Pourquoi diaboliser l'huile de palme ?

Publié le 30 Novembre 2013

 
Pourquoi diaboliser l’huile de palme ?
 
 
« Sans huile de palme ». On retrouve cette étiquette sur de nombreux produits alimentaires. Elle fait peur, car l’on se dit que cela doit être une huile bien dangereuse pour être autant désignée. Et si comme moi vous avez donné du Nutella® à vos enfants pendant des années, vous devez culpabiliser… Cette pâte à tartiner est en effet très riche en huile de palme. Mais faut-il diaboliser l’huile de palme à ce point ?
 
Toutes les huiles ou graisses ne se ressemblent pas et elles ont toutes des rôles différents. Parmi les corps gras naturels, certains sont solides à température ambiante comme l’huile de palme ou le beurre. Ils nous permettent donc de confectionner des recettes qui doivent se tenir, comme des gâteaux, des biscuits, ou encore des pâtes à tartiner qui ne doivent pas être liquides pour qu’on puisse les étaler. Dans notre organisme, et celui des animaux que nous mangeons, ce sont aussi les graisses solides qui nous donnent notre forme. Si elles étaient liquides, nous retrouverions nos graisses dans nos chaussettes. Ce ne serait pas très beau…

Toutes les graisses sont utiles

 
Les autres graisses sont plutôt des huiles liquides à température ambiante, comme l’huile d’olive, de tournesol, de colza, etc. Elles nous permettent de confectionner d’autres recettes de cuisine avec des sauces notamment. Dans notre organisme, ces huiles plus molles se retrouvent dans les membranes de nos cellules, sous forme d’oméga 3 ou d’oméga 6. Le cerveau et les yeux sont les deux organes les plus riches en oméga 3, d’où leur consistance très molle : de ce fait, ces deux organes doivent être contenus dans une boîte, le crâne pour le cerveau et les orbites pour les yeux.
 
Grâce à ce petit survol, vous avez compris que toutes les graisses sont utiles à notre organisme, le tout étant de ne pas en abuser comme nous allons le voir. Sachez enfin que les graisses les plus solides sont dites saturées (en hydrogène), car tous les atomes de carbone qui composent leurs molécules sont liés à un maximum d’atomes d’hydrogène. Inversement, les graisses les plus souples ou molles ou liquides sont dites insaturées, car certains de leurs atomes de carbone gardent des valences libres, sans hydrogène.

Graisses saturées et insaturées

 
Ce petit rappel de chimie va être essentiel pour comprendre le fond du débat. Graisses saturées et graisses insaturées nous sont utiles, mais il a été montré que trop de graisses saturées pouvait favoriser les infarctus du myocarde ou les attaques cérébrales. Cela vous permet de comprendre pourquoi on vous recommande maintenant de limiter votre consommation de beurre et de crème fraîche, de fromage et de saucisson, et de cuisiner avec de l’huile d’olive ou de colza.
 
Dans la même logique, mais sans aucune preuve, des industriels se sont dit qu’ils pourraient essayer de remplacer tant le beurre que l’huile de palme, nécessaires à certaines recettes, par des huiles insaturées, qu’ils auraient rendues plus solides en les saturant en hydrogène. Cela a donné les fameuses « graisses hydrogénées », ou « trans-hydrogénées », ou « trans » que l’on a vu fleurir sur les étiquettes de nos produits alimentaires.  Hélas, il a été démontré que ces graisses étaient 10 fois plus dangereuses que le beurre pour le cœur et le cerveau ! Il est difficile pour les chimistes de faire mieux que la nature…

La bonne question pour l’huile de palme

 
Du coup la bonne question pour l’huile de palme est : par quoi l’ont-ils remplacée ? Si pour faire leurs recettes, comme leur pâte à tartiner, ils ont mis à la place des huiles hydrogénées ou trans hydrogénées, ce n’est pas une bonne idée du tout ! De plus, il existe des produits que l’on ne peut pas faire sans huile de palme, comme nos bonbons M&M. Ils n’auraient aucune tenue…
 
Le fond du problème est donc pour les industriels d’utiliser de bons produits, naturels, et de les employer au mieux pour le goût des aliments et leur texture. Par exemple, pour du Nutella®, le mieux restera l’huile de palme. Et pour nous les consommateurs, le fond du problème est toujours le même : du Nutella®, oui, mais avec modération… Pour ma part l’usage dans la famille était limité aux petits-déjeuners de la semaine et aux goûters le week-end. Autrement dit, pas plus d’une fois par jour. Car ce sont bien les excès en corps gras qui nous font le plus grossir et qui nous rendent malades.

Plaisir, modération et variété

 
Plaisir, modération et variété restent donc les maîtres mots d’une alimentation équilibrée. En pratique, vous pouvez donc retenir pour les graisses saturées :
  • qu’il vaut mieux limiter le beurre, mais si vous prenez une viennoiserie par semaine, il vaut mieux la prendre avec du vrai beurre, qu’avec des huiles industrielles,
  • qu’il faut se méfier des arguments marketing qui diabolisent certains produits : l’huile de palme a sa place dans beaucoup de recettes qui doivent se tenir à température ambiante. Là encore, il suffit de ne pas en abuser.
Article publié par Dr Philippe Presles le 08/11/2013
  
 
-------------------  
 
Article collecté sur le site :
 
Edité le 30 novembre 2013 par, 
   
--------------------

!!! ATTENTION !!!

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer.

Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.

Ne prenez jamais un produit, quel qu'il soit,  sans l'accord express d'une personne compétente en la matière.  Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu.

Merci de votre compréhension.    

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

christou 03/12/2013 10:34

Très riche en information votre blog est très intéressant . j'espère pourvoir le consulter souvent . Merci , cordialement christou