Neurotransmetteurs

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Définition

 
Substance chimique (appelée également neuromédiateur), fabriquée par l’organisme et permettant aux cellules nerveuses (neurones) de transmettre l’influx nerveux (message), entre elles ou entre un neurone et une autre variété de cellules de l’organisme (muscles, glandes). Les neurotransmetteurs constituent le langage du système nerveux, permettant à chaque neurone de communiquer avec les autres. C’est de cette façon que se fait le traitement de l’information : les messages passent à travers les cellules possédant la capacité de fabriquer ces substances dans l’organisme. La colère, la faim, le sommeil, mais également la pensée, la réflexion sont les résultats de l’action de ces molécules de communication. La liste des neurotransmetteurs est longue (plus de 60 substances).

Parmi les plus connus, on compte :

* L’adrénaline

* La noradrénaline
* La dopamine
* L’acétylcholine
* Les endorphines
* Les enképhalines
* La sérotonine
* L’acide gamma-aminobutyrique (GABA)

Chaque neurotransmetteur correspond à une partie bien précise du système nerveux ainsi qu’à des fonctions particulières, par exemple :


* Les endorphines ou l’enképhaline agissent comme des opiacés ou des euphorisants naturels en réduisant la perception de la douleur

* L’acétylcholine est un excitateur entre les neurones et les muscles du squelette mais un freinateur du muscle cardiaque.

Les neurotransmetteurs sont synthétisés dans les neurones puis libérés au niveau d’une synapse (zone de jonction avec un deuxième neurone ou une autre cellule de l’organisme). Le neuromédiateur est ensuite fixé sur une autre substance chimique spécifique du neurone, au niveau de la membrane de cette cellule réceptrice sur laquelle il est arrivé. Il agit à ce moment-là comme une clé dans une serrure : la réponse a lieu, la contraction d’un muscle ou le passage d’une sensation douloureuse par exemple. Les chercheurs ont copié les propriétés des neurotransmetteurs pour fabriquer des médicaments ayant le même type d’action qu’eux. Quand la molécule composant le médicament a une action comparable au médiateur, on l’appelle agoniste ; dans le cas contraire, elle est antagoniste.


Pathologie:


Un mauvais fonctionnement ou un déficit d’un neurotransmetteur est susceptible d’entraîner une pathologie.

 

Copyright © 2010 Association des Fibromyalgiques Espoir et Avenir Ile de France - Production. Tous droits réservés.

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article