Les super-pouvoirs du sport sur le corps

Publié le 16 Septembre 2013

 

Alors que le sport sera peut-être bientôt prescrit sur ordonnance, francetv info détaille les effets concrets d’une activité physique régulière sur plusieurs parties du corps.

 

En sortant de chez le médecin, ils ne vont plus à la pharmacie mais à la salle de sport. Cela se passe à Strasbourg (Bas-Rhin), depuis le mois de novembre 2012. Cette expérimentation, qui s’achève en septembre 2013, vise à prescrire du sport sur ordonnance pour des patients atteints d’affections de longue durée (ALD). Car en plus d’être préventif et curatif, le sport serait un médicament moins coûteux. Selon la société mutualiste Imaps, financer à hauteur de 150 euros par an une activité physique et sportive pour soigner les pathologies de 10% des patients en ALD permettrait à la Sécu d'économiser 56,2 millions d'euros par an.

 

Pourtant, en matière de santé publique, la priorité a jusqu’ici plutôt été donnée à la nutrition. Manger fait partie du quotidien, bouger, plus vraiment. L’activité physique quotidienne est tombée de 8 heures par jour il y a deux cents ans à une heure en moyenne dans les années 2000. Urbanisation, développement du secteur tertiaire, dématérialisation... l’environnement n’est plus favorable à la motricité. Les Occidentaux se déplacent assis, travaillent assis, se détendent assis. Réintégrer des efforts physiques dans une journée est, pour beaucoup, une tâche compliquée.

30 minutes de marche par jour

L’enjeu est pourtant de taille : la sédentarité est responsable de 6 à 10% des morts dans le monde et de 15% en France. Autorités sanitaires, chercheurs et médecins commencent à tirer la sonnette d’alarme. Et communiquent sur les bienfaits de l'activité physique sur l'espérance de vie et diverses pathologies non transmissibles (maladies cardiovasculaires et respiratoires chroniques, diabète, cancers). Une étude suédoise relayée par Le Figaro vient même de prouver qu'après six mois d'activité physique régulière, les gènes des cellules adipeuses, qui favorisent le diabète et l'obésité, se modifient.

 

Au-delà des projections sanitaires et sociales, l’activité physique fait du bien, tout simplement. A la tête, à la silhouette, à l’image de soi. La preuve en image, avec les effets concrets d’une activité physique régulière sur plusieurs parties du corps. Précisons qu'une activité physique régulière équivaut, selon l'Organisation mondiale de la santé, à 30 minutes de marche rapide (ou équivalent) par jour ou 20 minutes d’activité physique intense trois fois par semaine.

 

Par ,

 

-------------

 

Article collecté sur le site :

http://www.francetvinfo.fr/sante/infographie-les-super-pouvoirs-du-sport-sur-le-corps_373244.html#xtor=EPR-32-[sport]

 

Edité le 16 septembre 2013 par,

 

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article