La phytothérapie : La médecine de demain ?

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

La phytothérapie et bien sur les thérapeutiques alternatives et complémentaires comme l’acupuncture et l’homéopathie sont une voie royale pour soigner sans nuire chaque fois que cela est possible.

Bien sûr, les plantes ne soignent pas tout et nous aurons toujours besoin, pour les maladies les plus graves, de médicaments issus de la recherche allopathique.


Mais la phytothérapie peut soigner beaucoup de choses, et surtout beaucoup de gens.


phytothérapie

La phytothérapie:

La médecine de demain?

 

Phytothérapie et économie


A ces considérations, il faut ajouter l’argument économique. Les trois quarts des humains n’ont pas accès aux médicaments ni à une médecine digne de ce nom. Les plantes poussent partout et les prix de revient ne sont pas aussi élevés que les médicaments synthétiques. Il faudra bien que partout où cela est nécessaire, on redécouvre les plantes locales, on encourage la phytothérapie respectueuse à la fois de l’environnement et des hommes qui peuplent cet environnement.

Beaucoup de gens oeuvrent déjà dans ce sens, pour une ethnomédecine humaniste, une médecine de développement durable des cultures et des savoirs locaux.

 

 

La phytothérapie, c’est quoi au juste ?


Phytothérapie est un terme moderne pour désigner une chose ancienne. Le mot associe deux racines grecques, « phytos » voulant dire plante et « therapeia » voulant dire soin. Il s’agit donc de la médecine par les plantes, du traitement par les végétaux, du recours aux ressources des plantes pour soigner et guérir des maladies. La phytothérapie repose sur la notion de totum (toutes les substances présentes dans la plante agissent) et sur la notion de globalité (la plante, organisme végétal entier, soigne l’homme, être entier).

 

 

Phytothérapie: Tout vient du végétal


Le règne végétal tient une place maîtresse dans notre vie quotidienne et cela ne tient pas seulement à l’usage de la phytothérapie.

L’alimentation bien sûr, met les plantes au centre de notre existence. Nous sommes omnivores et cela suppose une part importante de la ration alimentaire dévolue aux végétaux. D’ailleurs ceux qui s’éloignent de ce principe en ayant une alimentation trop portée sur les produits animaux, tels que la viande, le poisson ou les laitages, voient leur santé en pâtir.

Il y a encore vingt ou trente ans, c’était le « tout viande » qui était censée donner du fer, donc du sang, donc de la bonne santé dans un monde occidental qui gardait la blessure de la seconde guerre mondiale et de ses privations.

Aujourd’hui, nous sommes désormais dans la blessure du cholestérol, du diabète et des accidents vasculaires !  Cela change le regard. Malgré cela, le dogme des cinq fruits et légumes par jour pour une santé préservée à du mal à s’imposer.

 

 

La redécouverte de la phytothérapie


C’est à la fin du 19èmè siècle, qu’un certain nombre de médecins eurent à cœur de restaurer l’usage des plantes en thérapeutique à une époque où l’industrie chimique était triomphante. Déjà, ils avaient l’intuition que la plante n’était pas à ranger au placard ou au musée mais devait prendre toute sa place dans une médecine moderne expérimentale et scientifique.

La médecine de demain sera une médecine de plantes et une médecine de l’information. Alourdir le corps par une grande quantité de molécules deviendras très rapidement un mauvais souvenir. Soigner, cela voudra dire informer avec douceur et détermination un organisme déficient pour qu’il retrouve en lui-même les moyens de sa propre guérison. L’acupuncture et l’homéopathie agissent déjà dans ce sens. Les thérapies cognitives, la réinformation cellulaire, les techniques d’informations par percussion corporelle aussi.

La médecine de demain sera phytothérapique, respectueuse de l’homme car c’est en voulant très fort les choses qu’elles arrivent. Rêvons très fort à ce monde d’une biosphère retrouvée, nous sommes des milliards à le vouloir !

La phytothérapie, parce qu’elle est ancrée dans notre environnement depuis des millénaires, gardera une place de choix dans cet arsenal.

 

Source:http://handicap-travail.com/la-phytotherapie-la-medecine-de-demain/

 

Je remercie Chantal d'avoir accepter de prendre ses articles sur son blog.

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article