Vaincre la douleur par tous les moyens

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

307344 126427030796578 115111491928132 116525 1994662095 nCheval de bataille dans l’amélior-ation du mieux-être des patients, la lutte contre la douleur est au cœur des préoccupations de l’association Adol 43.

Etat des lieux de ses actions et perspectives d’avenir.

Soins innovants et matériels, travail en réseau, journées d’informations, les actions d’Adol 43 sont multiples et se décline selon des besoins spécifiques. Jeudi 8 mars, à 18h30, l’assemblée générale de l’association a été l’occasion de revenir sur les actions phares de 2011 et les projets à mener à bien en 2012. 

Balnéothérapie et musicothérapie 

La prise en charge, au sein du centre hospitalier, du syndrome fibromyalgique -douleurs chroniques- avec éducation thérapeutique, et notamment des séances de balnéothérapie, a été possible grâce à l’association. Des prises en charge de patients sont prévues jusqu’en janvier 2013. 
Egalement dans le cadre de la lutte non médicamenteuse contre la douleur et du traitement du syndrome fibromyalgique, de la musicothérapie va être mise en place, à l’aide d’un logiciel de diffusion de musique apaisante. Un rapprochement va être initié avec le CHU de Grenoble et celui de Montpellier 

Adol 43 
Association départementale de lutte contre la douleur, créée le 10 décembre 2003, son objet est d’établir un programme de lutte contre la douleur dans le département en prévoyant une sensibilisation des différents acteurs (médicaux, paramédicaux, sociaux) et une éducation des patients. 
Elle est présidée par le Dr Marc Durand, chirurgien ORL, Chef du Pôle opératoire au Centre hospitalier Emile Roux.

Pompe à morphine à domicile 

Le 28 octobre 2011, Adol 43 a offert une pompe à morphine à Resopad 43, association de soins palliatifs à domicile, outil qui était jusque-là loué avec des délais d’attente problématiques. Les patients en souffrance peuvent à présent en bénéficier en urgence. 
Sur ce type de matériel, une télé-médecine va être mise en place, avec une pré-programmation possible. Un module, installé sur les pompes, permet au médecin du service douleur d’exercer un contrôle à distance. Cela permet une autogestion à domicile, sans crainte de surdosage, avec des manipulations encadrées. La morphine, souvent crainte par les malades, devient une aide adaptable et sécurisée. Peu d’hôpitaux en France ont cette pratique, seulement trois CHU et un centre hospitalier. 

Techniques parallèles 
L’Adol 43 devrait favoriser le rapprochement avec le Dr Patrick Casalis, qui pratique l’acupuncture et la médecine traditionnelle chinoise, afin d’associer ces pratiques à la médecine conventionnelle.
L’hypnose se pratique déjà au Centre hospitalier. Elle doit être considérée comme un moyen supplémentaire de traiter la douleur et devrait se développer.

Tablettes tactiles et kits 

Certains services hospitaliers se sont vus dotés de matériel antidouleur comme des pousse-seringues et des bandeaux de froid. Le Dr Marc Durand, président, souhaite l’acquisition de produits, comme les tablettes tactiles, pour les personnes non communicantes ou privées de la parole. Il est difficile pour un malade alité d’écrire, en raison des tuyaux. Certains en viennent à ne plus écrire ou écrire moins bien. 
Des kits vont également être financés, pour un montant de 14 245,67 euros, dont 10 245,67 euros pris en charge par Adol 43 et 4 000 par l’AG2R La Mondiale. Ils serviront à une étude menée par le Pr Fabrice-Guy Barral, Professeur en radiologie interventionnelle au CHU de St-Etienne, sur une technique permettant de rehausser les vertèbres tassées. Un tassement du à l’ostéoporose mais aussi dans le cadre de métastases. 

Une journée consacrée à la douleur 

A l’initiative du Dr Gilbert André, vice-président de l’association et médecin du service douleur au Centre hospitalier, a eu lieu le 24 septembre 2011 la première journée douleur, au Centre Pierre Cardinal du Puy-en-Velay. 
Organisée en collaboration avec Resopad 43 et la Ligue contre le cancer, elle a été suivie par une trentaine de médecins libéraux et d’infirmières. Un succès qui augure d’autres journées identiques.

Emilie Monnereau



Article collecté sur le site :

http://www.zoomdici.fr/accueil/accueil.php

 

Edité le 17 mars 2012 par :

Evy - signature animée Titi

Publié dans Articles collectés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article