Soutien et entraide

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

Isolée par un enchaînement de malaises qui se succèdent, la victime fibromyalgique a plus que jamais besoin de sympathie, d’affection, de compréhension et d’encouragement. Si elle est réceptive aux autres, ses besoins fondamentaux lui seront conférés par ses proches – son conjoint, sa famille, ses amis.

Il est vital pour la personne atteinte de fibromyalgie de communiquer autant ses souffrances que ses besoins. L’opportunité d’expliquer l’expérience qu’elle éprouve à une personne intime allégera grandement le fardeau de la maladie.

Néanmoins, il est illusoire de cacher à ses proches les effets d’une maladie invalidante comme la fibromyalgie. De bien des manières, ils vont être importunés par cette maladie dont les nombreux effets sont imprévisibles. L’approche idéale à adopter est d’essayer de fonctionner ensemble afin de comprendre et d’accepter cette nouvelle situation — et d’affronter conjointement les incertitudes et les défis nouveaux que la maladie entraîne.

Suite au diagnostic cependant, il arrive que des membres de la famille épuisent leur sympathie en constatant que la chronicité des douleurs musculaires, la fatigue et autres malaises associés à la maladie persistent durant de longues périodes. Tout en étant présents, ils peuvent devenir insensibles aux souffrances du patient.

Comme toute autre maladie chronique, la fibromyalgie peut en effet provoquer la rupture du couple si le patient laisse sa maladie dominer leur relation. Inversement, une solide fondation du couple basée sur le soutien réciproque permet généralement à ces deux personnes de mieux affronter la maladie de l’un ou de l’autre.

Source:http://www.aujardindelamitie.com/JardinInfo/LaFibromyalgie/frame_quest_ce_que.htm

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

annie 06/11/2011 09:34



Très bien cet article, bien que très court il résume parfaitement le quotidien affectif d'une personne atteinte de maladie chronique.


On est douloureu et épuisé, c'est vrai, mais il faut toujours garder à l'esprit l'image que l'on renvoit à ceux qui nous sont proches. N'épuisons pas ceux qui nous aime en leur renvoyant
constament un visage épuisé et douloureu. Facile à dire....je sais. Pour ma part je dirai que je viens d'en prendre conscience


ACCROCHE UN SOURIRE A TON VISAGE


et tout sera plus simple pour ceux qui te sont chers et pour toi aussi


Bon courage et bon week-end à tous.


 



Entraide Fibromyalgie Ouest 07/11/2011 17:42



Merci Annie