Tour de vis sur les dépenses de santé

Publié le 28 Juin 2013

 

bd945990d1d87635ae44dd1971071298-w243

 

 

Pour la Cour des comptes, « il est possible » de contenir encore plus la progression des dépenses de santé. Le gouvernement prévoit déjà une hausse limitée à 2,6 % l'an prochain, puis 2,5 % en 2015 et 2017.

 

Des évolutions historiquement basses, qui nécessitent des baisses de prix massives pour les médicaments, des restructurations dans les hôpitaux et des revalorisations de tarifs limitées pour les professionnels de santé.

 

En ramenant la progression à 2,4 % en 2014 et 2,3 % les deux années suivantes, les dépenses seraient encore réduites de 900 millions dès l'an prochain et de 1,2 milliard en 2015.

 

Pour y parvenir, la Cour recommande d'abord « une modération des tarifs réglementés appliqués à certaines professions de santé ». « Peu exposées à la conjoncture économique », il serait logique qu'elles ne bénéficient pas « d'un traitement plus favorable dans une période où seraient encadrées l'évolution des rémunérations des fonctionnaires et celle des prestations sociales ».

 

La Cour recommande aussi de limiter les allégements de cotisations dont bénéficient les médecins libéraux. Ils seraient supprimés au-delà de 100.000 euros d'honoraires. Premier syndicat de médecins, la CSMF a réagi au quart de tour, fustigeant « l'irresponsabilité de la Cour des comptes, qui cherche à asphyxier les médecins exerçant au tarif de la Sécurité sociale ».

 

La Cour préconise également un prix unique pour tous les médicaments d'une même classe thérapeutique, qu'ils soient génériques ou encore protégés par leur brevet. 

 

Autre proposition choc : réduire l'indemnisation des arrêts maladie.

 

La Cour dénonce aussi des abus dans les prescriptions de transport sanitaire, en taxi ou en ambulance. En respectant mieux les règles de prescription, en contrôlant les factures de façon plus pointilleuse et en réformant la garde ambulancière, la Sécurité sociale économiserait 450 millions d'euros, sur une dépense annuelle de 3,5 milliards.

 

 

Écrit par Vincent COLLEN, Chef de service adjoint



 
---------

Article collecté sur le site :

Edité le 28 juin 2013 par,
signature 2

Rédigé par Entraide Fibromyalgie Ouest

Publié dans #Articles collectés

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article