Les benzodiazépines et apparentés

Publié le 13 Septembre 2013

 

 

Les somnifères les plus prescrits aujourd’hui font partie de la famille des benzodiazépines et apparentés. On peut classer les benzodiazépines selon leur durée d’action (voir tableau ci-dessous). Celles à courte durée d’action sont prescrites pour les insomnies de début de nuit ou contre les insomnies occasionnelles (durant deux ou trois jours, par exemple en cas de décalage horaire). Celles à durée d’action moyenne sont utiles en cas d’insomnies de milieu de nuit ou en cas d’insomnies à court terme (d’une durée d’une à trois semaines, souvent en lien avec des problèmes familiaux ou professionnels). Enfin, les benzodiazépines à durée d’action prolongée sont utilisées pour les insomnies de fin de nuit ou chroniques. Néanmoins, chaque personne possède une sensibilité particulière et la durée d’action d’un hypnotique peut varier d’un patient à l’autre.

 

La durée d’action des benzodiazépines hypnotiques (ou somnifères)

 

Durée d’action courte Durée d’action moyenne Durée d’action longue
  • Imovane
  • Stilnox
  • Zolpidem Génériques
  • Zopiclone Génériques
  • Havlane
  • Noctamide
  • Normison
  • Mogadon
  • Nuctalon
  • Rohypnol

 

 

Ces médicaments sont efficaces, mais doivent être utilisés dans le respect de certaines règles. En effet, pris sur de trop longues périodes, ils provoquent une accoutumance (besoin d’augmenter les doses pour maintenir l’effet), voire une dépendance. Un traitement par des benzodiazépines débute progressivement pour permettre d’identifier la dose efficace la plus faible. Les personnes âgées sont souvent sensibles à des doses plus faibles que les plus jeunes. Il est important de respecter scrupuleusement la dose prescrite par le médecin.

 

Les benzodiazépines doivent être prises juste avant le coucher. Elles agissent en vingt minutes environ après la prise, et il est important d’être au lit à ce moment-là pour ne pas risquer de tomber.

 

Certaines personnes réagissent mal aux benzodiazépines. Au lieu de s’assoupir, elles deviennent énervées, agitées, agressives. D’autres ont des crises de larmes, ressentent une confusion. Ces signes disparaissent sans laisser de traces, mais les personnes concernées doivent informer leur médecin de ces réactions paradoxales qui décidera ou non d’interrompre le traitement.

 

L'arrêt de commercialisation du ROHYPNOL (flunitrazépam) a été annoncé pour septembre 2013 par l'agence du médicament. Depuis les années 90, ce médicament a été impliqué dans des cas d'usage détourné ou abusif. Diverses mesures ont été prises pour limiter les détournements, nomment des modifications des règles de prescription (prescription sur ordonnance sécurisée limitée à 7 jours). Néanmoins, les mésusages encore trop fréquents ont motivé l'arrêt de commercialisation. Les personnes qui prennent ce médicament doivent revoir leur médecin pour modifier leur traitement. Pour en savoir plus, voir les actualités

 

Liste des médicaments mise à jour : Mardi, 23 Juillet 2013

Le symbole est affiché à droite du nom des médicaments dont certaines présentations sont disponibles sans ordonnance.
------------
Article collecté sur le site :
Edité le 13 septembre 2013 par,

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0
Commenter cet article

la maison de la literie 23/10/2013 12:21


Un article original et intéressant.