Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association FibromyalgieSOS-Conférence débat à Parempuyre (33290)

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

oOo

Association FibromyalgieSOS
CONFERENCE DEBAT PAREMPUYRE (33)

 
 


 

Nadine Randon, présidente de  FibromyalgieSOS, animera une conférence débat sur la fibromyalgie le  :

 

 
Vendredi 15 novembre 2019
à 19 h 30
(durée 1 h 30 à 2 h)
 
Salle de l’Art Y Show
Rue de la Gare
Rond point du Médoc
33290  PAREMPUYRE

 

Atteints de fibromyalgie ou non, un parent ou un ami en souffre, personnels de la santé ou autres, n’hésitez pas à venir vous renseigner et poser vos questions, si vous en avez la possibilité ; sinon merci de faire circuler l’information autour de vous.

Entrée libre et gratuite

A très bientôt peut-être ?

Amitiés

Nadine Randon
Présidente de FibromyalgieSOS
 
Téléphone 0820 220 200
du lundi au vendredi de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h
le samedi de 10 h à 12 h
 
oOo

<<< RETOUR

 

!  A T T E N T I O N  !

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer. Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable,avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.  Ne prenez jamais un produit connu ou nouveau, quel qu'il soit, sans l'accord express d'une personne compétente en la matière. Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu. Merci de votre compréhension.

____________________________________________________________

Partager cet article

Repost0

Douleur et prise en charge : quoi de neuf en 2019 ?

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

oOo

A l’occasion du congrès annuel de la SFETD qui se tiendra à Strasbourg (67) du 27 au 29 novembre prochains et qui réunit tous les acteurs du domaine de la douleur, revenons sur les différentes solutions existantes pour une prise en charge de la douleur moderne et innovante. La douleur et sa prise en charge en France, où en est-on en 2019 ?

La douleur, tout le monde connait. On l’a tous affronté un jour ou l’autre. Mais certains d’entre nous y sont confrontés tous les jours de leur vie. Du matin au soir. On parle alors de douleurs chroniques. Des douleurs qui peuvent avoir une répercussion majeure sur notre quotidien. Sans compteur que ces douleurs entraînement une forte consommation de soins et de médicaments.
 
La douleur est devenue un phénomène de société, tant par le nombre de personnes concernées que par l’importance des enjeux qu’elle soulève. On le sait, elle touche plus spécifiquement les populations les plus vulnérables, notamment les âges extrêmes.
 
Les douleurs aiguës, trop souvent peu ou mal prises en charge, font le lit de la douleur chronique, laquelle devrait enfin être reconnue comme une maladie à part entière. Au moins 12 millions de Français, soit un Français sur cinq, souffrent de douleurs chroniques.
 
Rappelons que la douleur constitue le premier motif de consultation, chez le médecin généraliste et dans les services d’urgence. Et moins de 3% des patients douloureux chroniques bénéficient d’une prise en charge dans un centre spécialisé (en France en 2019, il y en a 243).
 
A ce sujet rappelons que les Structures de prise en charge de la Douleur Chronique, créées en 2001, sont des établissements qui prennent la douleur en charge lorsque celle-ci dure depuis plusieurs mois ou résiste aux différents traitements proposés. Son organisation associe au minimum un médecin, une infirmière et un psychologue, avec une formation spécifique. Ces 243 SDC accueillent chaque année 400 000 patients, soit 5% des patients douloureux qui nécessiteraient une prise en charge spécialisée.
 
Toutefois, ces SDC sont fragiles car elles sont financées en grande partie par des dotations de type Mission d’Intérêt Général (MIG) qui ont pour objet de financer les surcoûts associés aux consultations longues et/ou pluridisciplinaires. Leur avenir est ainsi conditionné par la volonté de l’établissement de maintenir –ou pas- une activité douleur, bien moins rémunératrice qu’une activité chirurgicale ou interventionnelle…
Échappement thérapeutiques : usages et mésusages...
En 2008, les overdoses par antalgiques opioïdes étaient responsables de près de 15.000 décès aux États-Unis, soit plus de trois fois le nombre de décès constaté en 1999.
De nos jours, la prescription de ces opioïdes conduisant à des overdoses est ainsi la première cause de mort accidentelle aux USA devant les accidents de voitures, tuant plus que l’héroïne et la cocaïne réunies !
En France, il ne faut certainement pas tomber dans la sinistrose et le qualificatif d’épidémie ne doit pas être employé. Même si les chiffres démontrent une forte augmentation de la consommation de codéine, de Tramadol et de poudre d’opium depuis plusieurs années ; les opioïdes forts augmentent plus faiblement.
 
La mortalité n’atteint pas les chiffres américains qui consomment 80% des opioïdes de notre planète. Cependant, la vigilance s’impose. L’éducation des utilisateurs mais aussi des prescripteurs est incontournable. Il est nécessaire d’identifier les patients à risques, consommateurs d’opiacés au long cours.
 
Rappelons que ces opiacés doivent toujours être utilisés à bon escient pour soulager des douleurs modérées à sévères. Il est toutefois indispensable de tracer les prescriptions et d’identifier les situations à risques pour l’usage et le mésusage de médicaments à risques d’addiction.
Le cas du cannabis thérapeutique
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé a retenu pour l’expérimentation sur le cannabis thérapeutique les indications suivantes :
• Douleurs neuropathiques réfractaires aux thérapies (médicamenteuses ou non) accessibles,
• Certaines formes d’épilepsie sévères et pharmaco résistantes,
• Soins de support en oncologie,
• Situations palliatives,
• Spasticité douloureuse de la sclérose en plaques ou des autres pathologies du système nerveux central.
Auteur : Senioractu.com/

<<< Retour

oOo

!  A T T E N T I O N  !

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer. Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable,avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité.  Ne prenez jamais un produit connu ou nouveau, quel qu'il soit, sans l'accord express d'une personne compétente en la matière. Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu. Merci de votre compréhension.

____________________________________________________________

Partager cet article

Repost0

Mot de la blogueuse

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

____________________________________________________________

Bonjour à toutes et à tous, 

Vous ne pouvez pas ignorer que ma présence sur ce blog est rare

en ce moment et depuis plusieurs semaines...

J'en suis profondément navrée et l'explication est simple.

Je suis fibro, ça vous le savez je pense !

Actuellement, je traverse une période difficile et compliquée.

Je ne veux surtout pas que mes états d'âme transpirent 

au travers de mes publications.

Alors, je préfère m'abstenir.

Je ne supporte plus de fouiller Internet pour trouver 

un article, une publication, une explication, etc,

pour alimenter notre blog.

Je suis lasse, fatiguée et usée par la maladie

et je n'ai plus la force de poursuivre la tâche que je m'étais donnée

d'aider modestement mes "compagnes et compagnons" de douleurs.

Alors, je vais passer la main à celle ou à celui qui saura 

continuer de faire vivre notre blog.

Je suis sincèrement désolée mais je ne regrette pas ma décision 

car ce blog m'a beaucoup apporté et aidé.

Je souhaite de tout mon coeur que ce fut la même chose

pour vous, mes fidèles lecteurs.

J'espère une meilleure santé à toutes et à tous 

et surtout beaucoup de courage pour ne pas baisser les bras.

Les jeunes fibros prennent la relève et font bouger les choses,

Alors continuez d'y croire !

Evy,

et à très bientôt,

____________________________________________________________

 

Partager cet article

Repost0