Les symptômes de la dépression

Publié le 8 Octobre 2013

Les symptômes de la dépression

 

 

Les signes de la dépression sont multiples et persistent pendant plus de 15 jours.

Cependant, le malade a souvent des difficultés à les détecter et se considère généralement comme une personne normale.

Les signes affectifs

Humeur triste, anxiété, agressivité incompréhensible accompagnée souvent de pleurs inexpliqués.

Hypersensibilité émotionnelle, avec une grande sensibilité envers des situations ou évènements de la vie.

Incapacité à éprouver du plaisir : indifférence envers les proches, les amis et perte d’intérêt envers des activités comme regarder la télé, lire le journal, écouter de la musique,…

Pensées morbides ou idées suicidaires suite à une sensation d’inutilité et de solitude.

Les signes intellectuels

Ralentissement intellectuel avec difficultés à se concentrer, difficultés à prendre des décisions, diminution de la mémoire et de l’attention. Le malade fait beaucoup d’efforts pour penser et réfléchir.

Sentiment de dévalorisation de soi et/ou de culpabilité excessive : le malade se sent responsable de tous les évènements tragiques qu’il vit et pense qu’il n’a plus aucune valeur.

Pensées négatives : le malade est pessimiste et émet des visions systématiquement négatives sur toutes les situations. Les idées de suicide ou de mort sont fréquentes.

Les signes physiques

Fatigue permanente non atténuée ni par le repos ni par le sommeil et apparaissant sans même avoir fait d’efforts particuliers.

Ralentissement général (des gestes, de la parole…) avec lenteur dans l’accomplissement des activités habituelles. Le malade se sent faible tant sur le plan émotionnel que sur le plan physique (visage inexpressif, paresse, indifférence).

Les signes corporels

Troubles du sommeil. le sommeil est généralement court, et caractérisé par un réveil précoce (3 à 5 heures du matin). Le malade a de grandes difficultés à se rendormir.

Troubles de l’appétit avec diminution du nombre et de la quantité des repas. La perte de poids est souvent marquée.

Problèmes sexuels par disparition des désirs sexuels aggravant le développement de la dépression par conflit conjugal.

Réalisé et validé en collaboration avec des professionnels de la santé
sous la direction du Dr Christian Recchia
--------------
Article collecté sur le site :
Edité le 08 octobre 2013 par,

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article