Les remboursements des mutuelles seront plafonnés

Publié le 30 Octobre 2013


 

Le Parisien révèle que l’article 45, « passé inaperçu dans le projet de loi sur la Sécu, prévoit de limiter en 2015 le montant des remboursements », et a été votévendredi soir par les députés. Un « encadrement des remboursements par les mutuelles [qui] vise à mettre fin à l'inflation des honoraires des médecins » précise le quotidien.

 

Pour le Parisien, « le principe est acté, mais le plus dur reste à faire ». A la question : « que cela va-t-il changer ? », le quotidien répond : « beaucoup de choses, à la fois pour les médecins et les patients, puisque des seuils minimaux et... maximaux de remboursement seront fixés au plus tard le 1er janvier 2015.

 

Adieu, paires de lunettes à 800 €, prothèses auditives à 1500 € pièce remboursées à 100 % par la complémentaire santé. Même les dépassements d'honoraires des médecins ne pourront plus être pris en charge en totalité ».


Concernant les plafonds, les seuils seront discutés avec les complémentaires « pour les lunettes (aujourd'hui remboursées en moyenne à 68%) et les prothèses dentaires (aujourd'hui à 32%) », précise l’article.

 

S'agissant des consultations des médecins, « un amendement avait été défendu par le député PS de la Nièvre, Christian Paul, prévoyant un plafond de remboursement à 150 % du tarif de la Sécu (soit 42 € pour un spécialiste), puis un plafond à 100% », ajoute-il. « Globalement, ça nous convient, mais nous souhaitons que les seuils retenus nous laissent des marges de manoeuvre », explique le président de la Mutualité française, Etienne Caniard.


« Pour la ministre de la Santé, Marisol Touraine, l'exercice est périlleux. Car, à trop encadrer les remboursements, voilà qui pourrait favoriser le développement de « surcomplémentaires », symboles d'une santé à deux vitesses », note le journal.


 Le Parisien remarque que « les médecins ont très peu réagi au texte voté ». Mais, Michel Chassang, président de la CSMF, premier syndicat de médecins a indiqué qu’« il serait très mal venu d'instaurer un plafond au moment où 9 000 médecins volontaires s'engagent à limiter leurs dépassements » (« à travers les contrats d'accès aux soins », précise la rédaction.)

 

Le Parisien 

 

--------------   

 

 

Article collecté sur le site :

http://www.mediscoop.net/index.php?pageID=3ad1edf21d14a3e60365f7be29cf572d&id_newsletter=5924&liste=0&site_origine=revue_mediscoop&nuid=d93bfd3608b7ba9b41bd2dff979ec50a&midn=5924&from=newsletter     

 

Edité le 30 octobre 2013 par, 

 

 

 

 

  

 

 

----------------- 

!!! ATTENTION !!!

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.

Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.

Ne prenez jamais un produit, quel qu'il soit,  sans l'accord express d'une personne compétente en la matière.  Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu.

Merci de votre compréhension.    

 

 

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0
Commenter cet article