Mutuelles : les cotisations pourraient augmenter de 8 à 10% en 2011

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Après la publication la semaine dernière dans le journal Les Echos des mesures envisagées par le gouvernement pour réduire le déficit de l’Assurance maladie, la Mutualité Française a annoncé une possible augmentation de 8 à 10% des cotisations des mutuelles d’ici 2011.

 

 

Diminution du taux de remboursement des médicaments à vignettes bleues, hausse de 0,5 point du ticket modérateur à la charge des particuliers pour les consultations de médecine générale, baisse du remboursement de certains actes pratiqués à l’hôpital. Selon les Echos, ces mesures feraient partie des propositions du gouvernement pour réduire le déficit de l’assurance maladie. Au total, le gouvernement espère ainsi économiser 2,5 milliards d’euros.

 

Alors que ces informations n’ont pas été confirmées par le gouvernement, elles ont immédiatement soulevé de nombreuses critiques tant du côté des mutuelles que des syndicats de médecins.

 

"Si la taxe de 3,5% sur les contrats responsables et les mesures visant à réduire le déficit de l'assurance maladie sont votées par le Parlement, les cotisations des mutuelles augmenteront de 8 à 10% en 2011", a indiqué la Mutualité Française. Selon son président, Jean-Pierre Davant, "ces mesures purement financières ne règleraient en rien les dysfonctionnements et la dérégulation de notre système de santé".

 

De leur côté, les syndicats de médecins ne se sont guère montrés plus tendres. "A force de pénaliser les seuls soins de ville, il est désormais clair que l'accès aux soins de proximité n'est plus une priorité pour le pouvoir", a confié aux Echos Michel Chassang, président de la Confédération des syndicats médicaux français(CSMF). Pour Claude Leicher, de MG France (syndicat majoritaire chez les généralistes), ce plan est une "suite de mesurettes sans cohérence. Le gouvernement renonce à faire des économies structurelles".

 

Face au tollé provoqué par l’article des Echos, la ministre de la santé Roselyne Bachelot a précisé que ces mesures n’étaient que des "pistes de travail". Officiellement, le plan d’économies du gouvernement destiné à limiter le déficit de l’assurance maladie devrait être annoncé le 28 septembre prochain.

 

Article collecté ce jour sur le site :

http://santé.doctissimo.fr/blog/

Publié dans Documents officiels

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article