Lâcher prise : 10 astuces pour vivre l’instant présent !

Publié le 28 Février 2014


 

 

1- Je m’accorde un plaisir mode en shoppant

Parfois, on doit l’avouer, céder aux chants des sirènes H&M, Zara et & Other Stories peut redonner le sourire. Pour me sentir bien, je n’hésite pas à craquer sur les tenues qui me font envie. Ces petits plaisirs permettent d’évacuer le stress et de retrouver une excitation étouffée par le poids d’un quotidien parfois oppressant. Après le travail, je cours shopper en laissant dernière mois les soucis pro et perso. Si la journée a été plus difficile, le relâchement en sera plus bénéfique. Je me laisse surprendre par les collections proposées et choisis la pièce qui me mettra en valeur.

2- Je redeviens ma meilleure amie

Je m’efforce de faire taire mon "critique intérieur", mon "surmoi tyrannique". Et de me traiter avec indulgence et gentillesse, comme je le ferai avec quelqu’un que j’aime. Je m’encourage avant un effort, je me récompense une fois la tâche finie.

3- Je fais du sport quand je veux…

J’oublie l’inscription dans une salle de sport, la piscine en hiver et le cours de gym le mardi à 20h30. Je me connais, je n’irai pas. J’opte pour le footing express, accessible à toutes les sédentaires comme moi. Mon programme (le matin, après un petit déjeuner light) : deux séances de 18mn par semaine, que je peux caler facilement dans mon emploi du temps. - Séance 1 : 5 mn marche + 5 x (30 sec footing suivi de 1 mn de marche) + 5mn de marche ; - Séance 2 : 5 mn de marche + 5 x (mini-sprint de dix foulées « en souplesse » suivi de 1 mn 30 de marche) + 5 mn de marche. Chaque semaine, j’augmente mon petit parcours d’une fois, tout en gardant le même temps de marche.

4- Le week-end j’éteins l’ordi et je m’occupe de ceux que j’aime.

Le télétravail le dimanche, très peu pour moi. - Si j’ai vraiment trop de boulot, je prends rendez-vous avec mon boss  et je lui propose d’établir des priorités. Surtout, je m’engage sur des  délais raisonnables ! Je peux aussi négocier : "Si vous me déchargez de  la présentation client, je me mets à ce dossier tout de suite".  - Mal organisée ? Je revois mes méthodes. Le matin, je définis  clairement mon objectif de la journée et je m’y atèle dès mon arrivée au  bureau. Je prends un seul café pour "me mettre en train", je ne me  laisse pas distraire par Facebook et je ne consulte mes mails que trois  fois par jour, à heure fixe.  - Trop perfectionniste ? Je cesse de courir après un modèle de femme  parfaite qui ne me ressemble pas. Je me force à déléguer… - Enfin, si j’ai la fâcheuse manie de vouloir tout remettre au  lendemain, j’ai recours à la "prescription paradoxale". Le fait de  s’interdire de faire quelque chose produit souvent le contraire de  l’effet escompté !

5- J’écoute mon biorythme

Au bureau je m’abonne quotidiennement à la sieste flash de cinq minutes, sur la moquette ou un petit matelas, ou semi-assise dans mon fauteuil, la tête et les deux bras posés sur le bureau. Si je n’y parviens pas, je prends l’habitude de m’accorder un temps de récupération silencieux (je peux lire, par exemple), surtout si j’ai l’habitude de déjeuner dans le brouhaha d’un self. Lorsque je m’arrête de travailler, idem. Je prends du temps pour moi : je flâne cinq minutes dans le parc, je prends un bain en arrivant. En fin de soirée, même si je l’ai trouvée trop courte, je ne résiste pas aux salves de bâillements : je file écouter le concerto de Morphée.

6- Je montre que j’ai du cœur

Chaque jour, je trouverai quelqu'un à aider : une poussette à porter pour sortir du métro, un renseignement à donner… Je donnerai mon sang une fois par an. J’inviterai à dîner mes copains dans la dèche une fois par mois. Je téléphonerai à ma mère une fois par semaine. Et chaque jour, je n’oublierai pas d’embrasser mon amoureux et de lui dire que je l’aime.

7- Je refais mon carnet d'adresses

Une étude américaine réalisée en 2008 auprès de 5000 habitants a montré que le bonheur était contagieux : une personne heureuse "contamine" les autres jusque dans le troisième cercle de ses connaissances ! Alors, c’est décidé, je ne m’entoure que de gens bienveillants. Je m’éloigne des relations "toxiques" qui me font souffrir. Pour tenir le cap, je prends un carnet neuf, et je n’y inscris que ceux qui comptent vraiment.

8- J’apprends à dire non

Un petit mot tout simple pas toujours facile à prononcer… Et pourtant, j’ai tant à gagner si je l’utilise à bon escient : je me fais respecter et je gagne en confort de vie. Attention, mon "non" sera d’autant plus crédible s’il est "réfléchi", s’il n’est pas trop fréquent et s’accompagne de vrais "oui", et si je suis capable de l’assortir d’une contre-proposition. A oublier, les justifications sans fin qui trahissent votre gêne ou votre culpabilité.

9- Je fais l’amour aussi souvent qu’en vacances

Il me faut un contexte positif pour m’érotiser. C’est comme ça. Alors, je prends les devants. Je crée du mystère en évitant de me balader dans l’appart’ en soutien-gorge et chaussettes, je me déshabille lentement et sensuellement devant lui, je dors toute nue et surtout je ferme la porte lorsque je vais aux toilettes. Je fais l’amour sur le canapé du salon ou debout, contre l’armoire de la chambre. Et, surtout, j’évite de me disputer avec Jules avant de me glisser sous la couette. Je me détends en prenant un bain, ou me faisant masser. Les reproches, ce sera pour demain matin.

10- Je recycle ma mauvaise humeur

Lorsque la colère ou la tristesse me submerge, je n’essaie pas de la nier ou de la remplacer coûte que coûte par une pensée positive, je la recycle : je m’attarde sur le message qu’elle m’envoie. Si, par exemple, je suis stressée d’accepter une nouvelle responsabilité, au lieu de me dire "Arrête de t’écouter", je me demande plutôt quelles ressources la peur peut m’aider à mobiliser afin de mieux me préparer… 

 

Arthur Oeuvrard  

 

 ----------------   

 

 

Article collecté sur le site :

 http://www.elle.fr/Love-Sexe/Mon-mec-et-moi/Articles/Lacher-prise-10-astuces-pour-vivre-l-instant-present-2661393   

 

Edité le 28 février 2014 par,

 

   

!!! ATTENTION !!!

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.

Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.

Ne prenez jamais un produit, quel qu'il soit,  sans l'accord express d'une personne compétente en la matière.  Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu.

Merci de votre compréhension.    

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article