Novembre : un mois pour soulager ses articulations

Publié le 28 Novembre 2013

 

 

Le froid, l’humidité…

                    

Les changements de saison, les efforts physiques inadaptés, les gestes répétitifs et le surpoids sont aussi à l’origine de douleurs articulaires parfois invalidantes, et ce dès 35 ans. Pour les soulager, rien de tel que de modifier certaines habitudes de vie et d’utiliser les médecines douces, plus efficaces que les antalgiques et les anti-inflammatoires, qui atténuent la douleur mais masquent les vraies causes. Voici trois pistes à suivre.

 

Alléger son assiette : nos douleurs articulaires peuvent provenir de l’accumulation de toxines dues à l’excès d’excitants (café, thé, alcool…), de céréales raffinées, de sel, de produits animaux (produits laitiers, viandes, abats, charcuterie…) et de plats trop pimentés. Le mieux est d’alléger son assiette d’une manière générale et de remplacer les céréales par des produits semi-complets, voire sans gluten, le sucre blanc par du miel ou des sucres complets, et de diminuer globalement les produits animaux, qui produisent beaucoup de toxines.

 

Bouger en douceur : en cas de douleurs, certains sports sont contre-indiqués, comme le jogging ou le tennis, qui peuvent provoquer des tendinites. Cependant, il est essentiel d’oxygéner l’organisme. Ainsi, les cellules fonctionnent mieux, et leur capacité à éliminer les toxines augmente. Tous les sports portés et les gymnastiques d’étirements ne posent aucun problème et améliorent le plus souvent notre souplesse et donc notre mobilité : natation, marche à pied, vélo, mais aussi yoga, qi gong, barre au sol, Pilates…

 

Évacuer les tensions : apprendre à se relaxer et à diminuer le stress libère beaucoup d’énergie, que l’organisme peut alors utiliser pour d’autres fonctions importantes, notamment celle d’élimination.

 
Penser au curcuma… Cette épice « chaude », considérée comme un excellent stimulant du foie, est aussi un puissant anti-inflammatoire naturel qui s’utilise en cas de rhumatismes et de douleurs musculaires. Une prise améliorerait les raideurs. Le curcuma agirait de façon bénéfique sur la déminéralisation osseuse.
 
Existe en gélules, ou en racine, en magasins de diététique.

 

… et aux compléments alimentaires : Des scientifiques ont voulu tester l’efficacité d’un complément alimentaire sur nos articulations par rapport aux traitements habituels, sur deux groupes de sujets. Résultats ? Au bout de deux mois, 90 % des médecins et 90 % des patients du groupe ayant pris le complément ont constaté une diminution des douleurs et une amélioration de la mobilité, sans pour autant subir d’effets secondaires. (in « Intérêt de A40 Articulation dans le traitement de la pathologie articulaire », C. Philip et al., in La Phytothérapie européenne, mars-avril 2008).
 

Phytalgic Capital Articulations, Phytea, 45 capsules, 15 €. Gluco Chondro, Fleurance Nature, 60 gélules, 18,50 €. En pharmacies et parapharmacies.

 

Assouplir ses genoux : Debout, les pieds légèrement écartés, penchez-vous en avant et placez vos mains à plat en les croisant sur vos genoux, main droite sur le gauche et main gauche sur le droit. Tout en pliant un peu vos jambes, vos mains demeurant posées dessus, formez une vingtaine de cercles dans un sens puis une vingtaine dans l’autre. À la fin de l’exercice, frottez l’arrière de vos genoux avec le plat des mains. À éviter en cas de problèmes aux genoux.

 

Marie-Laurence Grézaud

 

---------------

 

Article collecté sur le site :

http://www.psychologies.com/Bien-etre/Prevention/Hygiene-de-vie/Articles-et-Dossiers/Novembre-un-mois-pour-soulager-ses-articulations

 

Edité le 28 novembre 2013 par,

 

 

 

------------------ 

!!! ATTENTION !!!

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.

Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.

Ne prenez jamais un produit, quel qu'il soit,  sans l'accord express d'une personne compétente en la matière.  Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu.

Merci de votre compréhension.    

 

 

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0
Commenter cet article