Quelles sont les catégories de médicaments antidouleurs (antalgiques, analgésiques)?

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

 medicaments-liste-danger-eviter-241633-jpg 133241 
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé les médicaments antidouleur (antalgiques, analgésiques) en trois paliers selon leur puissance d'action.
Les antalgiques de palier 1: les antalgiques périphériques non opioïdes (ou non morphiniques)

Les médicaments antalgiques de palier 1 sont destinés aux douleurs légères à modérées. Ils incluent les antalgiques non opioïdes (ou non morphiniques).

Ils sont dits périphériques car ils agissent au niveau local (plutôt que sur la transmission des signaux de douleur au niveau du cerveau comme les médicaments morphiniques des deux autres niveaux). Plusieurs de ces médicaments sont disponibles en automédication (vente-libre).

Les antalgiques de niveau 1 incluent:

- l'aspirine
- le paracétamol (acétaminophène)
- les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que l’ibuprofène, le kétoprofène, le naproxène, etc.
- le néfopam (Acupan), uniquement disponible en injections
- la floctafénine.

Voyez:


Les antalgiques de palier 2: les antalgiques morphiniques faibles ou (mineurs)

Les médicaments antalgiques de palier 2 sont destinés aux douleurs modérées ou sévères ou aux douleurs insuffisamment soulagées par les antalgiques de palier 1.

Ce sont des opioïdes dits faibles. Il s’agit de molécules proches de la morphine (et donc de l’opium). Ils sont souvent combinés avec des antalgiques non morphiniques de niveau 1 car, pris isolément, leur efficacité n'est souvent pas supérieure aux médicaments de niveau 1. Ils ne sont disponibles que sur ordonnance, à l’exception de certaines associations de la codéine.

Ils incluent, seuls ou associés à l’aspirine ou au paracétamol:

- le tramadol
- la codéine
- la dihydrocodéine

Les médicaments contenant du dextropropoxyphène (DXP), tels que le Di-Antalvic, ont été retirés des marchés européen et français en 2011. L'agence européenne du médicament (EMEA) a estimé que les risques de ces médicaments, en particulier celui de surdosage mortel, volontaire ou accidentel, étaient supérieurs à leurs bénéfices. Suite à quoi, il était estimé, en janvier 2012, que les ventes de tramadol en France avaient augmenté de 30%.

Voyez:


Les antalgiques de palier 3: les antalgiques morphiniques (ou opioïdes) forts ou majeurs

Les médicaments antalgiques de palier 3 sont destinés aux douleurs intenses qui sont rebelles aux autres antalgiques.

Ils s'agit de la morphine et de substances apparentées. Ils incluent:

- la morphine
- la buprénorphine (30 fois plus puissant que la morphine)
- le fentanyl (100 fois plus puissant)
- l'hydromorphone
- la nalbuphine (2 fois plus puissant)
- l'oxycodone (OxyContin)
- la péthidine (Demerol)

Autres médicaments psychotropes

D'autres médicaments psychotropes de classes non spécifiquement destinées au soulagement de la douleur sont aussi utilisés:

- Certains antidépresseurs (Anafranil, Clomipramine, Laroxyl, Tofranil) pour le traitement des douleurs neuropathiques.

- Le neuroleptique Tiapridal et ses génériques pour le traitement des douleurs rebelles.

- L'anxiolytique benzodiazépine tétrazépam (Myolastan, Tétrazépam), pour son effet relaxant musculaire.

- Certains antiépileptiques: la carbamazépine (Tégrétol) pour le traitement des névralgies rebelles de la figure et des douleurs neuropathiques; la gabapentine (Neurontin) pour le traitement des douleurs du zona; la prégabaline (Lyrica) pour le traitement des douleurs neuropathiques (autorisé pour le traitement de la fibromyalgie aux États-Unis et au Canada).

Voyez également:

Augmentation des overdoses d'antidouleurs opioïdes prescrits (douleur chronique)
Une carence en vitamine D amplifie la douleur chronique
Dossier: Douleur chronique 

 

Article collecté sur le site :

http://www.psychomedia.qc.ca/douleur/dossier/quelles-sont-les-categories-de-medicaments-antidouleurs-antalgiques-analgesiques

 

Edité le 1er février 2012 par,

Evy - signature animée Titi

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marie-Hélène 03/02/2012 21:10


explications très claires. De mon côté, j'ai eu pendant 20 ans du Larozyl sans savoir qu'il était destiné à soigner la fibromyalgie, mais effets secondaires : prise de poids, libido, somnolence.
A présent, mon antalgique est le Dicodin et l'anti dépresseur Sertraline et Rivotryl, sans miracle. Je prends aussi des produits naturels : fibromyalgine et harpagophytum et j'y crois malgré tout