Réponse d'Annie à notre article sur le suicide chez les fibromyalgie

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

  • smiley criseBonjour,

    Je souhaite réagir à cet énième article qui met en avant les problèmes de dépression chez les personnes fibnromyalgiques.

    Je rappelle que les fibromyalgiques sont des personnes, le plus souvent, très actives, perfectionnistes ; elles assurent, gèrent le travail, la famille, la maison... sans jamais lever le nez et sans jamais prendre du temps pour elle.

    Un jour le corps s'arrête !

    Le diagnostic tombe : fibromyalgie !

    Comme ce sont des personnes qui n'ont pas les deux pieds dans le même sabot, elles cherchent, s'informent et découvrent  cette pathologie qui entraîne des douleurs chroniques, une fatigue chronique, une fatigabilité énorme. Elles apprennent que ce sera leur vie dorénavent et qu'elles devront "faire avec". Se rajoute à celà le regard accusateur de leur entourage qui ne comprend pas, le speticisme des médecins qui ne savent pas et préfèrent les enfermer dans le "tout psy" (c'est plus facile pour eux).

    Alors oui c'est vrai, il peut y avoir dépression, cela me paraît logique, mais c'est une dépression de réaction le pus souvent, elle dure quelques mois puis la personne "reprend le dessus" et apprend à gérer sa maladie.

    Je cotoie suffisamment de personnes fibromyalgiques pour vous dire  que dans la grande majorité des cas se sont des personnes qui reprennent vite le dessus.

    Mesdames et Messieurs les médecins, les chercheurs, arrêtez de cacher votre ignorance derrière le "tout psy". Non, nous ne sommes pas fou, oui nous avons mal, oui nous sommes épuisés. Aidez nous en cherchant la cause plutôt que de nous regarder d'un oeil accusateur. 

 

Commentaire d'Annie, posté sur ce site ce jour. (Je remercie personnellement Annie pour ce commentaire très juste. Et parce qu'elle est confrontée tous les jours à ce problème en recevant beaucoup d'appels de malades, son commentaire a d'autant plus de poids)

 

Edité par,

Evy - signature animée Titi

Publié dans Témoignages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

TULLOU 03/02/2012 22:55


bravo pour ton commentaire Annie, tout à fait d'accord avec toi bon courage à tous et toutes


 

lamygale86 03/02/2012 13:46


moi aussi je dis un grand bravo et merci a Annie de ce commentaire car oui les fibros ne sont pas des dépressives de haut niveau comme je me le suis moi même entendue dire par des spécialistes
pour qu'une psy avoue après avoir été obligé de la consulter admettre que je n'étais pas du tout dépressive tout au plus un petit ras le bol de vivre avec autant de souffrance mais surtout d'être
si peu comprise par le corps médical voila le seul gros point négatif qu'a révélé notre consultation de plus de 2h !!!!! je n'ai pas besoin d'un suivi psychologique mais trouver simplement les
bons médecins !!!!! et cela est fort compliqué 

Phil 03/02/2012 12:14


C'est ci bien dit que je ne ferai pas de commentaires à ce sujet...

Violaine 03/02/2012 11:49


Merci pour la publication de cet article


Je me retrouve bien dans ce témoignage et oui, déprime il peut y avoir, et il y a de quoi avec les douleurs, mais rester battante est souvent ce qui permet de tenir.

fleur14 03/02/2012 11:04


Annie,


suis tout à fait d'accord avec toi !


Nous avons toutes ce moment de "déprime", que j'ai eu, mais nous avons heureusement le grand courage de nous relever !