il y a deux réponses à cette maladie : soit on dit qu'elle est psychosomatique, soit qu'il y a quelque chose et qu'il faut s'en occuper. On ne peut pas dire que c'est psychologique : on n'a pas le droit de juger ce qu'on ne connaît pas encore », analyse Jean-Pierre Decool.

Le député se bat aujourd'hui pour ouvrir un centre spécifique et créer un groupe d'étude à l'Assemblée nationale. •

Permanences de l'association Fibromyalgie, osez en parler, à la Maison des associations de Grand-Fort-Philippe, le premier mercredi de chaque mois, de 14 h 30 à 17 h 30. Renseignements au 03 28 62 04 11 ou valeriecreton@yahoo.fr

 

La Voix du Nord le mardi 07.02.2012 

 

Source: http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Dunkerque/actualite/Autour_de_Dunkerque/Littoral_Flandre/2012/02/07/article_la-fibromyalgie-une-maladie-encore-mecon.shtml

 

Articke édité par

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article