Le shiatsu : pressions délicates des doigts et paumes des mains

Publié le 7 Novembre 2013

Le shiatsu : pressions délicates des doigts et paumes des mains
 
Entre prévention, bien-être et confort, le shiatsu peut aussi aider en cas de mal de dos ou de troubles du sommeil par exemple.
Cette tradition corporelle d'origine japonaise se pratique en exerçant de simples pressions sur les méridiens, petits canaux dans lesquels circule l'énergie.

 

Le shiatsu, une sorte de digitopuncture

Comme le fait l'acupuncture avec des aiguilles, le shiatsu est une méthode qui consiste à appliquer des pressions avec les doigts, et plus particulièrement avec les pouces, sur des zones ou des trajets spécifiques situés sur le long des méridiens d'acupuncture.
L'art de cette pratique repose sur l'utilisation des doigts (positions des pouces et des doigts) et de la paume des mains, et le degré de pression exercée.
Selon les écoles, le shiatsu passe aussi par des pressions exercées par le coude, le genou ou le pied.
Les pressions indiquent comment se répartissent dans le corps les zones trop actives ou affaiblies.
En réponse, d'autres pressions courtes ou prolongées, douces ou insistantes, s'efforcent de tonifier, distendre et disperser certaines zones. C'est ainsi que le shiatsu va du diagnostic au traitement, lequel vise parfois simplement à réduire les tensions ou à rétablir un équilibre.

 

Les indications du shiatsu

Relaxation, bien-être, amélioration de la souplesse des tissus musculaires, correction de défauts mineurs du squelette, fonctionnement harmonieux du système nerveux, des glandes endocrines (produisant des hormones), stimulation de la circulation sanguine et du système lymphatique.
 
Le shiatsu est aussi utilisé pour soulager :
  • les affections rhumatologiques, uniquement en dehors des poussées inflammatoires aiguës (arthrose, arthrite, lumbago, cervicalgie, torticolis),
  • les troubles psychologiques (dépression, anxiété, angoisse...).
 
Le shiatsu en pratique
 
Le shiatsu est exercé par des praticiens diplômés (lui demander ses qualifications).
 
Une séance dure une heure environ, dans le silence, allongé sur un futon ou matelas japonais à même le sol.
 
On reste habillé, les pressions s'exerçant à travers les vêtements.
 

Existe-t-il des contre-indications au shiatsu ?

 
On ne pratique pas le shiatsu :
  • sur des inflammations en phase aiguë (ulcère variqueux, phlébite, poussées inflammatoires rhumatismales...),
  • en cas de graves malformations,

 

Mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 04/11/2013
Créé initialement par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 08/03/2010
Sources : Fédération française de Shiatsu traditionnel, février 2010.   -
  
  
---------------   
 
Article collecté sur le site :
 
Edité le 07 novembre 2013 par, 
 
 
---------------- 

!!! ATTENTION !!!

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.

Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.

Ne prenez jamais un produit, quel qu'il soit,  sans l'accord express d'une personne compétente en la matière.  Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu.

Merci de votre compréhension

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0
Commenter cet article