Retrait de médicaments : un système d'alerte plus rapide pour les pharmaciens

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Dès le 3 novembre 2011, les pharmaciens d'officines seront informés en temps réel des retraits et des rappels de lots de médicaments, grâce au système du Dossier Pharmaceutique développé par le Conseil National de l'Ordre des Pharmaciens (CNOP). Une convention-cadre entérinera les modalités de la diffusion de telles alertes, qui repose sur la collaboration entre le CNOP et l'Agence française de sécurité des produits de santé (Afssaps).


Soucieux de regagner la confiance des consommateurs vis-à-vis du système de sécurité des produits de santé, le CNOP et l'Afssaps se sont en effet engagés dans une démarche d'amélioration de la procédure d'information de l'ensemble des acteurs de la chaîne du médicament. "Il est important que nous marquions notre engagement", commente Dominique Maraninchi, directeur général de l'Afssaps, évoquant le "besoin de rassurer le public sur la sécurité de l'évaluation des produits de santé".

Une soixantaine de lots rappelés chaque année

Entre 50 et 60 lots sont rappelés chaque année. Jusqu'à présent et pour encore quelques jours, l'organisation des rappels de lots de médicaments dans le circuit officinal est encadrée par une convention entre l'Ordre national des pharmaciens, le LEEM (Les Entreprises du Médicament) et la Chambre syndicale de la Répartition Pharmaceutique (CSRP). Après validation par l'Afssaps, les rappels et retraits de lots sont transmis par fax par le pharmacien responsable (il en existe un par laboratoire pharmaceutique) aux grossistes-répartiteurs chargés de relayer l'information à l'ensemble des officines au moyen d'un bordereau glissé dans les bacs de livraison des médicaments, explique Jean-Pierre Paccioni, président du Conseil central de la section B. "Ce système met environ 48 heures pour arriver jusqu'au pharmacien d'officine". En outre, comme  une information sur Twitter, le nombre de caractères de l'ordre donné est limité à 700, ce qui, dans certaines circonstances, peut poser problème.

Une information délivrée en temps réel

Des améliorations étaient donc nécessaires. "Il fallait un outil disponible à 99,9 %, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7", expliquent Dominique Maraninchi et Jean-Pierre Paccioni. Pendant deux, le CNOP a développé un outil informatique, le Dossier Pharmaceutique, capable d'informer en temps réel les pharmaciens d'officine de tout retrait ou suspension de lots ou de médicaments. À partir du 3 novembre 2011, l'ordre émanant du pharmacien responsable à propos d'une suspension ou d'un retrait sera -après validation par l'Afssaps- communiquée directement à cet hébergeur qui le relaiera sans délais à l'ensemble des pharmacies connectées au dispositif. Un message apparaîtra alors sur l'ensemble des écrans des officines et bloquera l'informatique tant qu'il n'aura pas été pris en compte.

Cet outil informatique, sécurisé à tous les niveaux, est testé avec succès depuis 1 an sur 40 retraits de lots. "De façon concrète, le dossier pharmaceutique permet d'aller plus vite et de façon plus directe, et de concerner l'ensemble de la chaîne du médicament, du distributeur à la personne en contact avec le patient", résume le directeur de l'Afssaps. Le message arrive en moins de 17 minutes à l'ensemble des officines connectées. À ce jour, 200 pharmacies ne sont pas reliées au système ; le système d'alerte reste le fax.

Bientôt les pharmaciens des hôpitaux

Le Dossier Pharmaceutique est amené à évoluer, a souligné Isabelle Adenot, présidente du CNOP. Après les pharmaciens d'officine, les pharmaciens des hôpitaux devraient bénéficier du dispositif, puis, pourquoi pas, les médecins de ville pour qu'ils connaissent, avant leurs patients et les medias, les dernières recommandations en termes de bon usage d'un médicament, a suggéré Dominique Maraninchi.

Amélie Pelletier

Source

"Retraits de lots des médicaments : un nouveau système d'information plus performant". Conférence de presse du CNOP et de l'Afssaps, le 25 octobre 2011.

Schéma de la procédure de rappels de lots, CNOP.

 

Article collecté sur le site :

http://news.doctissimo.fr/Medicaments/Retrait-de-medicaments-un-systeme-d-alerte-plus-rapide-pour-les-pharmaciens-25587

 

Edité par Evy,

Evy - signature animée Titi

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article