Qui a droit à une cure thermale ?

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Quelles sont les maladies qui donnent droit à une cure thermale remboursée par la Sécurité sociale ?

L’Assurance maladie a établi une liste des douze domaines thérapeutiques qui donnent droit au remboursement d’une cure thermale.

  1. Affections des muqueuses bucco-linguales : maladies du parodonte, mycoses buccales, lichen plan, inflammations de la langue (glossites)...

  2. Affections digestives : surpoids et obésité, troubles de la digestion, constipations sévères, colites inflammatoires, colopathies fonctionnelles, diverticulose intestinale...

  3. Affections psychosomatiques : anxiété, asthénie (fatigue), troubles du sommeil, dépression...

  4. Affections urinaires : prévention des lithiases urinaires (calculs urinaires), infections urinaires récidivantes, prostatite récidivante...

  5. Dermatologie : eczéma, psoriasis, cicatrices hypertrophiques de brûlures, prurit, urticaire...

  6. Gynécologie : douleurs pelviennes...

  7. Maladies cardio-artérielles : hypertension artérielle, artérite des membres inférieurs, angor chronique, syndrome de Raynaud...

  8. Neurologie : polynévrites, séquelle de zona, hémiplégie, maladie de Parkinson, névrite...

  9. Phlébologie : insuffisance veineuse, séquelle de phlébites, cicatrisation des ulcères veineux, diminution des lymphoedèmes...

  10. Rhumatologie : arthroses, lombalgies, sciatiques, douleurs dorsales post-opératoires, tendinites, rhumatismes chroniques ou inflammatoires, séquelles de traumatismes ostéo-articulaires...

  11. Troubles du développement chez l'enfant : infections ORL récidivantes, anorexie, instabilité psychomotrice, énurésie, pathologies ostéoarticulaires...

  12. Voies respiratoires : affections ORL (rhinites, otites, pharyngites ou sinusites), allergies (asthme, rhinites allergiques, trachéites spasmodiques)... 
Comment procéder pour bénéficier du remboursement d’une cure thermale ? 
  • La cure thermale doit être prescrite par votre médecin ou votre dentiste dans le cas d’une affection des muqueuses bucco-linguales.

  • Le médecin doit indiquer précisément le nombre de séances de soins qui seront nécessaires.
    À noter que dans certaines stations thermales, il est possible de bénéficier de soins pour deux maladies en même temps.

  • La cure doit être réalisée dans un établissement thermal agréé et conventionné par l’Assurance maladie.
    C'est le médecin qui choisit la station thermale en fonction de votre affection et privilégie la station la plus proche de votre domicile.

  • La cure thermale doit durer 18 jours. Toute cure interrompue ne donnera pas lieu à un remboursement (sauf en cas de force majeure ou pour raisons médicales).

  • Une seule cure thermale peut être remboursée par année civile.

  • La demande de prise en charge pour une cure thermale est à remettre à votre caisse d’Assurance maladie.
    Celle-ci comprend un questionnaire de prise en charge rempli par votre médecin indiquant votre affection et la station thermale choisie, et une déclaration de ressources. 
Quel est le montant du remboursement d’une cure thermale ?

 Les frais liés à une cure thermale se répartissent ainsi :

  • frais médicaux (forfait de surveillance médicale, pratiques médicales et complémentaires et forfait thermal),

  • frais de transport et d’hébergement.

Le forfait de surveillance médicale est remboursé à 70 % sur la base du tarif conventionnel suivant :

  • 64,03 euros pour un médecin conventionné ;

  • 74,03 euros pour un médecin ayant souscrit un contrat de bonne pratique de surveillance thermale ;

  • 6,86 euros pour un médecin non conventionné.

Les pratiques médicales et complémentaires sont également remboursées à 70% sur la base des tarifs conventionnels.

Le forfait thermal est quant à lui remboursé à 65% toujours sur la base d’un tarif forfaitaire conventionnel.

La prise en charge des frais de transport (65% du tarif du billet SNCF) et d’hébergement (65 % sur la base d'un forfait fixé à 150,01 euros, soit 97,50 euros) dépend de vos revenus.

Ils ne vous seront remboursés que si vos ressources de l’année civile précédant la prescription de la cure thermale sont inférieures au plafond fixé à 14.664,38 euros. Ce plafond est majoré de 50 % pour votre conjoint et pour chaque ayant-droit à votre charge (enfant…). 

Enfin, sachez qu’il est possible de percevoir des indemnités journalières pendant la durée de votre cure.

Renseignez-vous auprès de votre caisse d’Assurance maladie

 

Pour en savoir plus sur comment constituer votre dossier de demande de prise en charge, consultez le site de l’Assurance maladie, www.ameli.fr.

 

Article collecté sur le site :

http://www.e-sante.fr/qui-droit-cure-thermale/2/actualite/741

 

Edité le 21 mars 2012 par :

signature 1

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

corinne 21/03/2012 14:16


Merci pour cet article une fois de plus bien argumenté.


 


toutefois attention, il me semble que les forfaits hébergements et transports ne sont alloués que pour les personnes en ALD (affection longue durée), et le forfait ne veut pas dire la totalité du
remboursement de l'hébergement et du transport.Ça se saurait si les cures étaient remboursées intégralement sans débourser un centime.


 


cordialement - corinne